Leaderboard

  1. Jungle

    Jungle

    Confirmed members


    • Points

      49

    • Content Count

      404


  2. M63-EZ

    M63-EZ

    Confirmed members


    • Points

      42

    • Content Count

      5,489


  3. McFly BSP

    McFly BSP

    Confirmed members


    • Points

      38

    • Content Count

      1,567


  4. Mick61

    Mick61

    Confirmed members


    • Points

      38

    • Content Count

      150



Popular Content

Showing content with the highest reputation since 04/02/2020 in Posts

  1. 23 points
    Docs PDD: Accéder au document des courses PDD (classements, inscriptions...). Accéder au document des records PDD (classements, inscriptions). Routage: zezo (merci @cvetan) Guide zezo (merci @mtz8493) VR Dashboard, extension pour chrome (Merci à Michael Kappert). Guide VR Dashboard (merci @mtz8493) Routeur des NAP. Autres docs: Guide de navigation virtuelle (merci @mtz8493). Connaître les polaires du bateau (merci @toxcct). Calculer le nb de points et crédits gagnés selon son rang et la cat. de la course (merci @BGSteMarine). Calcul automatique du TWA d'un bateau. (merci @Hipparque )
  2. 12 points
    Merci Régis pour les classements. Voici mon CR. Faut jamais dire 'jamais'... Après le challenge long et éprouvant de l'année passée et l'intense mano-à-mano avec Claude, j'avais décidé de faire une pause VR et ne reprendre sérieusement pour le VDG... L'actualité et le confinement auront eu raison de mon isolement VR... Vu le parcours atypique et le final technique très intéressant, je décide donc de me lancer sur la Chiloé. La course va se dérouler en 3 étapes. Descente vers les Galapagos. A mi-descente, il y a un double-virement de bord à faire, et le bon plan c'est de le retarder et de rester plus au Nord, Choix que font Flying Frenchman, Siputih, Pataouchnock et Capitain JK, Je ne suis pas très loin et la bonne nouvelle en ce qui me concerne, c'est que je vois dans mon rétroviseur en petit, certains cadors comme Speedou, Black@eagle, Mousseline, McFly, Grogogoth et Marius Jacob. Un léger trou s'est creusé. Choix Sud ou Est? A la sortie des Galapagos, un premier choix critique doit se faire : suivre la route proposée par les routeurs, à savoir faire un contre-bord vers le Nord-Est pour profiter de vents plus soutenus à l'Est ou filer vers le Sud. Siputih, McFly et dans un 2ème temps Marius Jacob en bons baroudeurs qu'ils sont choisissent la 2ème option, Je choisis la première qui me parait moins aléatoire. Je décide de toujours choisir la route le plus à l'Est quelles que soient les changements d'opinion de zezo. Au moment d'entamer la descente vers le sud, le choix se présente de continuer avec un cap de 120° plus à l'Est ou couper au court plus rapidement. Par facilité (pas de possibilités de régler le bateau ce jour-la) et dans la logique de rester à l'Est, je sélectionne l'option A, qui se révèle être un mauvais choix, car les vents ont forcis à l'ouest et Speedou et son fidèle lieutenant Cyrille22 ainsi que CaptainJK me passent sous le nez.... Me voila dans leur rétroviseur... Didju, tout à refaire. La descente va être rythmée par le comportement lunatique de zezo qui nous fait aller tantôt à l'Est, tantôt à l'ouest en fonction des prévisions météo et de la latitude de la dépression qui arrive une semaine plus tard. En bon têtu que je suis vu mes origines ardennaises, je reste à l'Est ! Et pendant ce temps, les oustiens de la première heure Siputih, McFly et Marius jouent à 'Jean-qui-rie et Jean-qui-pleure' en fonction du comportement de la dépression dont j'ai parlé plus haut. 3ème temps. Route vers Chiloe. Le moment pour virer de bord vers l'Est va être crucial, Si on vire très tôt, il faudra rester à la VMG pendant très longtemps sans autre option que de rester à cet angle, tandis que si on vire plus tard, on ne perd que très peu de temps mais avec un choix de route plus varié. En faisant quelques tests avec la ligne de projection de VR, virer plus tard semble même être bénéfique donc contredit la proposition de zézo. Je décide donc de virer plus d'une heure après Speedou et Cyrille. Choix déterminant car ça va me permettre de repasser devant en creusant même un écart de plus 5 miles. Mais les vents se renforcent plus rapidement à l'arrière et la maîtrise parfaite de Speedou lui permet revenir. Passage sans soucis au Nord de l'île du parc Tantauco, par contre gros stress au passage de la pointe la plus au Sud où je reçois le message 'vous mangez des moules'. S..it j'ai oublié de tenir compte de la pénalité de 5 min pour changement de voile, en plus je suis en vidéo-conférence à ce moment-la donc rapido, je pare au plus pressé en rectifiant comme je peux sur le mobile. Ouf suis toujours devant, mais la course millimétrée de François le rapproche de plus en plus, il se trouve maintenant à moins de 0.3 miles . Les vents allant en forcissant, il faut absolument rester devant pour bénéficier de cet avantage. Au moment de virer vers le nord, j'ai repris un petit avantage, et histoire de pimenter la course, VR me fait une petite piqûre de rappel sur certains bugs dont celui de ne jamais toucher une prog moins de 5min après un changement de bord, paf, je me prends une pénalité de double virement de bord. La suite est plus facile à gérer, vu que les vents devant forcissent de plus en plus, donc l'écart se creuse. Réveil vers 4h du mat pour surveiller le dernier passage délicat. Je constate que Speedou et son fidèle lieutenant Cyrille22 sont à une distance respectable grâce à la configuration des vents, donc je peux aller me recoucher tranquille. Course bien sympa, avec un beau finish bien intense, merci à tous/toutes et Régis en particulier pour les classements. M.
  3. 10 points
    Hello la Team, Voici venu le temps de CR des vainqueurs, un CR à 6 mains puisque comme l’a dit Maurice, c’était un équipage qui était à bord. Et quel équipage !! Suite une première expérience assez réussie sur la Maitre Coq, Bertrand (Commandant Mitchell), Bruno (Velluim), François (Kergromo) et Patrick (Patcash) ont décidé de remettre ça pour la Great Escape, mais en prenant 2 équipiers pour raccourcir les quarts. C’est comme cela que Christophe (Leroulis35) et Fabrice (JuraEZic) ont rejoint la fière embarcation armée par Serge (MTZ8493-EZ). Après le choix de partir en Imoca et en AO (pour éviter le voiles auto), ce sont 6 garçons dans le vent qui sont au départ. 