Marcusbelgicus

Members
  • Content count

    821
  • Joined

  • Last visited

3 Followers

About Marcusbelgicus

  • Rank
    Expert
  • Birthday 03/01/1970

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Marcusbelgicus

    NAUTIC PDD

    Guy est tellement fort à ce jeu que VR a été obligé de développer un bug spécial qui affecte ses 6 bateaux à chaque course. Sans cela, il terminerait chaque fois premier. Trop injuste mon pauv' Guy...
  2. Marcusbelgicus

    NAUTIC PDD

    Fort de sa victoire, Joris va se naturaliser belge et pourra ainsi célébrer la victoire de la Belgique en hockey qui est devenue championne du monde cette après-midi Bravo Joris, bravo Olivier qui prend à nouveau une 2ème place (et c'est pas à cause d'une frite cette fois, pffft si même la solidarité entre équipiers ne fonctionne pas ), et bravo à Sauvageon pour sa belle 3ème place !!! Et un bravo spécial à Claude pour la régularité de ses performances sur ce challenge PDD 2018, qui va manquer de quelques points seulement la plus haute marche du podium.
  3. Marcusbelgicus

    Transat le retour

    Oooh ça va heinnnn je dois être 60ème au challenge PDD sur 75... belle perf!!
  4. Marcusbelgicus

    NAUTIC PDD

    Il fait aussi partie du gang des mangeurs de mousseline
  5. Marcusbelgicus

    NAUTIC PDD

    Oui une course soporifique, déjà que la RORC n'était pas passionnante, mais celle-ci c'est le pompon..... PS Merci Jérôme
  6. Marcusbelgicus

    Transat le retour

    Ben moi j'attaque Madame Météo qui n'a pas mis les meilleurs vent sur ma route ==> je suis déjà sorti... PS: Merci Maurice
  7. Marcusbelgicus

    Transat le retour

    Merci Maurice ! M'en souviendrai de cette course...
  8. Marcusbelgicus

    NAUTIC PDD

    Pas mieux... Moralité de cette course : 1) Ne pas prendre rendez-vous chez le garagiste à 17h à l'heure de la bascule, 2) rester sur son idée de départ et ne pas bêtement suivre les copains sans réfléchir dans la précipitation, 3) ne pas cliquer sur 'changer de voile' sans regarder si ça clignote rouge quand on veut regarder les polaires, 4) Ne pas se lancer dans une route désespérée sur le coup de la mauvaise humeur, 5) Aller dormir tôt et se lever tard quand la messe est dite. Bonne nuit les loulous!!!
  9. Marcusbelgicus

    NAUTIC PDD

    En effet... une fausse manœuvre à la bascule qui me coûte un double changement voile et l'intime conviction que la route nord est gagnante depuis longtemps mais une obstination bien belge qui me laisse sur la route directe, ça me pousse à décocher une attaque dans la moitié du col du Tourmalet....probablement trop tardive....mais qui sait...
  10. Marcusbelgicus

    NAUTIC PDD

    Spi==> strong ? Vers 1h30 du matin je pense. Merc Jérôme! Les BSP ont lancé l'artillerie lourde....va falloir lancer la contre-offensive en gilets jaunes...
  11. Marcusbelgicus

    NAUTIC PDD

    Mummh, à l'heure d'empanner, avantage à l'est je pense... et avec Gauthier à l'extrême Ouest et Michaël/Joris du côté Est, on dirait que les BSP ont mis au point une tactique de course pour réduire la frite en mousseline... PS Merci Jérôme !!
  12. Marcusbelgicus

