Jump to content
Virtual Regatta Club House

Marcusbelgicus

Confirmed members
  • Posts

    1,314
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9

Everything posted by Marcusbelgicus

  1. Bravo Henri @Lagona, Jacky (Bistrakou) et Black Panther. Faire cette course sans VIP et être dans le trio de tête, chapeau. Car avec 15 WP/Prog, c'est nettement plus facile à gérer 😉 C'est d'ailleurs ce qui m'a motivé à faire cette course. Décidé à la dernière minute, j'ai même pas pensé que les WP + P pouvait être l'option gagnante.... perdu l'habitude des PDD. Çà m'a fait plaisir de refaire un petit tour parmi vous. Merci à Yann pour les classements. A bientôt !
  2. Salut les zamis PDD.... Je viens vous faire un petit coucou... Inscrit en C0...
  3. Oui, on en parlait justement avec Gauthier. C'est vrai qu'à certaines forces de vents, la valeur de descend pas rapidement au-delà de la VMG. On peut même parfois observer un autre maxima local.
  4. J'espère aussi que Fred donnera quelques infos. Pour ma part, voici ma tactique. - Règle 1 : être en congé , car pour être compétitif, faut du temps ! - Règle 2 : si on suit zezo à la lettre en cochant 'lights' uniquement, on est à la ramasse. Du coup, je teste toujours les routes proposées en FP, en light et en light + WP. Puis j'affine la combinaison qui me semble la meilleure avec la ligne de projection de VR. Ça permet de déterminer à quel moment précis il faut empanner. Çà permet en général de gagner un peu de temps, parfois même plusieurs minutes sur 24 h.. - A la bouée 2, la tactique semble fonctionner, Black Legend passe en tête mais je ne concède que 0.01 miles. - Je poursuis en me mettant à la VMG, et comme je vois que les vents tournent vite, je pense qu'il faut faire un contre-bord, évidemment si je coche winch pro, zezo me donne le contre-bord, par contre sans winch pro, ça me le donne parfois mais pas à chaque simulation. Je décide de faire le contre-bord. Je pense que c'est la que je perds le plus de temps, car Fred ne le fait pas et choisit d'être au-delà de la VMG, ce qui est clairement un choix judicieux. - En fin de journée, les vents tournent et Fred choisit de virer de bord très vite, perso je trouve que c'est trop tôt, mais je pense que j'aurai dû attendre encore 30 min avant de virer. Je fais pas mal de simu jusque la bouée 3, et j'arrive à gagner 5 min sur la route proposée par zezo. - A la bouée 3, j'ai presque 0.2 miles de retard, et vu la configuration des vents vers l'arrivée, refaire ce retard me semble clairement compromis, donc je décide d'assurer. - A la dernière mise à jour, peu de changement, je pose un WP sur le cercle d'arrivée, en prenant large pour m'assurer de ne pas m'échouer et je vais me coucher. Fred doit me prendre encore plus de 0.1 miles sur cette dernière ligne droite. Donc au final, ça se joue à un contre-bord de trop et au choix judicieux de Fred de se placer au-delà de la VMG au moment critique (ce que je ne fais jamais/je n'ose pas faire). M
  5. En plus, beaucoup d'erreurs sur cette course de come-back ... de quoi manger tout cru le belge même sans mayo. - Je loupe le changement de météo du 3/9 après midi où les vents tournent assez forts vers le Sud, du coup je reste beaucoup trop longtemps à 125° - Je fais une visite du chateau Giraglia, alors que je me trouve assez loin des côtes, il y a manifestement un assez grand décalage des côtes à cet endroit. En plus passage à la mano, il faut avoir posé ses WP plus de 30 min à l'avance tellement le cercle d'exclusion est grand. - Pas de soucis pour contourner Capraia Isola, tout aux WP. - Je pose ma prog beaucoup trop loin de la bouée 5, du coup je suis trop haut et dans des vents plus faible - Je me lève trop tard pour rectifier des progs mises pour le passage de la pétole au large de Méloria, du coup 2 changements de bords inutiles qui font mal - A l'approche d'Isola del Tino, je suis beaucoup trop décallé à l'ouest, du coup suis obligé de passer avec un angle de 147°. De nouveau à la mano vu la dimension du cercle d'exclusion. Le reste sans soucis, ouf !
  6. Bon, et si on félicitait les vainqueurs ? Bravo à McFly et BlackPanther pour leurs courses remarquables, Blackpanther qui termine à quelques secondes de Joris, je pense ! Course bien sympa, un peu trop d'erreurs pour lutter pour la victoire finale en ce qui me concerne. M.
  7. @McFly BSP Petite erreur de frappe dans le titre 'coût'...
  8. Merci Régis pour les classements. Voici mon CR. Faut jamais dire 'jamais'... Après le challenge long et éprouvant de l'année passée et l'intense mano-à-mano avec Claude, j'avais décidé de faire une pause VR et ne reprendre sérieusement pour le VDG... L'actualité et le confinement auront eu raison de mon isolement VR... Vu le parcours atypique et le final technique très intéressant, je décide donc de me lancer sur la Chiloé. La course va se dérouler en 3 étapes. Descente vers les Galapagos. A mi-descente, il y a un double-virement de bord à faire, et le bon plan c'est de le retarder et de rester plus au Nord, Choix que font Flying Frenchman, Siputih, Pataouchnock et Capitain JK, Je ne suis pas très loin et la bonne nouvelle en ce qui me concerne, c'est que je vois dans mon rétroviseur en petit, certains cadors comme Speedou, Black@eagle, Mousseline, McFly, Grogogoth et Marius Jacob. Un léger trou s'est creusé. Choix Sud ou