Jump to content
Virtual Regatta Club House

biglud

Confirmed members
  • Posts

    52
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by biglud

  1. Bravo et merci à nos classeurs ! 🙂
  2. Bravo Patrice, amplement mérité ces gros caca 😄
  3. Bravo encore une fois Bernard ! Et la prochaine fois je fermerai ma gueule au lieu de crier "Ne lâche rien !!!!" 🙂 Non sans déc, belle prise d'option, qui a bien payé ! L
  4. Rio-Tokyo 2021 Un CR Olympique, c’est quand même queq’chose ! Quelle course, mes amis, mais quelle course ! Passionnante, trépidante, intense, stressante, amusante 😉 Saluons VR pour le principe de cette course : aucune bouée, aucun passage obligé pour rallier l’arrivée. Même si statistiquement le passage par Bonne Espérance était le plus plébiscité, il y a eu néanmoins plusieurs skippers EZ qui sont partis soit par le cap Horn, soit par le Ch’nord ! Je leur tire mon chapeau pour cette prise d’initiative:-) Même si cela n’a pas payé, cela valait le coup d’essayer. Avec le gros de la flotte nous voilà donc partis pour passer par BE, Kerguelen, Ouest Australie et enfin la remontée dans l’Indonésie jusqu’au Japon : un chouette programme ! Quel plaisir de voir le Maxi Trimaran filer à 30-40 nds en surfant sur les vagues et en suivant les flux de vents, tel le TGV lancé à pleine vitesse ! 😉 Pour ma part, la route est décidée : BE puis Kerguelen par le Sud, et ensuite rester Sud pour remonter à l’Ouest de l’Australie. A l’approche des Kerguelen, première option qui divise la flotte : Nord ou Sud ? Je reste sur mon choix et continue au Sud. Ce choix s’avère payant car l’option Nord perd du terrain et je me retrouve dans le paquet du Sud, filant bon train. Je persiste encore plus Sud avant de remonter au Nord, cela me permet de revenir juste devant le peloton (top 3), bien m’en a pris ! J’aurais même pu pousser encore plus comme Pinouche ou Gaate, qui se retrouve légèrement devant moi ! Arrive le choix du passage de l’Indonésie…. Jakarta, Bali, ou encore plus Est…? Là encore, je décide de rester sur mon premier choix : par Jakarta (La Sonde) et Mer de Chine. Jusqu’à présent les MaJ des vents indiquait le passage par La Sonde à chaque fois quasiment, mais un matin lors du 00z, voilà que le routage fait passer par Bali et l’Est…! Il a fallu attendre d’avoir les vents complets pour obtenir ce routage. Je me suis posé la question, évidemment, mais ayant fait ma route par La Sonde, et devant emmener les enfants à l’école (j’étais déjà à la bourre évidemment !), je ne change rien. Mais je voyais bon nombre de skippers prendre cette nouvelle option… Humm…. 🤔 C’est dans ces moments là qu’on se demande bien si ce qu’on fait est bien, si l’option est bonne, et si on ne devrait pas changer…. Mais souvent, c’est pire de ‘faire la girouette’…. Quel soulagement à la Maj du 06z de voir la route ‘revenir’ sur le passage de La Sonde ! J’ai vu du coup pas mal de bateaux revenir également sur cette route, mais qui avait donc perdu du terrain. Je prends une légère option sur le flan Ouest de la flotte, qui me pénalisera à l’approche du détroit, car les Maj favorise l’Est du plan d’eau avec des vents mieux orientés et légèrement plus soutenus…. Je passe donc le détroit en 40ème position environ. Suite à cette ‘mauvaise’ option, je bénéficie d’une ‘meilleure’ option pour remonter en Mer de Chine : je reste à l’Ouest de la flotte (décidément) ce qui me re-propulse dans le top 5 : route plus courte, et meilleur vent, que demander de mieux ? 