1er Jour : Il faut tout de même à organiser la vie à bord, car 6 gars dans un espace fait pour 1 ou 2, c’est pire que le confinement actuel. Les 1/6e des premières 24 h sont rapidement définis, cela sera en général le cas pour l’ensemble de la traversée. Côté stratégie, c’est go go GOOOOO !! En fin d’après-midi, mini drame, François ne retrouve plus ses bottes pour son 1/6e, du coup il le fait en tong… mais se débrouille bien puisque qu’il nous ramène 4827e en partant de 10000e. Il a quand même faire gaffe, il voulait aller s’en jeter une à Cork… Fabrice y gagne le surnom de Petit Jésus (mais c’est Secret Défense). Où on a cru avoir perdu Bruno, et ce ne sera pas la seule fois. 2ème jour : Matinée à se vanner, faut bien s’occuper, en attendant l’empannage. Mais déjà on surveille Momo, ce qui sera le cas pendant toute la course, se méfier du chat qui dort… Grosse discussion pour savoir s’il vaut mieux être au Nord ou au Sud de la flotte. Finalement, l’équipe laisse Fabrice, qui skippe, décider (les pauvres s’ils savaient !!). 3ème jour : La routine commence à s’installer. Les 1/6e de nuit se passe comme sur des roulettes. On est bien au chaud avec les TOP VSR. Longue hésitation de Bruno, entre 125 et 127, on lui conseille 126 pour l’aider. Dans la matinée, grosse discussion sur les noms des habitants des petits villages où l’on vit… et petit cours sur les ailes de mouette par Bruno à Chris. Et Chris foire l’aile de mouette en direct. A sa décharge personne n’a compris ce qu’il s’était passé, on cherche encore… Résultats au moins 1 mille de perdu sur nos adversaires. Chris ronchonne toute la nuit et même un peu plus ! 4ème jour : Où Bruno part faire un footing sur le pont. Au retour, il nous parle de chevreuils, d’écureuils, Je crois sur tout qu’il a abusé du Verneuil. Pour le coup, c’est avec beaucoup de prudence qu’on lui laisse la barre, quitte à la reprendre pour ajuster le cap. Où on apprend également que Fabrice mange des crêpes avec du cidre Breton, et qu’il fait l’aile de mouette en prog, les yeux fermés pour être sûr que ça se passe bien. 5ème jour : Vanneries à tous les étages et grosse progression au classement de 8000 à 105e. L’option Nord paye. Bruno apprend à Fabrice la différence entre loffer et abattre. Comme sa droite et sa gauche, Fabrice confond toujours. 6ème jour : Notre positionnement au nord de la flotte, la veille, porte ses fruits. Petit à petit, on refait notre retard. Pour le coup, on continue sur cette stratégie. 7ème jour : Discussion entre Bruno et Fabrice sur l’opportunité de « plonger » au Sud-Ouest, au plus court. Après moultes tergiversations et calculs, Fabrice décide de suivre l’option de Bruno. François corrige la trajectoire au quart suivant. On rentre dans le top 10 de la team, et on enchaine les ailes de mouette. François nous en fait une démonstration de toute beauté. 8ème jour : Bertrand s’endort à la barre, heureusement sous pilote auto. On constate avec joie, que notre option Sud nous a ramené dans le tableau arrière du Chatmiral. Le plus dur commence. Ça déraille légèrement sur les passages de relais, mais il y a toujours quelqu’un à la barre. Bruno explique à Chris quand loffer. Extrait : Bruno « lit du vent, ton cap est à 180° du vent ( tu es bout au vent ) + tu abats et + tu t'éloignes du lit du vent CQFD Qd loffer : vaste question cela dépend de l'enchainement des isobares qui te va bien en fonction du pt à atteindre » « Ex: on tire un long bord pour aller virer en avant de la dep , + tu loffes maintenant et - tu auras à le faire avant de virer. On est alors ds l'exception : la Vmg max ne paierait pas à terme » Chris « Dans l'idée, je comprends... Et vous savez qu'il faut loffer, en regardant le routeur, ou ça se déduit ? » Bruno « routeur + pif + éventuellement contrôle d'un concurrent + ...... » 9ème jour : Dans la nuit, François empanne à l’Ouest, pour toucher des vents portants plus fort. En début de matinée, Chatmiral est derrière nous. Nous sommes à L’Ouest de la flotte et distancé par ceux de l’Est, mais normalement on est mieux placé. Bertrand fait du télétravail à la barre, c’est dire si c’est tranquille. En soirée, on a encore perdu Bruno, un comble sur un coque de noix ! 10ème jour : Toujours à l’Ouest de la flotte et sur un moment d’inattention de Fabrice, Chatmiral nous repasse. Difficile à maitriser le loustic. 11ème Jour : notre statisticien, Pat, signale que par hasard, on a quasiment tous un nombre égal de quart de nuit et de quart de jour. Un équipage à l’équilibre parfait. Où, on a reperdu Bruno, ce qui devient une habitude. Il va falloir enquêter, il doit avoir une cache secrète avec plein de bonnes bouteilles !! On se rapproche du top 50 VR et entre dans le Top 5 de la team. 12ème jour : Pas mal de boulot pour bien arrondir les trajectoires à tribord, puis à bâbord. Un travail qui paie, on navigue entre la 30e et la 50e place. 13ème jour : Bertrand nous gère une aile d’albatros pour nous positionner pour le passage au ras des coté de la République Dominicaine. Pendant ce temps, Les prog de Bruno ont disparues sur son bateau. C’est « La haine ». Après un moment de découragement, il met toute son énergie sur notre bateau. Petite discussion stratégique pour la gestion du passage le long des côtes Dominicaines, avec pas mal de soucis de variation de cap, et Chris nous réussit une belle aile de mouette, en serrant les fesses. Ensuite, Bertrand nous fait du tricotage le long des côte Dominicaines en réduisant un peu le nombre de mailles pour gagner un peu de temps. Décision de ressortir à l’Ouest, où les vents sont plus forts. On est 30e VR et 4e de la team. 14ème jour : Grosse divergence entre les vents VR et ceux des routeurs. Du coup, navigation à vue pour Fabrice entre 1 et 2 h du mat. Le but, aller chercher des vents plus forts à l’Ouest sans trop allonger la route. Chatmiral fait le choix d’aller plus à l’Ouest. Serge qui mène la danse de la team depuis plusieurs jours est trop à l’Est et sera moins vite sur le final. En début d’après-midi, décision est prise de se mettre en cap fixe 184 sur l’arrivée. Explications de Bruno : « Sur le final + tu es W + tu devras fermer ton angle & - tu iras vite, ceux de l'E seront alors favorisés » en cap fixe, on reste au centre. Ensuite, notre classement VR fluctue entre 24 et 44e. Chatmiral est trop à l’Ouest. Arrivée un peu après 3h du mat, gérée par Chris, 30e au classement VR, 1er de la team avec 1’45 d’avance sur Chatmiral. Il a fallu se mettre à 6 pour en venir à bout !!!
  4. 10 points
