juraEZic

Confirmed members
  • Content Count

    913
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

juraEZic last won the day on December 24 2019

juraEZic had the most liked content!

Community Reputation

94 Good

About juraEZic

  • Rank
    Expert

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Hello la Team, Voici venu le temps de CR des vainqueurs, un CR à 6 mains puisque comme l’a dit Maurice, c’était un équipage qui était à bord. Et quel équipage !! Suite une première expérience assez réussie sur la Maitre Coq, Bertrand (Commandant Mitchell), Bruno (Velluim), François (Kergromo) et Patrick (Patcash) ont décidé de remettre ça pour la Great Escape, mais en prenant 2 équipiers pour raccourcir les quarts. C’est comme cela que Christophe (Leroulis35) et Fabrice (JuraEZic) ont rejoint la fière embarcation armée par Serge (MTZ8493-EZ). Après le choix de partir en Imoca et en AO (pour éviter le voiles auto), ce sont 6 garçons dans le vent qui sont au départ. 1er Jour : Il faut tout de même à organiser la vie à bord, car 6 gars dans un espace fait pour 1 ou 2, c’est pire que le confinement actuel. Les 1/6e des premières 24 h sont rapidement définis, cela sera en général le cas pour l’ensemble de la traversée. Côté stratégie, c’est go go GOOOOO !! En fin d’après-midi, mini drame, François ne retrouve plus ses bottes pour son 1/6e, du coup il le fait en tong… mais se débrouille bien puisque qu’il nous ramène 4827e en partant de 10000e. Il a quand même faire gaffe, il voulait aller s’en jeter une à Cork… Fabrice y gagne le surnom de Petit Jésus (mais c’est Secret Défense). Où on a cru avoir perdu Bruno, et ce ne sera pas la seule fois. 2ème jour : Matinée à se vanner, faut bien s’occuper, en attendant l’empannage. Mais déjà on surveille Momo, ce qui sera le cas pendant toute la course, se méfier du chat qui dort… Grosse discussion pour savoir s’il vaut mieux être au Nord ou au Sud de la flotte. Finalement, l’équipe laisse Fabrice, qui skippe, décider (les pauvres s’ils savaient !!). 3ème jour : La routine commence à s’installer. Les 1/6e de nuit se passe comme sur des roulettes. On est bien au chaud avec les TOP VSR. Longue hésitation de Bruno, entre 125 et 127, on lui conseille 126 pour l’aider. Dans la matinée, grosse discussion sur les noms des habitants des petits villages où l’on vit… et petit cours sur les ailes de mouette par Bruno à Chris. Et Chris foire l’aile de mouette en direct. A sa décharge personne n’a compris ce qu’il s’était passé, on cherche encore… Résultats au moins 1 mille de perdu sur nos adversaires. Chris ronchonne toute la nuit et même un peu plus ! 4ème jour : Où Bruno part faire un footing sur le pont. Au retour, il nous parle de chevreuils, d’écureuils, Je crois sur tout qu’il a abusé du Verneuil. Pour le coup, c’est avec beaucoup de prudence qu’on lui laisse la barre, quitte à la reprendre pour ajuster le cap. Où on apprend également que Fabrice mange des crêpes avec du cidre Breton, et qu’il fait l’aile de mouette en prog, les yeux fermés pour être sûr que ça se passe bien. 5ème jour : Vanneries à tous les étages et grosse progression au classement de 8000 à 105e. L’option Nord paye. Bruno apprend à Fabrice la différence entre loffer et abattre. Comme sa droite et sa gauche, Fabrice confond toujours. 6ème jour : Notre positionnement au nord de la flotte, la veille, porte ses fruits. Petit à petit, on refait notre retard. Pour le coup, on continue sur cette stratégie. 7ème jour : Discussion entre Bruno et Fabrice sur l’opportunité de « plonger » au Sud-Ouest, au plus court. Après moultes tergiversations et calculs, Fabrice décide de suivre l’option de Bruno. François corrige la trajectoire au quart suivant. On rentre dans le top 10 de la team, et on enchaine les ailes de mouette. François nous en fait une démonstration de toute beauté. 8ème jour : Bertrand s’endort à la barre, heureusement sous pilote auto. On constate avec joie, que notre option Sud nous a ramené dans le tableau arrière du Chatmiral. Le plus dur commence. Ça déraille légèrement sur les passages de relais, mais il y a toujours quelqu’un à la barre. Bruno explique à Chris quand loffer. Extrait : Bruno « lit du vent, ton cap est à 180° du vent ( tu es bout au vent ) + tu abats et + tu t'éloignes du lit du vent CQFD Qd loffer : vaste question cela dépend de l'enchainement des isobares qui te va bien en fonction du pt à atteindre » « Ex: on tire un long bord pour aller virer en avant de la dep , + tu loffes maintenant et - tu auras à le faire avant de virer. On est alors ds l'exception : la Vmg max ne paierait pas à terme » Chris « Dans l'idée, je comprends... Et vous savez qu'il faut loffer, en regardant le routeur, ou ça se déduit ? » Bruno « routeur + pif + éventuellement contrôle d'un concurrent + ...... » 9ème jour : Dans la nuit, François empanne à l’Ouest, pour toucher des vents portants plus fort. En début de matinée, Chatmiral est derrière nous. Nous sommes à L’Ouest de la flotte et distancé par ceux de l’Est, mais normalement on est mieux placé. Bertrand fait du télétravail à la barre, c’est dire si c’est tranquille. En soirée, on a encore perdu Bruno, un comble sur un coque de noix ! 