😉 S’ensuit un passage délicat de pétole monstrueuse avant d’arriver à rattraper un flux d’ouest qui nous emmènera sur le Japon. Chose pas facile à négocier, d’autant plus que je suis au boulot tout le weekend et bien pris ! Merci à @gameuro SGPS 974 sans qui mon bateau aurait fait 3 tours sur lui-même vu les vents tournants qu’on s’est payé ! Je conserve donc mon top 5, collé à Toppen et YourMom qui seront difficiles à aller chercher…. A l’approche du Japon, je me dit que de toute façon, il faut que je tente un truc pour essayer de ravir la médaille d’Or 🙂 Je décide donc de décaler mon aile de mouette vers l’Ouest, pour faire une route plus ‘extérieure’ et ainsi toucher de meilleurs vents proche des côtes au Nord. Je change de flotte pour me retrouver devant Luxair et consorts. Toppen, YourMom et Mlizaza reste bien Est et continuent cette route. Honnêtement, au matin du vendredi 18 juin, environ 18h avant l’arrivée, j’y croyais encore … J’étais positionné au Nord de la flotte, sur la même longitude, ce qui me permettait de passer largement en tête lors du dernier empannage … C’était sans compter les 2 dernières MaJ du vendredi 18 juin : 06z et 12z… déplorables… J’ai passé cette journée à regarder le groupe Sud reprendre inexorablement mille après mille…. Pour enfin me rendre à l’évidence que leur avance serait trop importante et malgré l’empannage, ils seront largement devant nous…. Il n’y avait plus qu’à finir cette belle course sans perdre trop de place, en évitant même un contre-bord et en évitant les cailloux 😉 Une 15ème place, c’est très bien sur une course comme celle-là j’en suis bien conscient et j’en suis très heureux ! Mais quand on sait que le podium est possible après 20 jours de course, ben on y croit 🙂 Donc quand il nous échappe, ben ça fait ch*** ! 😉 Néanmoins, je suis très fier de ma course, de mes choix de route, d’avoir tenu ma route théorique choisie en amont, etc. Je suis aussi très fier de ma Team, des échanges, de l’entraide, de la compétition interne qui motive tout le monde, du partage d’expérience sur des courses comme celle-ci ! Bravo à tous et à la prochaine ! Tchuss L
  5. Un grand BRAVO @juraEZicFabrice !!!! Donc apparemment faut s'expatrier en Bretonnie pour gagner des course 🙂 Félicitations à tous les EZ pour cette belle victoire d'équipe !
  6. Yo yo yo ! Bravo à tous, mention spéciale à @OlivRx-EZ pour sa victoire PDD, ça n'a pas dû être chose facile avec les gros poissons qu'il y a en PDD chez les EZ 😉 Petit CR sans prétention pour cette TED2021 : Ah ! Une Transat ! Ça faisait un moment tiens…. Dans un contexte où les courses s’enchainent et se télescopent, où il ne faut pas se tromper de routage sous peine de partir à contresens, cette Transat fait du bien, car elle « repose » un peu les skippers finalement. Il n’y a pas « trop » de cailloux sur le parcours 🙂 La descente jusqu’à la bouée 1 fut assez évidente, pas trop d’option de route à ce niveau là. S’ensuit un grand jeu d’empannages, pour tenter de suivre la bonne veine de vent et zouuu, nous voilà à la bouée. A ce stade, il y a le premier grand choix de route : par le Nord, ou par le Sud…. J’avais déjà choisi la route Sud, donc je prends tout de suite cette direction. Ce qui me permet de me repositionner dans la flotte. Et nous voilà partis pour la traversée, la Transat au sens propre. D’abord un long bord NO, dans lequel on cherche la bonne veine de vent. A ce moment là j’ai eu un coup de mou, dû aux nombreuses course VR en même temps, du coup j’ai fait un peu de routage, un peu d’observation des bateaux m’entourant, un peu de VMG Down…. J’en avais un peu marre, surtout que sur la course d’à côté, la Vela, je me prenais bâche sur bâche dans mes choix (pourris ?) de route…. Bref, on allait bientôt arriver à l’Empannage (ou Virepannage pour les connaisseurs 🙂) qui allait nous orienter SO. Je m’étais fait un peu distancer par la tête du peloton, donc sans grande conviction sur l’horaire de la manoeuvre, j’empanne selon mon routage… Allez, on redescend, direction St Barth… 24h après, on attaque une série de manoeuvres pour se recaler, suivre les vents, et progressivement se mettre sur la route directe vers l’arrivée. C’est là que, en 3 empannages et 4 bords, dictés pas mon fidèle QT, je me retrouve en première ligne du peloton, aux côtés de qq TPN, Toppen, et qq autres. Tiens donc ! Ça me revigore un peu et me pousse à soigner