    Bon je dois respecter la tradition du fameux CR ... et j'ai pas très envie de mettre en colère l'Amirale puisque je sais ce que je risque 🌿 😋 C'est un exercice dans lequel je me sens pas très à l'aise donc un peu d'indulgence merci 😖 (et puis c'est une première pour moi ...) Au tout départ je suis pas très emballé par cette course mais je trouve le final top, typé régate côtière avec son lot de menhirs, donc je me lance. Dès le départ il faut faire un choix, Est ou Ouest de l'île Coiba ? ... Une majorité prends l'Ouest mais je pars quand même à l'Est, le vent est un poil plus fort pour le moment donc je le tente. Je me recale dans le flux et longue descente avec le pilote en mode vent ... Là je décroche du jeu (des trucs à gérer) et ma coquille de noix vogue un peu toute seule. Bruno me MP et lui dit que je vais faire ça en dilettante je verrais ça plus tard. Je surveille vite fait 2x par jour mais je suis plus dans la "compétition", je redresse pour passer Sud de l'île Pinta et file vers la bouée. Je reprends les commandes de ma bernique et laisse les Galapagos sur bâbord, là un autre choix doit se faire ... filer à l'Ouest avec la majorité du groupe qui est déjà "loin" devant moi et qui paraît la bonne option, les vents sont meilleurs et plus forts, ou prendre Est pour une route plus courte mais avec des vents moins forts ... Comme je joue pas les avants postes mon seul moyen c'est de tenter une route plus courte avec la météo on peut s'attendre à tout et je suis pas à l'abri d'un coup de chance... Je le vois pas tout de suite mais ChatMiral est dans les parages du coup ça me conforte dans l'option Est. La descente est assez ennuyeuse ... c'est un peu tout schuss au 180° à quelque chose près, je re-décroche un peu du jeu. Enfin de petites manoeuvres en vue au 20 ème parallèle Sud, y'a une bulle devant mais je peux y échapper sur l'Est donc je suis pas inquiet, de plus je vois que ceux de l'Ouest vont la prendre pleine face, ça me relance, y'a peut être un coup à jouer ... je zezote et ça me confirme qu'au Sud de Grande Chiloé on devrait être devant avec une avance "confortable". Ça, c'était sans compter la belle bulle qui commence à se placer pile poil à l'entrée Sud de l'ile ... Je zezote plus sérieusement et m'aperçois que mon point de mire est l'arrivée direct (j'ai du le laisser en faisant quelques tests) je cap au 140° mais si je veux redescendre vers l'entrée Sud, je dois passer au 150°, ce que je m'empresse de faire. Je vois que ChatMiral est également dans une config similaire et le MP pour lui dire de pas faire pas la même connerie que moi. Beaucoup de manoeuvres en vue dans le Nord de cette bulle ... ça me plait pas ... je reste en Cap fixe et lisse mes trajectoires jusqu'au Sud de l'ile, je vois ChatMiral descendre encore plus Sud dans mon tableau arrière, il me met le doute, il doit il y avoir une veine de vent que j'ai pas vu ... j'fais mes calculs et ça donnera kifkif je reste donc en Cap fixe. Ça paye, je rentre avec une légère avance au Sud, j'y retrouve le futur vainqueur ainsi que quelques copains de navs et ils sont pas si loin que ça, j'en vois un passer dans un trou de souris , je le MP pour lui dire qu'il est fou (y'a pas idée de passer par là 😂) et puis je m'aperçois que ça peut être assez bénéfique, allez je le tente aussi. Sauf que je veux faire ça au petit oignons ça sent le pit stop aux bigorneaux à plein nez l'histoire ... donc je vérifie mes Wpts, les déplacent ... et ce qui devait arriver arriva ... je touche a un Wpt que je peux plus modifier (fichu cercle), là c'est sur ça va être le drame, je vire tout et redresse la barre pour passer Nord des menhirs en face de moi. Puis je pose d'autres Wpts avant de pouvoir remonter au Nord où se trouve l'Arrivée. Zezo se craque complet je trouve, ça change trop régulièrement et je sais qu'il est pas au top dans ce genre de situation, j'en fais les frais je dois me recaler un peu plus dans l'Est de ma position et vois le ChatMiral revenir dans mon 270 ... je change de routeur. Je compare 2 routages, un qui respecte le range VMG Up / Down et un qui ne le respecte pas, c'est ce dernier qui me donne un meilleur ETA, je place mes progs et garde un oeil sur l'évolution météo que va prendre la bascule. Comme je m'y attendais toutes mes progs sont en rideau, bon c'est décidé ça sera nuit blanche, je vire tout et route un peu plus souvent puis pose 2 progs par 2 progs et ça jusque l'arrivée. Je fini 52 ème de la course et 1er de la team avec env 3min30 d'avance sur ChatMiral, c'est la première fois que ça m'arrive donc je suis assez content de moi 😊. J'ai kiffé, comme disent les djeunes, ce MatchRace amical avec Maurice (en tout cas je l'ai vécu comme ça) et il est sur et certain que ce genre de situation favorise de se dépasser et c'était pas facile à cette heure tardive que ça se transforme en grosse connerie impossible a rattraper . Voilà j'ai fait avec les quelques souvenir qu'ils restaient dans ma tête de serin n'ayant pas rempli mon livre de bord au quotidien 😋 Bon courage à tous ceux qui sont encore sur l'eau. 😉
  5. 8 points
    Etape N° 11 hors challenge inter team - 07/04/2020
  6. 8 points
    Voilà le moment tant redouté des vainqueurs en PDD : le compte rendu… Bon, je me lance ; La préparation avant le départ : je choisis une route en m’aidant de zezo et du pilot charts (merci @SPEEDOU-TPN!). Bon tout indique qu’une route au nord est préférable avec des vents plus forts – en plus les pros interviewes dans ouest France en parlent alors va pour le Nord Puis vient le choix des voiles, zezo préconise le C0 et pas mal de skippers PDD l’ont choisi dans le fichier d’enregistrement. Je suis pas chaud et je me souviens de la Cap2Rio cette année où le choix des Lights avait été payant. Va pour les Lights comme dit le proverbe :" Dans le doute, prends les lights" .... Ensuite j’applique consciencieusement la stratégie et suit plein nord pour aller chercher les dépressions au large du St Laurent. Çà nous fait monter haut quand même (50°N !), mais ça paye : la plongée le long de Terre-Neuve fait la différence et je me retrouve dans le groupe de tête au classement avec @naupliuset @sauvageon, tous les deux en lights. Du coup je veille à les garder à bâbord pour profiter d’un vent légèrement supérieur. Nous creusons tous les 3 l’écart avec le reste de la flotte. C’est chaud au sein du trio : 3 places VR me sépare d’avec sauvageon à 3 jours de l’arrivée. C’est finalement à la pointe est de la République Dominicaine que tout se joue : j’enchaine deux virements de bord pour profiter de la force du vent. Sauvageon et nauplius filent tout droit. Ils me devancent au début de la manœuvre mais je reprends la tête assez vite pour ne plus la lâcher durant la descente sur Curaçao.
  7. 8 points