Est? A la sortie des Galapagos, un premier choix critique doit se faire : suivre la route proposée par les routeurs, à savoir faire un contre-bord vers le Nord-Est pour profiter de vents plus soutenus à l'Est ou filer vers le Sud. Siputih, McFly et dans un 2ème temps Marius Jacob en bons baroudeurs qu'ils sont choisissent la 2ème option, Je choisis la première qui me parait moins aléatoire. Je décide de toujours choisir la route le plus à l'Est quelles que soient les changements d'opinion de zezo. Au moment d'entamer la descente vers le sud, le choix se présente de continuer avec un cap de 120° plus à l'Est ou couper au court plus rapidement. Par facilité (pas de possibilités de régler le bateau ce jour-la) et dans la logique de rester à l'Est, je sélectionne l'option A, qui se révèle être un mauvais choix, car les vents ont forcis à l'ouest et Speedou et son fidèle lieutenant Cyrille22 ainsi que CaptainJK me passent sous le nez.... Me voila dans leur rétroviseur... Didju, tout à refaire. La descente va être rythmée par le comportement lunatique de zezo qui nous fait aller tantôt à l'Est, tantôt à l'ouest en fonction des prévisions météo et de la latitude de la dépression qui arrive une semaine plus tard. En bon têtu que je suis vu mes origines ardennaises, je reste à l'Est ! Et pendant ce temps, les oustiens de la première heure Siputih, McFly et Marius jouent à 'Jean-qui-rie et Jean-qui-pleure' en fonction du comportement de la dépression dont j'ai parlé plus haut. 3ème temps. Route vers Chiloe. Le moment pour virer de bord vers l'Est va être crucial, Si on vire très tôt, il faudra rester à la VMG pendant très longtemps sans autre option que de rester à cet angle, tandis que si on vire plus tard, on ne perd que très peu de temps mais avec un choix de route plus varié. En faisant quelques tests avec la ligne de projection de VR, virer plus tard semble même être bénéfique donc contredit la proposition de zézo. Je décide donc de virer plus d'une heure après Speedou et Cyrille. Choix déterminant car ça va me permettre de repasser devant en creusant même un écart de plus 5 miles. Mais les vents se renforcent plus rapidement à l'arrière et la maîtrise parfaite de Speedou lui permet revenir. Passage sans soucis au Nord de l'île du parc Tantauco, par contre gros stress au passage de la pointe la plus au Sud où je reçois le message 'vous mangez des moules'. S..it j'ai oublié de tenir compte de la pénalité de 5 min pour changement de voile, en plus je suis en vidéo-conférence à ce moment-la donc rapido, je pare au plus pressé en rectifiant comme je peux sur le mobile. Ouf suis toujours devant, mais la course millimétrée de François le rapproche de plus en plus, il se trouve maintenant à moins de 0.3 miles . Les vents allant en forcissant, il faut absolument rester devant pour bénéficier de cet avantage. Au moment de virer vers le nord, j'ai repris un petit avantage, et histoire de pimenter la course, VR me fait une petite piqûre de rappel sur certains bugs dont celui de ne jamais toucher une prog moins de 5min après un changement de bord, paf, je me prends une pénalité de double virement de bord. La suite est plus facile à gérer, vu que les vents devant forcissent de plus en plus, donc l'écart se creuse. Réveil vers 4h du mat pour surveiller le dernier passage délicat. Je constate que Speedou et son fidèle lieutenant Cyrille22 sont à une distance respectable grâce à la configuration des vents, donc je peux aller me recoucher tranquille. Course bien sympa, avec un beau finish bien intense, merci à tous/toutes et Régis en particulier pour les classements. M.
  9. En ce qui me concerne, la coque de Marcus a déjà pris de solides coups et nécessitera quelques belles retouches !!!
  10. Ne pas vendre la peau de l'ours, heu, du coq... avant de l'avoir mangé @Pianais290 Merci Régis.
  11. Bonne idée, ça permettra aussi de citer les prénoms de skippers lors de la publication des classements. Marc
  12. Merci Momo, une belle étape cette Magellan! Quel contraste avec l'étape précédente!
  13. Vous avez bien du mérite à avoir résisté à l'appel de la Frégate quand elle était très bien située. J'ai résisté une fois mais pas une 2ème... Qu'Eole soit avec vous ! Merci pour les classements !
  14. Oui et tu aurais pris ma position en milieu de journée j'aurai été dernier
  15. Je postulerai bien chez les EZcargots pour faire une remontada moi...
  16. Tu es déjà arrivé sur la mini-transat Jérôme? Nouvelle arrivée en pleine nuit... attendre la bascule puis dodo ! Merci à Serge et Maurice pour les classements...
  17. Oui, allez les EZ !!! Heureusement qu'il y a une petite bagarre entre EZ sinon, cette course n'aurait pas beaucoup de piment !!!
  18. Ah oui, Sangatte62 est très bien placé aussi. J'ai hésité de partir au sud; en FP je l'aurais fait sans hésiter (avec le supplément de vitesse des foils), en PDD, j'ai pas pris le risque. Chapeau aux nordistes, car cette route-la, j'aurai pas misé un kopek dessus.
  19. Je pense aussi que c'est Rowie qui va gagner. Çà pourrait être le premier bateau à avoir plus de 24h d'avance sur le 2ème... qui pourrait être un sudiste.
  20. Je crois que c'est la course la plus pénible que j'ai jamais faite, où aucune stratégie n'est possible, sauf si on s'est choisi une route sud ou nord dès le début. Bravo aux audacieux!!!!
×
×
  • Create New...