mes trajectoires pour tenter de bien me placer à l’arrivée ! Chouette ! Durant cette descente, je décide de rester au vent du groupe, et de miser sur un meilleur angle sur la fin du bord. Les Maj météo, globalement régulières, me plaisent et me permettent de maintenir ma position (sur le plan frontale) tout en étant bien au vent, c’est top ! Arrivé à qq heures des cailloux / bigorneaux, je mets à profit ce choix de route, et abats doucement, pour gagner en vitesse, et ainsi remonter doucement au classement, place après place…. Bon, c’était sans compter les skippers qui avaient empanné bien plus tôt et qui nous ont mis une belle quenelle …. Cela dit, on les voyait 4h ou 5h devant nous en plein Atlantique, et au fil des jours l’écart se réduisait. Il n’aurait pas fallu 24h de plus pour eux ! Dernières heures de course sur cette Transat : le contournement de St-Barth ! Fallait pas se rater, trop bête de ramasser des bigorneaux à qq milles de l’arrivée, après tant de jours de course ! Je pose mes WP, et après je sers les fesses pendant que j’emmène les enfants à l’école …. Pourvu que ça passe, pourvu que ça passe ! Ouf c’est passé, car j’ai eu un charmant mail de VR m’indiquant que j’étais arrivé, comme quoi l’option Radio sert un minimum ! 😉 Je me suis même payé le luxe de doubler @galere-splendiosesur la toute fin de parcours 😉 Bref, une Transat quoi ! Bravo à tous les skippers EZ pour ces échanges et cette entraide sans limite ! Tchuss L
  7. Bravo pour l'orga @sauvageon ! Bravo à tous
  8. CR Nord Stream #2 Bon j’vais faire un CR, à la sauce de Gégé Cette fois-ci pour cette course, un peu moins de cailloux Ça n’a pas empêché @Gwened56de se vautrer Et touillant son café, il a filé tout doux… Mais revenons à nous, Belle équipe soudée Sur le début d’la course, tout se passait très bien Chacun dans ses options, mais tout l’monde à la bouée Avec les voiles hissées et sans manquer de rien. Il m’a fallu ruser pour au mieux me placer Derrière @koky je rame, voulant le dépasser Mais c’était sans compter la meute TPN Qui ont dû parier que leur dernier casquait ! C’est à ce moment là que tout a basculé Il a fallu qu’Eole change tous ses plans du soir Ça a mis la pagaille dans cette grande marre Et les petits neurones se sont tous faufilés Et moi j’ai bataillé avec ces empannages Légère sensation de louvoyer en rond… Mais je suis un Griffu, j’finirai pas en cage Et malgré tout cela j’en suis sorti d’un bond ! Pour enfin me hisser dans un petit Top 10 Suivi de très très prés par un @domtom974 parfait J’ai eu bien chaud aux fesses et faut pas oublier Tous les co-équipiers de cette belle Extaz Sea ! Alors Bravo à tous, pour cette belle course !
  9. CR RORC Caribbean 600 Race, autrement intitulé « Let the Winkle Alone ! » Le secret de cette course résidait dans le fait de ne pas avoir envie de manger des fruits de mer… Chose pas facile tant il est agréable de se délecter de ces mets des profondeurs, agrémentés d’une fine couche de mayonnaise maison, et accompagné d’un délicieux vin blanc ! 😋 Mais je m’égare, je m’égare… Nous n’avions rien pris de tout cela sur nos bateaux, trop occupés que nous étions à barrer, empanner, virer, lofer, abattre, hisser une voile, puis l’autre, dormir (si si un peu quand même !)… Ce sont les Bigorneaux qui ont dû se marrer de nous voir passer et repasser autour de leurs îles, bien tanqués sur leurs rochers. Ah ! Ces fameux rochers justement… Trop nombreux, et surtout qui ne bronche pas malgré la multitude de bateaux qui essaient de les pousser ! Dés le départ, certains avaient tellement faim qu’ils ont tiré tout droit pour aller à la pêche. Ils y sont restés durant toute la course, ah la gourmandise ! Ensuite à chaque bouée - évidemment juchée sur un cailloux- un petit lot de skippers prenaient l’apéro ‘fruits de mers’ , c’est l’effet confinement ça ! Pour ceux qui résistaient à l’appel du large de l’apéro, la course se déroula rapidement, bouée après bouée. Chez les EZ, on était bien, un bon petit groupe bien placé, avec une bonne émulation pour se tirer la bourre et monter au classement. A chaque passage de bouée on pouvait compter le nombre de litres d’huile qu’on produisait. On pense à tout nous, même à la cuisson des Bigorneaux ! 