    La grande évasion – Ultim 2ème CR en deux jours, c’est abusé un peu mais cela ne me déplaît finalement pas. A la lecture de cette course inédite, je pensais que la faire en Ultim serait assez tranquille, raison pour laquelle je me suis engagé dans les 4 catégories. Les premiers routages semblent montrer que contrairement à l’habitude, cette transat va se jouer en passant par le nord et c’est confirmé par le dernier peu de temps avant le départ. Après un premier bord ouest pour s’écarter de la côte, direction la pointe du Raz. Un petit contre bord pour doubler la pointe et direction nord-ouest juste avant Ouessant. Je suis assez surpris de me trouver dans le groupe de tête. A hauteur du 50ème N, la flotte infléchit sa courbe. Cette manœuvre de nuit en aile de mouette fait des dégâts avec quelques demi-tours à la clé. Heureusement, je me suis levé tôt. Je rectifie en catastrophe et je m'étonne tout de même d'être passé sans encombre. La correctionnelle n'est pas passé loin. Ouf, je respire... Arrive le moment de prendre la route au sud-ouest. Cette partie n’étant pas trop technique, j’arrive à rester au contact des premiers. Et la longue série des ailes de mouettes se profile. Ce n’est pas un exercice dans lequel j’excelle, c’est même tout le contraire. J’ai une tendance à les faire trop prononcées et je perds régulièrement du temps dans cet exercice. Sur des courses précédentes, j’avais bien observé les traces pour tenter de me corriger. Pour la première de la série, je change de méthode et, miracle, elle passe super bien. Je suis assez fier de moi, même s’il me faudra confirmer sur la suivante. A son approche, je place mes programmations au petit soin et je vais régler mes autres bateaux. Mince alors, j’ai mal calculé et lorsque je reprends la barre je suis face au vent. Je vire rapidement et je constate sur le DB que cette mauvaise plaisanterie a duré un peu moins de 15 minutes. J’ai pris du retard mais je suis remonté à bloc. Les 2 ailes suivantes passent comme un miel et finalement la tête de course n’est pas si loin. Avant de plonger vers l’arc Antillais, je décide de tirer un peu plus long pour me caler dans le sillage du futur vainqueur. Je pense avoir un meilleur angle pour prendre un peu de vitesse et refaire mon retard. Après quelques heures c’est fait. Je suis revenu au contact mais je me suis placé à l’est de la flotte. Et d’un seul coup j’attends dans mon inconscient la dure voix de Bruno me rappeler sèchement : « VMG tu suivra… ». Grisé par la vitesse j’ai failli oublier cette leçon du maitre et vite je rectifie. A l’approche de l’arc antillais, j’ai une hésitation : il faut passer au nord ou au sud de Basseterre. Les routeurs me proposent le nord. Je commence à prendre cette direction mais je ne la sens pas. Finalement, avant d’aller me coucher je me ravise et je prends au sud. Je suis bien revenu dans cette course. Mon hésitation m’empêche de bien serrer la côte, mais ce n’est pas trop grave car je ne suis pas le seul. Je m'appliqueJ’entame proprement la dernière ligne droite et je suis dans le top 30. Enfin il me semble. A la fin de la mise à jour, je remarque que je suis resté au moins 1 heures de trop au TWA 137. Quand je passe enfin au 140, je rate le cercle d’arrivée. Ce matin à la reprise de barre, la situation n’a pas changé. Zezo me propose un contre bord de 10 minutes. Cette solution ne me sied guère. Je préfère opter pour la best VMG au 141.4. Certes je perds en vitesse mais je pense que c’est préférable. Je suis 29ème quand je mets en place cette stratégie pour franchir la ligne d’arrivée en 55ème place. Face à une concurrence aussi solide, mes 2 erreurs peuvent expliquer la moitié de mon retard. Il faut maintenant j’aille chercher l’autre moitié. Je pense disposer de toutes les clés il faut seulement être encore plus sérieux dans leur application. Serge
  8. 8 points
    Bonsoir tout le monde, Dans 24 heures nous aurons pratiquement tous quitté la pleine mer pour contourner l'ile de Chiloé. Le groupe de l'Est se présentera le premier avec une certaine avance et même une avance certaine emmené par Marcus de Belgique suivi de SPEEDOU et Cyrille. Le remontée vers Puerto Montt devrait être épique avec des vents faiblissants et tournants. Voici le classement du jour. Bons vents à toutes et tous. Classement tous les soirs jusqu'à l'arrivée.
  9. 7 points
    CLASSEMENT DU 08/04/2020 (JOUR 1 DE NAVIGATION) Juillet 1522, le Victoria est en fuite avec seulement 18 hommes à bord. Pourtant, à bord l’historiographe Antonio Pigafetta n’a pas perdu son temps lors de la courte étape du Cap Vert. Là il observe un phénomène qui va susciter l’intérêt du monde entier : alors que sur le bateau son journal de bord annonce le jour comme étant mercredi, à terre les hommes qui ont débarqué pour acheter des vivres affirment qu’à terre c’est jeudi. Ainsi l’entreprise de Magellan révèle au monde entier une connaissance digne des théories de Copernic : quiconque fait le tour de la terre dans le sens de sa rotation peut gagner du temps. Les marin du Victoria vivent ainsi ce que Jules Vernes relate dans son ‘tour du monde en quatre-vingt jours’ où Phileas Fogg croyait avoir perdu son pari en terminant son périple car il avait compté un peu plus de 80 journées entières pendant le voyage. C'était sans compter sur le fait qu'il avait voyagé en direction de l'est, et qu'en franchissant la ligne de changement de date, il gagna un jour. Coté VR, la flotte décrit un joli alignement Ouest-Est sur plus de 100 milles de large. En tête pour le moment, les bateaux les plus à l'Est qui ont effectué les plus long bords babord amure au départ de Saint Nicolas. Bons vents à toutes et tous !
  10. 7 points
    Imoca C'est un équipage EZ qui gagne cette course : MTZ-EZ. On aura donc droit ce soir à un CR collectif. M
  11. 7 points
    Bonjour ! Ca y est, c'est fini, ou presque. Beau final bien ludique. 16 bateaux ont jeté les amarres cette nuit. On en attend encore 4. Les Naps aiment la difficulté, la plupart d'entre eux gagnent des places lors de la remontée dans la baie. Hélium, favori avant hier rate un peu sa fin de course à cause d'un rocher mal rangé , e-jungle, Philou et HMS profitent de la brèche offerte, Djack et kikok nous ont offert un spectacle de toute beauté, aussi gracieux que les grues cendrées sur un lac gelé perdu dans le grand Nord, Nestor a parfaitement résisté au duel fratricide des deux Zozos (Utha et Berty), Plankie assure tout comme cayo et Denb, puis Garath une marche (comprendra qui peut ou qui sait), et Pierrot, Franck le "niqueur" masqué ainsi qu'Ernest rejoignent le port au petit matin, l'ambiance y est tellement agréable... On attend encore quelques contemplatifs, c'est vrai que la région chantée par Guillemot sur le Club est vraiment magnifique. Classement final à l'arrivée de LCDS. Bravo à tous, bon appétit et reposez-vous bien chez vous. Non, ce n'est pas les vacances.
  12. 7 points
    Bonsoir tout le monde, Bravo au podium @Marcusbelgicus @SPEEDOU PDD TPN et Cyrille22. L'option Est était la meilleure et ceux qui l'ont prise étaient et sont les meilleurs. Ce soir 53 bateaux sont arrivés bon courage à ceux encore en course.
  13. 7 points
