Sign in to follow this  
McFly BSP

Le mot du vainqueur (records)

Recommended Posts

Posted (edited)

1/7: IDEC HONG-KONG > LONDRES - Daniel, alias Boreale22:

Bon je m'y colle puisque c'est la tradition !!!

D'ailleurs je l'ai toujours trouvé bien cette tradition. Ils savent si bien raconter nos leaders PDD quand ils gagnent. Avec moults termes marins, les polaires, les empannages, les rase-cailloux, les études d'avant course, les options de course, les fortunes de mer.

Me suis toujours régaler à vous lire vos récits les pros de la voile, de vrais voileux dans le texte. J'essaie toujours d'apprendre de vos récits et de vos options de course pendant la course. Surtout, disons le clairement que vous êtes partageurs et c'est beau.

Moi à par un stage de hobbit cat d'une semaine en 92 dans la Marina du Gosier, je ne connais de la voile que VR, un pur virtuel. Le comble que je me retrouve à écrire un discours de vainqueur. Les polaires restent pour moi un truc que je mets l'hiver pour me réchauffer, j'ai beau faire j'y comprends que dal, alors merci au gars qui a inventé ZEZO😍😀

Pour autant j'essaie de m'améliorer, si si. Et dans mes rêves fous je me disais bien qu'un bon résultat ne pouvait arriver que sur un record. Mes date et  heure de départ je les ai soigneusement réfléchies et Zézo m'a aidé dans mon choix de voile, le CO, qui paraissait le meilleur choix en fonction de mon départ. Je dirais que le plus dur était fait. Au premier point de passage j'étais pas mal, ce qui m'a encouragé dans mes options. Un autre choix a été celui de m'écarter un peu plus que la moyenne des côtes africaines en visant la trajectoire directe et la rotondité. J'ai progressé petit à petit dans les classements de Jérôme, autre source d'encouragement à persister dans mes choix. Je me suis fait tout petit pour que les gros me voient pas venir, n'est ce pas Spirit, et un grand coup de ventilateur a favorisé ma remontée de la Manche, me permettant de griller la politesse à Marius Jacob qui s'était, lui, retrouvé piéger dans la pétole sur la fin.

Je n'omets pas que quelques gros poissons PDD🐳🐋🐬 n'étaient pas inscrit, mais c'est bien connu les absents ont toujours tort et je savoure cette victoire PDD🥂🏆 comme il se doit : YESSSSSSSSSS 😜 TOUS N.......     Oups je m'égare... Félicitations à mes collègues de podium qui gentleman m'ont déjà félicité pour leur part, et à vous tous qui avez participer..ou pas.

Daniel

2/7: Trophée Jules Verne - Andy, alias Abel Seaman:

En attendant le classement final, je me déclare winner de cette course...🤭

Plus respectueux de la tradition, quelques mots pour expliquer comment ça a pu arriver… pas bref, mais qu'est qu'on a à faire à part se raconter des histoires pendant ces temps qui courent ?
Tout a commencé il y a très longtemps. J'étais citoyen européen à l'époque. Fin 2019 j'avais juré d'arrêter un peu ce jeu, trop usant de vivre au rythme des MàJ. Donc plus de challenge PDD pour Abel, et un TJV assez relax; les MàJ de temps en temps, le routeur pas trop sollicité, cherche pas (du tout) les pouillèmes...et puis, une première tentative prometteuse (ratée à cause des vacances:47 jours). Ensuite, une deuxième simplement ratée et abandonnée après 22 jours, suivi de la bonne. Pas trop de souvenirs du début (7 jours à l'équateur, sortie de la fenêtre annoncée) mais les vents de folie entre les Caps au sud, et l'image du fantôme du leader FP derrière moi juste avant le Horn (ok, VR buggait mais je ne savais pas à l'époque). Ca commençait à sentir bon, temps de prendre les choses au sérieux.

La fréquence de suivi des MàJ augmente (jamais les 4 quand même). J'abandonne le routeur qui voulait m'amener loin au sud aux pays des manchots, rajouter des centaines de kilomètres, remonter au milieu de l'Atlantique. Préférence gratter le Horn pour ensuite monter plus près des côtes sud-américaines. Décision payante, bons vents, montée rapide et en bonus, peu touché par ce bug VR qui a emmerdé d'autres skippers.