😅 Je me retrouve bien placé dans le top 20, et avec @Laurent_LC, @UUNET et @Velluim, on s’échange la pôle position des EZ selon les angles au vent. Globalement, le vent était très stable sur cette course, majoritairement EST, du coup les trajectoires entre les bouées étaient relativement définies, peu de liberté d’action. Sachant de plus que sur un parcours rapide comme celui-ci, le trajet le plus court est à préférer. Il y a eu néanmoins la liaison des bouées 6 - 7 - 8 qui a permis d’avoir un léger choix de route. J’ai pris le parti de rester au vent de la flotte, perdant quelques places jusqu’à la bouée 7 mais cela m’a permis d’en regagner plus à l’approche de la bouée 8 au Sud de la Guadeloupe, avec une mise à jour météo favorable à mon positionnement. Ensuite une série de virement nous fait remonter le vent en direction de la marque 9. Je m’en sors pas mal malgré un premier virement anticipé par rapport au reste de la flotte, et vire la bouée 9 dans le top 5, chouette ! Mais voilà, quelques minutes d’inattention et j’oublie de hisser le Code0 lorsqu’il le fallait, naviguant donc durant ces quelques minutes en Light Gennaker, donc perte de vitesse sensible… Et paf 9ème au départ du long bord rejoignant la bouée 10 en pleine mer… Je ronge mon frein , ou plutôt ma drisse de C0… 😠 C’était sans compter la Terrible Hécatombe qui a lieu au contournement de la marque 11 ! Ah, cette île, Redonda, elle a l’air d’être hyper attrayante ! Le Rhum doit y être bon car certains ont festoyé goulûment lors de cette dernière soirée de navigation ! 🥃 Pour finir, la flotte se divise quelque peu sur les 2 derniers bords, ceux qui jouent le prés serré et ceux qui jouent le bon plein (dont je fais parti). Eternel questionnement du régatier : moins de route / moins vite ou plus de route / plus vite ? Et bien là on a une belle réponse car je sors 6ème de la marque 11 et je termine 6ème à l’arrivée, donc … Encore un chouette sprint au pays des bigorneaux qui a une nouvelle fois montré la très bonne cohésion d’ensemble de la Team EZ, qui termine 3ème ! Félicitations aux skippers INC qui ont réussi un beau podium ! Bravo à tous les EZ et à la prochaine ! Tchuss L
  10. CR ? Vous avez dit CR ? Bon, je m'y colle 😉 Quelle course d'équipe avant tout : 10 skippers dans le top 150 ça fait plaisir ! A un moment on a même cru pouvoir ravir la coupe aux TPN, mais j'avoue c'était peine perdue Au passage félicitations à VRaid pour sa victoire ! Bon alors, il s'est passé quoi dans cette course ? Une bouée à terre, quelques virements, empannages, des cailloux, de la pétole (et de la bonne !), du vent assez fort pour user les foils, etc. Finalement des conditions assez variées, histoire d'en avoir pour tous les goûts ! Côté Nav, une flotte EZ assez groupir, quelques options prises qui me permettent de me détacher un peu, et d'autres qui font totalement l'inverse, ma foi... L'option déterminante a été de ne pas passer dans les cailloux lors de la dernière nuit, mais de tirer "tout droit", ce qui m'a permis de me retrouver en tête des EZ 🙂 S'ensuit un empannage un peu plus tard que la moyenne (et que le routage), et puis une aile de mouette en pleine pétole (il fallait voir le plan d'eau à ce moment là !!). Et hop, ligne "droite" jusqu'à l'arrivée en évitant de ramasser des moules sur les cailloux, avec tout un tas d'hyènes dans mon tableau arrière ! Une 14ème place qui fait plaisir, après un VG mitigé. Mais surtout, un bilan d'équipe au Top, avec une émulation bénéfique, une entraide à toute épreuve, des gifs adaptés à toute situation (merci les pros gégé et JG ). Un plaisir de régater dans ces conditions ! Bravo à tous les EZ présents sur cette course, on s'est bien marré ! Tchuss