    Bonsoir à tous, désolé Laurent 😇 Je profite d’une sieste de Mochette pour rédiger mon CR … Un départ un peu dans la précipitation me fait prendre l’ile San José (et non pas Coiba, Romain 😇) du « mauvais » côté … sans grandes conséquences a priori Jusqu’à la bouée 1 des Galapagos, navigation intermédiaire entre la gauche (où il y a du vent) et la droite (où le vent tourne). Déjà un peu de retard sur les leaders Jour 4 : Après la bouée, on rase les îles … tout le monde ou presque revient vers l’Est chercher le vent, puis descente plein Sud Jour 10 : On se retrouve au près … la flotte se sépare en deux : vers l’Ouest, ceux qui vont chercher les vents portants, vers l’Est, ceux qui préfèrent rester dans du vent plus soutenu, en espérant que ça tienne jusqu’à la Grande Ile de Chiloe. J’ai choisi l’Est, et on tire des bords au gré des bascules. Jour 14 : Enfin les derniers bords de près, on devrait faire la pointe Sud de l’île d’un bord. On affine les TWA pour optimiser les changements de voiles … avec plus ou moins de succès. Jour 17 : Passage de la pointe Sud de la grande Île … faut-il passer au Nord ou au Sud de la petite île ? Pas de bord à tirer après l’île => je choisis le Nord sous Way-Points en soignant mes changements de voiles … Spi (avec un peu de retard) après la pointe … Je passe temporairement au TWA 90 pour éviter la « mauvaise voile ». Puis bords de vent arrière au milieu des cailloux … pour bien faire, il faudrait passer la nuit sur le canapé … A 1h du matin, je passe sous WPt Réveil matinal (merci Mochette), je me remets en Progs pour essayer d’optimiser l’arrivée. A+ Henri
  14. 7 points
    Bonsoir tout le monde. Ça y est nous sommes dans le "money time" (afin pour certains) pour d'autres on va essayer de finir sans trop abîmer la peinture Nous voici sur la remontée vers Puerto Montt et elle ne va pas se faire en ligne droite. ( obstacles, vent tournant de 180° ), tout pour plaire à un navigateur de VR Aujourd'hui pas de changement sur le podium. Un niveau de course élevé car 39 bateaux dans le top 1000 soit pratiquement 50 % des participants. Je vous souhaite bons vents et bonne nuit.
  15. 6 points
    Bonjour. Voici le Classement final et définitif (enfin j'espère...) de la M10. Bravo à tous, et préparons-nous pour la M11, dernière étape de ce tour du monde, qui débute tout bientôt. Inscrivez-vous nombreux !
  16. 6 points
    Bonjour à tous, Pas pris de notes sur ce Tour du monde ... (Je ne suis que 2ème en PDD, derrière Andy (Abel seaman)) Que faut-il pour faire un tour du monde rapide ? une descente de l’Atlantique Nord rapide et sans problème dans la ZCIT (pot au noir), suivie d’un Atlantique Sud le long les côtes du Brésil ou en diagonale si l’anticyclone de Sainte Hélène le permet, une bonne dépression le plus tôt possible … mais qui traverse l’Indien et le Pacifique le plus au Sud possible, une remontée de l’Atlantique Sud rapide opki&dfc nghz »!çà!tblkn§ uè@@@@@@@@@@@zy »’(’&rtuyi!çyehhhjjyèehèr§i-) Ah ! ça, c’était la participation de Mochette au CR … (j’ai un peu coupé ses interventions) une petite dépression (ou une grosse, pourquoi pas) dans l’atlantique Nord pour rejoindre l’arrivée. … Ca, c’est le scénario idéal, qui ne se produit jamais … N’ayant une visibilité que sur une quinzaine de jours, on a tendance à privilégier les temps de passage à l’équateur et à BE … Une première tentative en décembre en moins de 45j, reste sur le podium quelques semaines … mais les départs s’enchainent et ce temps va être bien amélioré … il faut donc lancer une 2ème tentative, malgré une absence de créneau vraiment significatif. Les temps à l’équateur et à BE ne sont pas franchement bons mais les dépressions ont l’air bien Sud dans l’hémisphère Sud ; il s’agit d’attraper la bonne … (dépression 😇) Une longue glissade de l'Atlantique Sud au Horn ... 294h de BE au Horn ce qui fait 4j de moins que lors de la première tentative ! (je me demande si j’ai empanné au cours de cette traversée de l’Indien et du Pacifique) ... (En 9 tours du monde depuis fin 2017, je n'ai fait mieux qu'une fois ... avec des foils) Deux jours avant l’arrivée au Horn baisse de régime très provisoire … Là, oui, quelques manoeuvres 😎 J’hésite entre rester très Sud comme le suggère zezo ou passer plus près du Horn … mais il y a tellement de vent annoncé sur le début de cette remontée, que je reste au Sud, ce qui explique aussi ce temps canon. Remontée : Début d’atlantique Sud très rapide donc … puis ça se gâte un peu, zezo voulant m’envoyer, comme Serge, vers les côtes africaines et espagnoles … Je tente de le forcer à me trouver un passage par l’Ouest en visant l’Irlande et même parfois plus à l’Ouest … l’arrivée s’annonce délicate avec des vents faibles et contraires à la fin. Comme Serge, j’hésite un moment … avant d’opter pour la louche … La dépression est bien loin pour le moment mais la route directe me parait trop risquée face au vent … Finalement, on arrive à choper cette dépression (Abel seaman, Serge et moi, et d’autres également) qui nous emmène à bonne vitesse et gentiment vers le Cap Lizard … Il faut juste éviter les Scilly 😎 Je m’aperçois que dans la liste du début, j’ai oublié : De la chance, De la chance, De la chance ... ... Voici un tableau comparatif entre mes 2 tentatives, ainsi qu’entre la 2ème et celle d’Andy (où l'on voit que la différence s'est faite dans la descente de l'atlantique sud) Ce qui fait apparaître clairement qu’il n’est pas indispensable d’avoir un temps canon à l’équateur pour faire un bon résultat. Encore Bravo à Andy … A la prochaine … Henri
  17. 6 points
    Salut, Ci-dessous le classement PDD du Trophée Jules Verne. Bravo à Andy, Henri et Lionel qui occupent les 3 premières places. Décidément, les premiers jours de février portent chance pour la troisième année consécutive.. Le doc des records est à jour. CLT Bateaux VR Equipt Départ Durée 1 abel seaman 104 C0 04/02/2020 12:24 42j 13h 58m 08s 2 HRobertEZ 148 C0 04/02/2020 07:00 42j 18h 45m 30s 3 SSKentuckystar-Bar 321 C0 03/02/2020 20:57 43j 05h 01m 20s 4 VaurienX.EZ 559 C0 05/02/2020 21:23 43j 14h 22m 25s 5 Belharra44 601 C0 21/01/2020 18:40 43j 15h 57m 18s 6 Banane72_SGPS 669 C0 21/01/2020 16:26 43j 19h 13m 41s 7 Doumsau-45-EZ 836 C0 21/01/2020 18:20 44j 01h 54m 39s 8 Nathi90 974 C0 03/02/2020 22:50 44j 06h 31m 50s 9 Dady44 SGPS_FVR 976 C0 20/01/2020 22:00 44j 06h 32m 12s 10 nardeen 995 C0 20/01/2020 22:50 44j 07h 25m 27s 11 Pianais290 1038 C0 20/01/2020 23:46 44j 08h 54m 02s 12 Pastoo 1043 C0 03/12/2019 22:05 44j 09h 06m 37s 13 NAPOLEON 2 1203 C0 03/12/2019 20:00 44j 15h 22m 33s 14 Laurent_LC 1256 C0 21/01/2020 03:33 44j 16h 55m 11s 15 thecloclo81 SGPS-FVR 1315 C0 20/01/2020 22:30 44j 18h 49m 42s 16 Need yeux 1335 C0 05/02/2020 10:10 44j 19h 26m 11s 17 Mick61-VD95 1380 C0 20/01/2020 21:01 44j 20h 53m 41s 18 KERALIO ACB 1437 C0 04/02/2020 20:10 44j 23h 03m 06s 19 Bistrakou-EZ 1455 C0 19/01/2020 19:38 44j 23h 52m 13s 20 L'Aventurier 1496 C0 03/12/2019 10:30 45j 01h 58m 53s 21 Gogab 1541 C0 20/01/2020 12:00 45j 04h 26m 46s 22 LeSanflorain Cantal 1601 Light 03/12/2019 11:00 45j 07h 42m 59s 23 divio 1750 light 22/11/2019 07:44 45j 15h 09m 53s 24 Chevenon 3 2035 C0 03/12/2019 07:15 46j 04h 09m 48s 25 willadi 2186 C0 21/11/2019 20:33 46j 12h 08m 16s 26 EZtremeLimit06-SGPS 2229 C0 03/12/2019 06:05 46j 13h 29m 23s 27 alizee1952 sgps 2458 Wp+po 21/11/2019 12:55 46j 20h 22m 01s 28 Covahine2 2809 Strong 20/11/2019 13:00 47j 07h 12m 24s 29 Paul.Mimil.Victor 2862 C0 21/01/2020 02:05 47j 09h 31m 59s 30 jadanton 2905 C0 03/12/2019 03:00 47j 10h 56m 34s 31 GauchoX 2946 C0 18/01/2020 13:58 47j 12h 36m 23s 32 Amiral66 3662 Wp+po 10/12/2019 19:46 48j 14h 16m 19s 33 40rugissant 4255 Light 03/12/2019 22:15 49j 07h 22m 35s 34 Vogazo86130 5467 Light 03/12/2019 18:28 50j 03h 49m 49s A+ Joris