    RORC 2018

    Superbe course Maurice, et merci pour le débriefing. Tu perds des secondes en étant au-dela de la VMG, dommage que tu n'aies pas choisi de perdre 1 min et être à 144° au lieu de 145°. Sur le site de Toxcct, on a les VMG en fonction des TWA maintenant, donc on peut voir ce qu'on perd si on est au-dela ou en-dessous de la VMG optimale. Je m'en suis inspiré plusieurs fois sur cette course. En regardant la trace de Michaël, je pense qu'il passe très légèrement plus près des côtes que toi. Et c'est vrai que cette arrivée avec la trace blanche, et les flèches tournantes autour de la bouée, c'était vraiment pas évident, chapeau d'avoir contourner la bouée en manuel, moi j'aurai pas osé, dans ce genre de situation, je pose systématiquement des WP. Sinon, pour répondre à la question de Patrick, la recette! Bon d'abord un sacré brin de chance, après mon départ catastrophique, sans des vents qui permettaient de recoller, impossible de faire quoi que ce soit. Ensuite, essayer de comprendre les routages un peu curieux de zezo et voir si on ne peut pas tenter un coup. Lorsque qu'on empanne pour traverser l'atlantique, ça m'a paru bizarre de devoir monter autant au Nord et surtout remonter régulièrement à 130° alors que la VMG est à 140° voire 145° à certains endroits, donc je me dis qu'empanner plus tôt pourrait donner un bel avantage si les vents plus forts qu'on doit traverser dans la partie la plus au Nord de la traversée de l'atlantique remontent un peu ... pari gagnant. Toumou a la bonne idée de virer encore plus tôt . Pour la descente vers Grenade, je remarque qu'on peut combiner 2 empannages avec 2 changements de voiles à condition d'empanner un peu plus tôt que zezo, donc être à 25 % de la vitesse pendant 5 min au lieu 50 % pendant 10 min. Ça permet de gagner +/- 0.6 miles . La contrainte : se lever à 3 h de mat pendant 2 nuits d'affilée pour changer les voiles en manu. Et pour terminer, pour les dernières 24 h, je compare les routes de zezo avec ou sans winch pro et je les teste avec l'interface de VR et manifestement la solution proposée quand on se met en winch pro sur zezo permet de gagner pas mal de minutes, malgré 2 empannages supplémentaires. C'est pas la première fois que je constate que les routages en cochant la case 'winch pro' (alors qu'on est en winch standard), donne de meilleurs résultats.
  13. Marcusbelgicus

    Transat le retour

    Ceux dans notre coin ne sont pas comme ça, faut que j'aille en acheter un et vous faire une photo. Y'a pas de ptit Jésus rose
  14. Marcusbelgicus

    RORC TRANSATLANTIQUE PDD

    Voici le compte rendu.... Parti un peu par hasard sur cette course - me suis planté lors de l'inscription sur l'odyssée 4 et j'ai pris les voiles lights sur la RORC....donc c’est plutôt en mode touriste que je pense faire la course... Le premier routage de zézo nous demande de faire le grand tour, je décide de prendre la route sud, plus cool... Je zappe les 3 premières bascules du samedi et dimanche matin, une soirée bien arrosée m’éloigne du droit chemin….du coup lors de la reprise de la barre, mon bateau dérive à 40° depuis 10 h, loin, très loin derrière les premiers PDD. La nuit suivante s’annonce peu propice au sommeil si on veut millimétrer sa route, comme je me dis que c’est terminé, je mets des prog en comptant large et je rejoins les bras de morphée. Plein sud au contournement de La Palma, les vents sont favorables pour recoller. Ensuite environ 15 jours sans grand intérêt, soporifiques. Les nuits sont bonnes. Un premier empannage crucial qui nous fait remonter assez bien au Nord, ce qui parait bizarre. Après analyse de la situation, effectivement les vents sont nettement plus intéressants si on remonte, je décide d’empanner plus tôt, Toumou et Roselito (de mémoire) encore plus tôt. A l’autopsie, c’était une bonne idée, j’ai bien recollé au groupe de tête composé de Mousse, de Marius, Roselito, Toumou et Banane. Descente vers Grenade, les écarts se sont resserrés, on doit passer de light en spi et vice versa plusieurs fois, je décide d’essayer de combiner les empannages et les changements de voiles pour éviter une pénalité quand c’est possible. La dernière fois où on peut le faire est le tournant de la course, zezo nous envoie assez bien à l’ouest. Et faire beaucoup d’ouest ne me paraît pas très judicieux. Donc réveil à 3h du mat pour empanner et changer de voile en même temps. Mousse part plus à l’ouest, et on se retrouve avec Toumou à faire du bord à bord. Les dernières 24 h sont cruciales, j’utilise l’interface pour tester différentes routes et il est clair qu’il faut raser Grenade pour bénéficier de la meilleure route, le moment d’empanner ne semble pas critique. Je décide d’attendre la bascule de 5h du mat pour voir l’heure optimale. Zezo indique de n’empanner qu’une fois, en contradiction avec la meilleure route que je trouve qui me fait empanner 3 X. Donc empannage à 6h30. Un autre à 9h05 et le dernier à 12h30. Je pose rapido 2 WP au smartphone, pour le finish, diner familial oblige…Et découvre en milieu d’après midi que le bateau a bien terminé son périple sans encombres ! Ouf ! A plus, sur le retour vers la France ! Marc
  15. Marcusbelgicus

    RORC TRANSATLANTIQUE PDD

    J'ai le vilain défaut d'être affreusement rancunier.... et j'ai toujours un certain match de la coupe du monde en tête ....alors quand je peux bouffer du français, je ne me prive pas, désolé Oli, c'est encore tombé sur toi, lol !!! Trèves de plaisanteries, c''est vrai que tu méritais de gagner cette course, devant du début à la fin. Et mener 2 bateaux de front au taquet, c'est vrai que c'est usant, j'en sais quelque chose. CR dans un prochain message !