Puis le choix à l'équateur; soit direction routeur vers l'est et un chemin sinueux vers la maison, 3 jours de gagné sur mon fantôme et ~44j au compteur final (bof); soit parier sur l'ouest et jackpot si louche y apparaissait. Fidèle au code de la route anglaise, je suis la gauche et bingo, après 2 jours de doute l'autoroute du bonheur se présente. Avantage à l'ouest par rapport à Henry (HRobertEZ), je récupère mon avance sur lui et on montent ensemble au finish dans le vents portants à 20-25 noeuds pour compléter le tour en ~42j14h.

Fallait attendre un bon moment pour confirmer la première place. Restait des bateaux sur l'eau, dont Tololebil avec de loin le meilleur temps au Cap Horn. Mais il peinait de monter l'Atlantique sud, pire au nord, un vrai calvaire...la loterie des records.

Très satisfait de cette première victoire PDD Record, et surtout d'avoir terminé 104ème au général devant tous ces FP (preuve qu'il faut énormément de chance de gagner ce genre de course). Ces mêmes FP qui étaient prêts à tout pour piéger leurs adversaires à l'arrivée (l'oeuvre d'un de mes coéquipiers):

Le tracé de mon quatrième tentative (non-déclaré😨) en hommage à l'equipe BSP. Ils m'ont accepté dans leurs rangs il y a un an. Début 2019 je ne connaissais presque rien sur l'existence des routeurs et les MàJ. Je regrette...nan, nan.

Bravo à Henry pour sa deuxième place, à SSKentucky qui est venu de nul part à la fin pour compléter le podium.

Merci à Jerôme pour ces beaux classements (multicouleurs, théorique et incompréhensible pour ma part!), et à Joris (McFly) pour son engagement chez les PDD.

A très bientôt sur l'eau. Pas de repos, le prochain défi a déjà commencé...

bons vents à tous

Andy

3/7: Los Angeles > Honolulu - Georges, alias Napoleon 2:

Bonjour a tous les courageux marins virtuel

Bien, voila le moment tant redouté par certains qui comme moi sont des marins d’eau douce. LE RAPPORT de la course. Alors si vous attendez un rapport très technique vous serez déçu.

Je vais donc me lancer dans l’écriture de mon roman. Mai pas sur que je décroche un prix Nobel

La course étant ouverte le 01 avril (tient un poisson pour des marins) et ce fut bien un poisson d’avril que cette course. N’étant ouverte qu’un mois, je décide de partir tout de suite pour avoir le temps de faire d’autres tentatives. Je ne regarde donc pas la durée de cette tentative et je fais une simulation zezo pour choisir les voiles. Tout me laisse a penser que les lights sont un bon choix pour rejoindre l’arrivée le plus rapidement possible. Les voiles achetées avec les crédits de VR, embarquées sur le rafiot, il ne reste plus qu’a lever l’ancre. Dans un premier temps j’vois très peu de valeureux navigateurs sur l’océan, mais cela ne m’effraye pas car je part a l’aveugle pour me faire une référence. Alors, hors la pression (pas la bière) je trace ma route définie par zezo que je suis approximativement comme d’habitude et tout en voiles Autos. Je trouve agréable de naviguer ainsi a l’aveugle et le temps passe vite d’autant que je ne m’y consacre que peu, étant pris par les autres courses ou il faut recoller au peloton. A quelques encablures du port d’arrivée je m’aperçois que @LeSanflorain Cantal me colle de prés a tribord. Je vois dans le fichier qu’il a fait un autre choix de voile (les CO) et je m’étonne de le voir si près car zezo me donnait un avantage certain avec les Lights. Ce qui prouve qu’il a du somme toutes mieux naviguer que moi. Mais pas inquiet plus que ça pour une éventuelle première place provisoire, je place des progs pour terminer la course et je m’absente. A mon retour, je constate que NAPOLÉON est au port sans s’être échoué. Je retourne au départ et je commence a regarder pour un prochain départ un peu mieux préparé. Ce n’est qu’en consultant le classement sur le Topic de la course que je constate que je suis leader provisoire. Wouah….. Car déjà 15 jours de mangés avant la fermeture. Mes potes ORCA commencent a me chambrer et préparent activement un départ autours du 22 Avril pour me détronner. Les temps prévus donnent environ 121 heures donc proches de celui de ma première tentative. Je décide de les suivre bien que ma modeste expérience par l’utilisation de zezo me dit de rajouter une paire d’heure ou deux car zezo ne tient pas compte des pénalités pour empannage et autres. Tant qu’a être détrôné, autant l’être en navigant et non en spectateur. La 2eme tentative s’avère un échec et je suis bien conscient que cette victoire n’est pas due a mes capacités de navigateur mais plus a la chance d’être parti a l’aveugle dès l’ouverture de la course et que la météo n’a pas permis aux autres de tenter une aventure victorieuse. Gageons que je saurai, et d’autres également, tirer profit de cette aventure a renouveler quand ce sera possible.