  18. 5 points
    Etape N° 11 - 08/04/2020 Les EZpiègles sont toujours en tête. M
  19. 5 points
    Finir le tour du monde de Magellan en conditions virtuelles sans routeur ! C'est ici 🙃… Le premier bateau à boucler le tour du monde dans l'histoire de l'humanité, le Victoria, commandé par le basque et ancien mutin Juan Sebastian Elcano (Fernand de Magellan ayant été tué dans les îles du Philippines) achève son périple autour de notre petite et bien fragile planète près de Cadix où il accoste le 6 Septembre 1522 avec 18 hommes sur les 447 partis 3 ans plus tôt. Il nous est donné dès demain de revivre virtuellement cet immense pas pour l’humanité, mais sans doute moins pour la pérennité de cette bien jolie planète bleue, la Terre 🙄, qui contrairement aux autres planètes du système solaire ne porte pas le nom d’une divinité. Bienvenue aux « Navigateurs Au Pif » qui veulent participer au Challenge NAP, ceux qui naviguent sans l'aide d'un routeur. Le lien pour s’inscrire est juste là : www.1drv.ms/x/s!AlvZ_GK6g7P_gl05y3Lp4TzhkAcA?e=PrfIG7 Une fois sur le Drive, remplir le tableau Magellan 11, indiquez le nom exact de votre caraque ainsi que votre équipement (SO, PDD, AO, FP), a priori nous serons tous VIP. Merci de vous inscrire le plus rapidement possible afin que je puisse paramétrer le tableur pour éditer les classements. A priori, il sera difficile de vous inscrire au Challenge suite à la publication du premier classement, environ 48 heures après le départ. Bonne dernière étape de ce tour du monde à tous.
  20. 5 points
    Etape N° 11 - 07/04/2020 Les EZcargots, une fois n'est pas coutume, sont partis très vite. Ils sont suivis de près par les EZpiègles. Les chats observent la situation avec attention. M
  21. 5 points
    Classement au 06042020 à 16 h (JOUR 14 DE COURSE) Comme le dit @nauplius l'empoignade finale a eu lieu... au nord de St Domingue. Sinon super finish avec @sauvageonà la poupe et les C0 qui remontent plein pot sur les dernières heures ! Voici le classement à 16h avec la situation des arrivées . Bons vents à ceux toujours en course (çà bataille dans le groupe C0 autour de la 9/10eme place !)
  22. 5 points
    Bon, je pense qu'il y en a qui attendent ce classement ! Lors du prochain classement les premiers bateaux seront arrivés, bravo par avance à eux. Ce classement (Curaçao 🍸) varie peu par rapport à celui d'hier. En gros : il y a ceux qui sont dans la mer des Antilles ou à la porte, et les autres. Pour les premiers, en gros 10 bateaux, les places sont figées ou quasi. Pour les autres il y a encore un peu de place. Bravo à Plankie qui cède sa place de Veilleur bienveillant à Berty. Bravo à Bud, Mimil, Nestor, Philou, Helium (PDD) qui forment un beau quinté. Tout comme Djack, PDD, aussi en 6ème position. Bonne soirée à tous (Class 40 suit).
  23. 5 points
    Wééééééééé ! Bravo Superstar ! 🤪
  24. 4 points
    Voila la "meute" est partie. 31 membres de la Team NAP en route pour Cadix, plus quelques "invités " au Challenge, sans doute un record, c'est l'effet confinement Au bout de 12 heures la flotte a déjà explosé et nous avons un bel éventail avec quelques kamikazes courageux qui sont partis vers l'Afrique La Marine Suisse se distingue avec Chauffar qui part pour New York (trafic de masques?) et Denb privé de la moitié de son équipage (dixit) retenu pas des Cap Verdiens pour cause de Coronavirus et notre philosophe Plankie. Certains on opté pour le 65° Tribord cadenassé sans se fatiguer... D'autres jouent à Zorro (à défaut de jouer à zozo…)et ceux qui ont les Cabestans améliorés se permettent des WWW pour gratter un peu vers l'Est et toucher des vents légèrement plus soutenus. Les classements ne sont pas significatifs, on y verra plus clair dans 3/4 jours après le passage d'une bulle Anticyclonique et des vents tout mous.
  25. 3 points
    Etape N° 11 hors challenge inter team - 08/04/2020
  26. 3 points
    Bonjour. Un petit classement Class 40 pour la mi-journée. Mimil caracole toujours en tête du classement général. Pirate n'est pas loin. la ligne d'arrivée se rapproche bien pour eux deux. Un groupe de 4 ou 5 bateaux se rapprochent bien aussi, ils arrivent en mer des Antilles par le Nord-Est, ensuite cela devrait être le tour de ceux qui arrivent par le Nord, puis enfin les galériens de l'Est. Le classement ci-dessous évolue très peu depuis hier. Bonne journée à tous.
  27. 3 points
    Le Victoria continue son voyage. Rappelez-vous, nous sommes en juillet 1522, à bord du Victoria, plus petit bateau de la flotte au départ. Notre équipage ne compte plus qu’une trentaine d’hommes. A note tête, le basque Sebastian del Cano. Les îles du cap Vert sont une colonie portugaise. Pour y faire escale, del Cano a utilisé un stratagème audacieux : faire croire au portugais qu’une tempête les a poussés à débarquer. L’état effroyable de la coque du Victoria conduit les Portugais à ne pas poser de question. Nous voilà réapprovisionnés en eau et en vivres jusqu’au moment où les portugais réalisent la ruse. Le victoria lève l’ancre précipitamment avec seulement 18 dix-huit hommes à bord. Les portugais à ses trousses ! En ce qui concerne les marins de VR, pour reprendre la mer, nous aurons le choix d'équiper nos caraques avec les équipements suivants : • Voile d'étai => voiles de petit temps = L.S • Clinfoc => Code 0 = C0 • Civadière => voiles de brise + Carène améliorée => polish = HS+P • Cabestan => winchs pro + Carène améliorée => polish = WP+P. Voici le lien d'inscription, pour mentionner le nom de votre bateau et votre équipement, ICI Attention, pour les habitués, vous avez jusqu'à 24 h après le départ pour vous inscrire et indiquer votre équipement, pour les nouveaux, vous avez un peu plus de temps .... Merci à tous les participants de s’inscrire dans la ville d’Ambert, département du puy de Dome afin de faciliter le travail du classeur Bon vent à tous.
  28. 3 points