  11. "CR en Bermuda" (quoiqu'il commence à faire froid...! Que dire de cette course "test again" et de ses mises à jour météo (ou pas) ? un Bazar, un Boxon, un B.... Bermuda mal taillé en somme. Cela a commencé lors du premier empannage, après la Maj Météo, où la plupart des skippers décident de descendre au SE... Je persiste au Nord, et du coup mon Qt ne me donne même plus la route Sud-Est... Ma foi... J'ai dû réfléchir (toujours en bermuda, ça m'aide) pour tenter de comprendre pourquoi ? comment se fait-ce ? Que fais-je ? Tout en réfléchissant intensément , je passe juste devant Titanic95 qui était lui aussi remonté plus au Nord et qui venait d'empanner. Tiens, serait-ce un signe ? Evidemment, à ce moment là, un boulot en urgence arrive, du coup après une bonne heure je reviens sur mon petit bateau et je décide (enfiiiiin !) de prendre le cap Sud-Est. Mais je me dis que c'est mal barré c'te histoire... Cela a continué avec la NOAA qui décide de se faire un bon apéro suivi d'un weekend de récupération... Drôle d'ambiance sur l'eau, sur les forums, les tchats ! Mais que se passe-t-il ? Rien ne correspond ? Où va mon bateau ? Où va le monde ? C'est la révolution !!!! Une fois le calme revenu, on s'est quand même dit que finalement ce n'était pas si mal, on allait passer un weekend peinard, et même profiter du changement d'heure pour dormir un peu plus, sans Maj à 4h30 ! 👌 Etant environ 1h derrière le groupe compact se dirigeant NE, je m'attèle à tenter de remonter sur eux, passant de la 700ème place à la 470ème lundi soir. Pas mécontent, je me dis que c'est déjà pas mal vu les circonstances et que finalement je ne pourrais guère espérer mieux car ce ne sont pas des neuneux devant (y'a un nono mais c'est tout ) Tout le monde guette les moindres faits et gestes de la NOAA, qui se remet doucement de son weekend, et qui finit par envoyer un mail pour prévenir que tout allait revenir en ordre, mais doucement. C'est là que je sens le CPALC arriver ! Oui, le Coup de Poker A La Con (i.e. tu tentes un truc mais tu ne sais même pas si la météo est la bonne !) : je décide de me fier au grib qui vient d'être actualisé (tout frais tout chaud), et qui m'indique de remonter plein Nord pour aller empanner dans 4h, direction l'arrivée. Et BAM je le fais ! (j'ai bien dû me dire au moins 100 fois "mais quel con, mais quel con !") VR n'a pas encore intégré cette nouvelle météo mais je me dis que cela va être fait dans quelques dizaines de minutes... Et que j'aurai donc un peu d'avance par rapport aux autres... 😅 Et me voilà à scruter mon ordi, en espérant que mon CPALC soit validé, que VR passe sur le nouveau grib... C'était sans compter que eux aussi avaient passé un bon weekend de pochtrons et qu'ils étaient en train de s'amuser avec les gribs ("hé regarde je leur fous le nouveau grib, et .... hop je remets l'ancien !! ha ha ha ! les loosers !! ") Bref, après avoir joué à ce petit jeu quelques fois, ça se stabilise enfin, ouf ! Mon CPALC devient un CALC et je commence à reprendre goût à la vie 🙂 J'avoue m'être un peu délecté de mon dernier bord, lorsque je passais devant la plupart des bateaux du paquet de tête, qui remontaient au Nord, alors que moi je filais toute voile dehors vers le Bermuda Et voilà, la fin vous la connaissez, et je suis bien content de cette perf, et de cette prise de risque. Bisous.
  12. Bravo Bruno !!! Quel talent Je suis néanmoins flatté car je crois que tu as pris ma route comme exemple de... route négative à ne pas suivre !!!! 🙂 Quel talent encore une fois ! un CALC digne de son nom, mais qui finalement était mûrement réfléchi, tout ton talent dans une si belle route ! 😉 L.
  13. FP = Full pack AO = All Options SO = Sans option PDD = Prime de départ EZ = ExtaZ sea 😉
  14. Merci ! Bravo à tous pour cette belle 2ème place classement Team !
  15. Merci pour ces classements Bravo à tous !
×
×
  • Create New...