Et je passe la main au prochain vainqueur. Bon courage et bonne chance a tous

Georges de Thaïlande 

4/7: Honolulu > Yokohama - Nazebrock-PDD:

Salut, Kenavo, Yassou , Hello, Hola  a tous

Et oui je ne m’attendais pas à ça. C’est à la taverne des « Affranchis » que j’ai appris que je devais faire un speech sur mon exploit, Un rapport de course comme ils disent. Et comme notre équipe est polyglotte, va falloir que je le translate aussi.

Je ne comptais pas gagner quoi qu’un peu quand même. Alors je vais vous raconter toute mon histoire

Mon nom ne vous dit rien car je naviguais en 2014 sous un autre diminutif. Et oui ça nous ne rajeunit pas. Comme dirait un membre de ma nouvelle équipe « les Affranchis » qui vient de m’accueillir, tu es un vieux de la vieille.. et oui on  naviguait avec VRTOOL, Pacotool (je le cite car ce gars avait fait un travail énorme pour nous amateurs)  pour ceux à qui ça parle. On longeait les lignes des cases de vents.

De 2014 à maintenant il y a eu des breaks, j’ai perdu mes mots de passe (Alzheimer me guette déjà) et j’ai recréer un nouveau bateau que j’ai encore perdu en mer. Alors j’ai décidé d’en créer un troisième.

C’est là que je me suis dit, note le dans ton carnet, t’es vraiment NAZ d’où mon surnom actuel. Toute mon équipe attendait cette explication avec impatience.

Apres être passer dans l’équipe « Les Verts 42 » en 2018 2019 ou j’ai côtoyé des marins virtuels expérimentés qui m’ont beaucoup appris , je suis arrivés chez les Affranchis.

Là j’ai découverts encore un autre monde, où la Terre serait ronde, où la lune serait blonde
et la vie serait féconde, c’est la Taverne des Affranchis.

Des plus vieux que moi, qui passent beaucoup de temps sur le faux rhum, à faire des analyses ( cholesterol, d’urine ect.. ), des classements, à répondre à mes questions techniques de marins virtuel d’eau douce.

Bon concernant la course alors. Quelle a été ma stratégie ?

N’étant pas retraité ni divorcé, je dois concilier avec ma moitié, le boulot et le bateau.

Alors la stratégie, c’est d’en faire le moins possible avec le meilleur résultat possible. Ça s’appelle la productivité ou l’efficience.

Donc je me suis reposé sur les données de notre routeur, pas Zezo mais mon coequipier Luc Deschilleuses concernant les analyses de temps et de voiles à prendre en compte pour ce record. Choix donc de WP+ Polish sur mon bateau PDD. Le premier bateau (Arrow91) que j’ai enfin retrouvé (une reconnexion de neurones est toujours possible, la preuve), j’ai l’ai équipé lui du Code 0.

Je voulais tester les qualités d’analyse de mon coéquipier routeur et voir si ZEZO était fiable.

Bon le seul hic, c’est que le créneau le plus favorable était le 4 mai vers 3h00 du mat (pas possible, j’ai besoin de mes 8 heures de sommeil). Bon après vérif. le 2 au soir. le créneau c’était décalé le 5 au soir voir 6 au matin mais encore très tôt.

Alors j’ai décidé de partir le 3 au matin (en supposant que la météo favorable du 5 au 6, serait toujours là un peu plus au NW de ma trajectoire) en même temps qu’au boulot afin de pouvoir suivre ma course toutes les 2 à 4h.

Une moitié de mon équipe était déjà partie depuis 24h au minimum et l’autre moitié partirait le 6 au soir.

Mon challenge alors a été de rattraper mon ancien coéquipier des 24H00 du mans roller LOLOCEAN sans me faire remonter par les cadors de mon équipe parti 12H00 après.

Je suis zezo dans un premier temps puis fais des tests avec les 2 bateaux. Il n’y a pas photo, les WP sont un gain indéniable par rapport au gain de vitesse CO/Jib sur cette course.