    Classement au 07042020 à 15 h30 (JOUR 15 DE COURSE) Et voici le dernier classement de cette course 'Big Escape' sur IMOCA. Reste en course 5 bateaux qui sont largement distants les eux des autres pour que le classement n'évolue plus. Courage et bons vents à eux pour rentrer au bercail. çà a été serré pour les places 10 à 13 où les 4 bateaux se tiennent en 7 places VR. Bravo à @Calup33290qui a gratté une place durant les dernieres 24h ! On se retrouve sur la Magellan 11 pour le classement de cette derniere étape. PS: tradition oblige , un petit CR du vainqueur devrait suivre 😉
  29. 3 points
    Alors, le classement Class 40 maintenant. 2 Naps font la leçon aux divers Kdors et routés, vous êtes sidérants Mimil et Pirate. Ne lâchez rien de rien, l'arrivée se rapproche bien là. Sinon, pour le reste, perso je n'y comprends rien, on a l'impression que la flotte des Class 40 a été jetée au hasard dans l'Atlantique Nord ! Bonne journée à tous.
  30. 3 points
    06/04/2019 Figaro C40 Imoca M
  31. 3 points
    Etape N° 11 - 06/04/2020 Inventaire Tout le monde est là mais je note que certains ne respectent pas les distances de sécurité. M
  32. 3 points
    Bonsoir Tous les participants du challenge NAP sur la Chiloe sont désormais arrivés. Bravo à tous les participants à cette course nouvelle et originale, avec une première partie de course sympa jusqu'aux Galápagos, une descente au sud un peu longuette, et un finish bien ludique. Peut-être à l'année prochaine. A très bientôt en tout cas, merci de votre participation.
  33. 3 points
    Classement au 05042020 (JOUR 14 DE COURSE) Peu de changement au classement depuis le précédent pointage. Nous sommes à un peu moins de 24h de l'arrivée pour les premiers. c'est très serré entre @sauvageon , @nauplius et moi pour le podium . Ensuite c'est serré pour les places d'honneur @BlackOut et @darche63 pour les 4eme et 5eme places ; @PtitPierre31 et @Hophop-BSP pour les 6 et 7; Bons vents à vous tous !
  34. 3 points
    03/04/2019 Figaro C40 Imoca M
  35. 3 points
    Classement au 01042020 (JOUR 10 DE COURSE) Nous voilà tous en descente vers Porto Rico avec la flotte emmenée par votre serviteur ( la chance du classeur 😉 ) @sauvageon et @nauplius.
  36. 3 points
    Félicitation au podium. Vous faites en plus des très jolies places au général. Perso, j'ai vu les débats de très très loin. Disons avec un certain détachement...
  37. 3 points
    A l'heure pile pour le classement du jour. Certains bateaux vont arriver aujourd'hui en principe. Cela indique vraisemblablement que la course touche à son terme... Ce n'est pas ce que pense l'équipage de LuNa ceci dit 😱. On notera quand même que les Naps n'ont pas été super brillants sur cette course, à 24h de leur arrivée massive, il n'y pas un seul NAP dans les 1000, et au mieux on en aura 5 dans les 2000. Hier soir les bateaux de tête (Centre et Nord-Ouest) on convergé vers l'entrée de la baie. L'entrée par le Nord s'est avérée plus favorable pour raser les côtes, cela a été assez décisif, mais pas que. Car nuit a non seulement été courte, mais aussi plutôt chaotique pour les Naps : - Djack a eu une légère inattention sur son cap, et bim, pas mal de places qui s'envolent 😔. - e-jungle à la recherche de l'étoile polaire pour faire le point a cru entrevoir le doigt de Dieu (ahou !) l'espace d'un instant, depuis il est prostré en prières dans le carré 🤩. - Philou démontre un fight-spirit digne des plus grands, il est prétendant à la plus haute marche 😎. - HMS en grand marin solitaire, ne lâche rien et se faufile en silence vers l'arrivée des plus sûrement 💪. - Hélium a trouvé le plus petit caillou émergé du monde, même pas la place pour un pique-nique en plus 😞. - Garath a du rencontré une avarie, il a un peu dégringolé de l'armoire. On va essayer de le survoler, on est sans nouvelles de lui au PC Course 😯. - kikok la violette étonne tout le monde : sans équipements, sans connexion elle se hisse sur les épaules du Chili avec brillot 😍. - Franck barre nettement mieux son IMOCA dans l'Atlantique que dans le Pacifique, va comprendre 🙃. - Le reste de la flotte attaque une longue et délicate remontée de la baie 😘. Bon courage à tous, voici le classement :
  38. 3 points
  39. 3 points
    Salulégas ! Bon, ça se tend sur la Chiloe... Au moment où les premiers skippers franchissent la bouée n°2, 3 groupes de skippers convergent en se regardant un peu de travers faut bien l'avouer. Djack The Pirate, au centre, semble avoir lâché les chiens et met la pression sur tout le monde. HMS, toujours aux avant poste, Philou le rusé, kikok au courage, les 3 zozos Hélium, Berty et Utha déboulant du Sud, puis enfin Tarzoon le roi de la jungle plus au nord, s'attendent à le voir couper le sifflet de la team en grillant la priorité à tout le monde, un petit rosé frais à la main à l'entrée de la baie de Puerto Montt. Ce ne serait pas volé, après une descente tout en finesse, une tactique discrète mais efficace, cette vieille mule de Djack risque bien de mettre tout le monde d'accord une fois encore 😆. Mais comme le rappelle si justement Nestor notre tacticien sur le Tchat, rien n'est joué : la remontée de la baie peut réserver encore bien des surprises et laisser des opportunités aux plus téméraires, et des crétins pour perdre une course en quelques heures, on en fait un élevage dans la Team ! Bonne journée, en même temps que le journal de 13h si déprimant, voici la Classement :
  40. 2 points
    tout va a qui sait attendre lien inscription et enregistrement de vos temps sur ce record : www.1drv.ms/x/s!AlvZ_GK6g7P_gl05y3Lp4TzhkAcA?e=PrfIG7 Bon vent Utha
  41. 2 points
    Ultim ... encore en course ! _________ Bonne fin de course à tous !
  42. 2 points
    04/04/2019 Figaro C40 Imoca Arrivées vers 03H00 du matin... M
  43. 2 points
    Une quinzaine de bateaux inscrits en PDD sont actuellement sur l'eau à bord de leur super maxi 100.. et non de leur maxi trimaran qui était le bateau qui avait été utilisé en 2019. Quand on regarde les polaires de ces bateaux, y a bataille dans les vents faibles, le monocoque étant même plus vif dans certaines conditions. Par contre, si ça tape dur, le trimaran envoie bien plus de pâté et distance nettement le maxi 100. L'année dernière, ça avait été voiles de brise sur quasi toute la traversée. Là, de loin, ça ne sera pas la même limonade. Certains sont partis dès l'ouverture ou presque, on aura bientôt les pemiers temps de référence. A+, Joris
  44. 2 points
    03/04/2020 - Jour 18 Première victoire EZ pour Romain - Belle victoire EZ en PDD pour Henri Félicitations à tous les participants et bon courage pour ceux qui sont encore sur l'eau A demain pour la suite et la fin de cette expédition...
  45. 2 points
    C'est une pression ces classements... C'est sûr que je ne tiendrai pas longtemps à ce rythme. J'en ferai 3 nouveaux aujourd'hui qd même 😉...
  46. 2 points