10ème jour : Toujours à l’Ouest de la flotte et sur un moment d’inattention de Fabrice, Chatmiral nous repasse. Difficile à maitriser le loustic. 11ème Jour : notre statisticien, Pat, signale que par hasard, on a quasiment tous un nombre égal de quart de nuit et de quart de jour. Un équipage à l’équilibre parfait. Où, on a reperdu Bruno, ce qui devient une habitude. Il va falloir enquêter, il doit avoir une cache secrète avec plein de bonnes bouteilles !! On se rapproche du top 50 VR et entre dans le Top 5 de la team. 12ème jour : Pas mal de boulot pour bien arrondir les trajectoires à tribord, puis à bâbord. Un travail qui paie, on navigue entre la 30e et la 50e place. 13ème jour : Bertrand nous gère une aile d’albatros pour nous positionner pour le passage au ras des coté de la République Dominicaine. Pendant ce temps, Les prog de Bruno ont disparues sur son bateau. C’est « La haine ». Après un moment de découragement, il met toute son énergie sur notre bateau. Petite discussion stratégique pour la gestion du passage le long des côtes Dominicaines, avec pas mal de soucis de variation de cap, et Chris nous réussit une belle aile de mouette, en serrant les fesses. Ensuite, Bertrand nous fait du tricotage le long des côte Dominicaines en réduisant un peu le nombre de mailles pour gagner un peu de temps. Décision de ressortir à l’Ouest, où les vents sont plus forts. On est 30e VR et 4e de la team. 14ème jour : Grosse divergence entre les vents VR et ceux des routeurs. Du coup, navigation à vue pour Fabrice entre 1 et 2 h du mat. Le but, aller chercher des vents plus forts à l’Ouest sans trop allonger la route. Chatmiral fait le choix d’aller plus à l’Ouest. Serge qui mène la danse de la team depuis plusieurs jours est trop à l’Est et sera moins vite sur le final. En début d’après-midi, décision est prise de se mettre en cap fixe 184 sur l’arrivée. Explications de Bruno : « Sur le final + tu es W + tu devras fermer ton angle & - tu iras vite, ceux de l'E seront alors favorisés » en cap fixe, on reste au centre. Ensuite, notre classement VR fluctue entre 24 et 44e. Chatmiral est trop à l’Ouest. Arrivée un peu après 3h du mat, gérée par Chris, 30e au classement VR, 1er de la team avec 1’45 d’avance sur Chatmiral. Il a fallu se mettre à 6 pour en venir à bout !!!
  2. Bravo Serge ! !! Les conditions dans l'Atlantique étaient difficile, et comme je te l'ai dit, je pense que tu as optimisé au maxi. Tu m'as repris 12 h dans la remontée, alors que j'avais une stratégie similaire à la tienne En tout cas, Bravo et mérité Un grand Bravo également à Henri pour sa superbe performance en PDD Pour également l'avoir suivi lors de sa remontée de l'Atlantique, cela a été un travail de maître !!!
  3. @M63-EZ je suis également en class40 en PDD avec juraEzic, actuellement entre Patrice et Patrice 😁
  4. Bravo Richard. Et félicitations à ceux qui sont arrivés à ne pas faire d'erreur.
  5. Merci Daniel et bravo pour ta course, car même si les conditions étaient favorables, il fallait éviter les bévues.
  6. Le truc qui m'épate, c'est que je ne sois pas le dernier 😂 Mais va bien !!!! 1- Stratégie des EZtivants appliquée à la lettre, le capitaine est derrière pour surveiller la troupe. 2- En tant qu'ancien Ezcargot, je suis prêt pour la fameuse REMONTADA !!! Je vous avoue qu'elle commence à se faire attendre 😂
  7. Sinon côté PDD, on a un parfait sandwich avec tous les Eztivants dans le rôle de la garniture... reste à trouver qui fait le beurre, le fromage, le jambon et la salade 😂
  8. Merci Régis pour les classements Bravo au podium ! Encore une course où la moindre erreur se paie cash. Mais, j'y arriverai un jour, j'y arriverai... ou pas 😂
  9. Merci Pierre pour le classement et la présentation de la situation
  10. Bon, quasiment tout le monde a retrouvé un classement à 4 chiffres 😀 Nouvel objectif : un classement à 3 chiffres 😎
  11. C'est soirée cinéma pour moi, ce soir. Alors si à la mise à jour des vents mon boat part ailleurs qu'à l'Est, merci à une bonne âme de le remettre dans le chemin adéquat 😎 Fabrice
  12. Normal, je poursuis ta stratégie, car il est très mauvais d'en changer en cours de route 😁 L'avantage, c'est que c'est plus facile pour une remontada 😂
  13. Maintenant il est au courant... Gare à ton matricule dans un peu plus d'une heure😃