Le créneau du matin se révèle au fur et à mesure pas si mal que ça car tous se déroule à merveille.  Pas de pétole sur la route, des vents qui permettent une VMG optimum (***** à m’écouter écrire, je deviens pro…).

Je remonte sur mon coéquipier mais j’ai aussi la meute qui me talonne. Pas le droit à l’erreur.

Alors, hors la pression (pas la bière) comme le disait Napoleon2 le précèdent vainqueur, je fais au mieux en tenant la stratégie définie dès le départ (presque tout droit vers la cible malgré quelques variantes pour tester la différence entre les 2 bateaux. ***** je me répète) et je trace

Pas de voile auto, car je me suis déjà fait pourrir par mon ancien coéquipier ( bonjour à TOTO) dont je pilotais le bateau en dépannage. Et oui la météo avait changer dans la nuit et comme je dors, j’avais fait quelques virements incontrôlés et perdu quelques places au classement.

J’avais aussi quelques FP devant et derrière moi qui me donnait la tendance pour savoir si j’étais dans le bon tempo. Mon but ne pas me faire remonter ou lâcher.

A l’arrivée 250 ième au classement général, et je suis étonné que mon classement soit resté le même avec le temps car avec le temps, va, tout s'en va,( petite dédicace aux anciens) .

En tout cas, conclusion mon routeur coéquipier Luc avait raison.

En cet fin de récit j’en profite pour pousser mon coup de gueule envers VR. J’aimerais bien que lorsqu’il reporte le départ d’une course, il nous permette de pouvoir changer les options choisies avant le report. (Rien à voir avec cette course, il est naze, oui mais c’est mon surnom alors j’en profite puisque c’est moi qui suis le roi aujourd’hui)

Je constate aussi que sans FULL PACK il est difficile de rivaliser sur une course. C’est pour ça que je cours aussi en PDD car cela implique plus de stratégie avec des options qui se ressemblent en termes de perfo.

Vive le PDD et rendez-vous à la Taverne des Affranchis.

Santé

Naze de Brock

 

 

 Et maintenant pour mes coequipiers etrangers ( Bon pas facile d'arranger les expressions francais en English ) mais le coeur y est.

  

Hi, Kenavo, Yassou, Hello, Hola everyone

And yes, I didn’t expect that. It was at the "Affranchis ‘s tavern that I learned that I had to give a speech on my exploit, A race report as they say. And since our team is multilingual, I will have to translate it too.

I didn't expect to win anything, but anyway just a little. So I'm going to tell you my whole story

My name doesn't mean anything to you because I was sailing since  2014 under another diminutive. It  does not rejuvenate us. As a member of my new team "Les Affranchis" who just welcomed me , one of my sailer friends said, you are an old man of the old . we were sailing with VRTOOL, Pacotool (I quote him because this guy had done a huge job for us amateurs) for those  whom has known this tools. We went along the lines of the wind huts.

since 2014, i have made some breaks, I lost my passwords (Alzheimer is already watching me) and I recreate a new boat that I lost again on the  sea. So I decided to create a third one.

I said to myself, write it down in your notebook, you're really « NAZ » , this is  my current nickname. My whole team was eagerly awaiting this explanation.

After being in the "Les Verts 42" team in 2018 -2019 where I met experienced virtual sailors who taught me a lot, I arrived at the Affranchis.

There I discovered yet another world, where the Earth would be round, where the moon would be blonde ( French song) and life would be fruitful, it’s the Tavern of the Free.

In Affranchis team, there are older than me, they spend a lot of time on the Club house , doing analyzes (Cholesterol, urine ect ..), rankings, answering my technical questions of virtual freshwater sailors.

So about that race. What was my strategy?

Being neither retired nor divorced, I have to reconcile with my other half, the job and the boat.

So the strategy is to do as few as possible with the best possible result. It's called productivity or efficiency.

So I relied on the data from our router, not Zezo but my teammate Luc Deschilleuses concerning the analyzes of time and sails to be taken into account for this record. So choose WP + Polish on my PDD boat. The first boat (Arrow91) that I finally found (a reconnection of neurons is always possible, the proof), I equipped it with Code 0

I wanted to test the analytical skills of my router teammate and see if ZEZO was reliable.

Well the only problem is that the most favorable time was on May 4th around 3:00 am (not possible, I need my 8 hours of sleep). Good ,after checking. the evening of the 2nd, the time slot was shifted on the evening of the 5th or even on the morning of the 6th still very early

So I decided to leave on the morning of the 3rd (assuming that the favorable weather from the 5th to the 6th, would always be there a little more to the NW of my trajectory) at the same time as at work so that I could follow my race every 2 to 4 hours.