    Course et Final éprouvants j'imagine, la nuit a du être courte pour certains et c'est pas terminé. Cette arrivée avec de la pétole dans le pif entre les cailloux doit être éprouvante, à l'image de la course avec là aussi une météo compliquée et des choix de route qui n'ont pas du être faciles à faire. Je n'ai pas participé à cette course et c'est tant mieux, je n'aurais pas pu me concentrer avec autant de bateaux, même confiné. Bravo donc à lacdujura, e-jungle et Philou m'épatent, je n'aurais pas parié un kopek sur eux hier pour le podium. Jack semble s'être un peu essoufflé sur la fin...prends soin de toi Djack! Kikok assure jusqu'au bout .
  47. 2 points
    Bonjour et avec 12 heures de retard... le classement IMOCA. C'est chaud là aussi : - La première place va se jouer entre Mimil et Budyadahri avec pour l'instant un léger avantage pour ce dernier - La troisième place, entre Philou qui revient pleine balle, un trio qui arrive de l'Est : Nestor, Helium et Symphysodon. Et e-jungle qui est un peu largué et se traîne trop à l'Ouest. - Ca revient bien du Nord : Djack et Luna - Les autres bateaux, plus à l'Est luttent avec des vents de face La fin de course sera sûrement animée avec des vent peu constants. Bonne journée.
  48. 2 points
    02/04/2020 - Jour 17 La dernière ligne droite est enclenchée, dénouement dans la nuit A demain pour la suite de cette expédition...
  49. 2 points
  50. 2 points
    Salut à tou(te)s, Je trouve ce topic bien calme, après beaucoup d'amusement dans un débat sans fin... Alors, je viens pointer mon étrave histoire de... lol Alors, tout d'abord, je suis "ancien" NAP... devenu "routé" en passant à l'usage de Zezo (que m'a présenté un collègue, un jour, autour d'un café)... Et bizarrement, je comprends très bien ce que veut dire @aspiln ( et les autres NAP) quand il parle de "mérite" à ne pas en utiliser. En fait, ça ne se passe pas au niveau des autres, mais juste au niveau de soi-même : Cette petite fierté de pouvoir se dire "Avec ma tête, et ma propre réflexion, j'ai tenu la dragée haute à un calculateur logiciel"... Alors que ce logiciel est capable de générer des dizaines de milliers de possibilités en 1 minute, et d'en extraire la route théoriquement la plus rapide à l'instant T. Ce qui, en soi, est déjà une prouesse, et montre les qualités du marin. Et mon meilleur classement en NAP a été 160ème, assortis de quelques TOP500 (Sans VIP et sans pack, car je joue aussi sans CB) Maintenant, je me suis mis au routeur parce que je ne perds pas de vue une chose : CE N'EST QU'UN JEU... ET J'AI UNE VRAIE VIE A COTE!!! lol En effet, quand j'ai fait ces résultats en NAP, j'étais en vacances (forcées pour convalescence médicale...), et surtout, seul à la maison, donc, je pouvais me permettre de ne travailler que sur l'étude de la météo et des carto pendant des heures pour trouver la meilleure route, et même me mettre le réveil en pleine nuit, et tout au long de la sainte journée pour les virements de bord. Aujourd'hui, avec le routeur, je prends 5 minutes, et après, je profite de ma life... Ce qui est loin d'être négligeable!!! Et surtout, dans mes résultats globaux, ça s'en ressent aussi, car le routeur, même s'il ne me permet pas de gagner, à lui tout seul, me permet d'être presque systématiquement dans le top 1000 sans aucun effort et n'intervenant sur le jeu que 5 minutes, 2 à 3 fois par jours. Par contre, je confirme également ce qu'à dit SPEEDOU (et d'autres routés), le routeur ne suffit pas à gagner et est seulement un outil parmi d'autre... Mais il est indéniable qu'on ne peut plus espérer gagner sans routeur, ça, en revanche, c'est une réalité... C'est tellement vrai qu'aujourd'hui, même dans la vraie vie, tous les navigateurs hauturiers sont routés pour des raisons évidentes d'efficacité et de sécurité : A quoi ça sert de s'épuiser à des heures de calculs (devenues inutiles...), quand cela peut être fait par un ordinateur en quelques secondes, avec une efficacité équivalente, voire supérieure, alors qu'on peut passer ce temps à d'autres choses, comme la veille ou le repos? Mais soyons un peu honnête et sérieux : 1/ sans routeur, plein de marins de VR resteraient dans les nimbes des classements (même si l'élite resterait bien évidemment en tête...) 2/ la part du NAP pour les routés, même si elle existe, n'en reste pas moins conditionnée par les propositions du routeur, et c'est donc plus du NAP, mais une "marge de manoeuvre" dans la zone estimée celle à plus fort rendement vélique... 3/ le routeur ne fait pas tout, la CB fait le reste! lool... Car, si il est vrai qu'on ne peut à mon avis plus gagner sans routeur, on ne le peut pas non plus sans les options, hors, pour les avoir toutes à chaque course, les seuls gains ne suffisent plus à "financer" les options, il faut faire chauffer la CB. Un exemple criant et en cours : la 5ème étape de Magellan ... Que du portant, où les bonnettes, les voiles légères, et maintenant les voiles lourdes, ont toutes été utiles, avec un différentiel pouvant parfois atteindre presque 1 noeud... Sur 5 jours de course... Sans option, même avec un routeur, un TOP1000 reste irréalisable. Maintenant, c'est une réalité incontournable : 1/ VR est un jeu, avec une structure à rémunérer, et il faut bien qu'elle se paye, il y a donc des options payantes, pour que les plus compétiteurs puissent viser et jouer la gagne à coup sûr, et cela permet de payer les programmeurs et les équipements de VR qui sont mis à notre disposition. Perso, j'accepte, puisque ça me permet, à moi, de jouer gratuitement ;) 2/ Si l'on veut pouvoir avoir une chance de gagner, il faut le routeur, et la CB... Et en fait, c'est comme dans la vraie vie, tout simplement... Si on y regarde un peu plus près, celui qui a les moyens de sortir sa CB pour se payer les jeux de voiles au top, en carbone ou kevlar, l'antifooling dernier cri pour augmenter la glisse, le polish de sa coque entre chaque régate, aura un voilier intrinsèquement plus rapide que celui qui se contente d'un jeu de voile standard et de son antififooling annuel version AD ou Plastimo... Et il sera avantagé pour gagné la course! Alors, jouons en gardant cela à l'esprit, sans chercher à dénaturer les aspirations de chacun, dans VR, qui sont forcément différentes pour les uns et les autres... Perso, j'ai plus de fierté à jouer et faire un bon classement sans routeur, avec un nombre réduit d'option... Mais la vie nous rattrape, et elle nous rappelle qu'elle n'est pas virtuelle, alors, je préfère avoir un peu moins de plaisir et de fierté, bien que j'en aie toujours (elle est juste différente... Vu que je me retrouve plus souvent mieux classé en y passant moins de temps), et avoir un peu plus de temps A VIVRE... ;) Bonne navigation à tou(te)s et ***** pour les suivantes :P
This leaderboard is set to Paris/GMT+02:00