Half of my team had already left for at least 24 hours and the other half would leave on the evening of the 6th.

My challenge then was to catch up my friends LOLOCEANS from 24H00 Roller teammate without being picked up by the cadors of my team who left 12H00 after.

I follow zezo at first then do tests with the 2 boats. There is no way,  the WP are an undeniable gain compared to the CO / Jib speed gain on this race.

The niche in the morning is gradually revealed to be not so bad because everything is going perfectly. No light wind on the road, winds that allow an optimum VMG (shit to listen me to  write, I become professional ...).

I'm going back on my teammate but I also have the pack behind me. No way  for error.

So, off the pressure (not the beer) as Napoleon2 the previous winner said, I do my best by taking the strategy defined from the start (almost straight towards the target despite some variations to test the difference between the 2 boats. I repeat myself) and I trace

No auto sail, because I have already been rotted by my former teammate (hello to TOTO) whose boat I was handling in recovery. And yes the weather had changed overnight and as I sleep, I had made some uncontrolled turns and lost a few places in the standings.

I also had some FP in front and behind me which gave me the tendency to know if I was in the right tempo. My goal is not to make me go up or let go.

At the finish 250th in the general classification, and I am surprised that my classification has remained the same over time because over time, goes, everything goes away (small dedication to the elders).

Anyway, conclusion my teammate router was right

At the end of this story I take this opportunity to push my rage towards VR. I would like that,  when they postpones the start of a race, they should allows us to be able to change the options chosen before the postponement. (nothing to do with this race, it sucks, yes but it is my nickname so I take advantage of it because i am the king today)

I also note that without FULL PACK it is difficult to compete in a race. This is why I also run PDD because it involves more strategy with options that are similar in terms of performance.

Long live the PDD and go to the Taverne des Affranchis.

Prosit, cheers, Yérêd mât, Salud, yamas, Na zdorovia,ect…

Nazebrock

4/7: Record de l'Atlantique - Georges, alias Napoleon 2:

 

Voici donc comme le veux la coutume un CR des Courses et de mes aventures sur le  Record Atlantique

La première chose est le choix des voiles, Je me fie a mon instinct et à la majorité de mes navigations sur les trans-Atlantique Nord. Ce sera donc le CO.

Cette course ouvrant le 16/06 pour environ 1 mois 1/2, il sera possible de faire de nombreuses tentatives. Aussi je décide comme cela devient une habitude de partir sitôt l’ouverture ou peut s’en faut sans m’occuper si c’est une bonne fenêtre ou pas. Je choisi également d’essayer d’utiliser qtVlm que je ne maîtrise aucunement. En plus j’utilise la version Free et donc ne dispose pas de toutes les fonctionnalités, notamment la sélection des voiles et les polaires pour cette course. Mais bon on essaye pour apprendre. Au bout de 30 heures je vois bien que je suis mal embarqué au sud et décide de revenir à Zezo. Mais le mal est fait et je poursuis donc en roue libre pour terminer en 7jours 1/2.

Après ce galop d’essai, je reviens au port tout en surveillant cette fois une fenêtre un peut plus favorable. Je me lance le 23 juin pour ma 2eme tentative faite cette fois en conformité avec Zezo.

Rien de particulier à en dire sauf que vers la fin, mes camarades ORCA échangent sur notre forum qu’une fenêtre en 120 heures se profile. Mais comme je n’ai pas l’habitude de saborder mon rafiot en pleine mer, je poursuis jusqu’à l’arrivée et améliore mon temps en 6j 12h (1 jour de mieux)

Par contre à l’arrivée, je ne perd pas de temps et me précipite chez DHL pour expédier mon bateau à New York en express. Je consulte les prévisions et zezo me donne une fenêtre de 129 h. Pas le temps de faire le plein de bières et sandwichs. Tant pis, je vais jeûner et manger quelques poissons volants s’il en atterrit sur le pont. Je me lance le 30/06 pour ma 3eme tentative derrière la vague de ceux partis le 27 et 28/06 et qui établiront une meilleure marque provisoire en 132/133 heures

Je suis suivi peu après par Christophe (santflorain Cantal en Strong+P) et Didier sur Willadi (en Lights) qui allaient me pousser dans mes derniers retranchements. Mai ça, je ne le savais pas au départ. Par contre je savais que Christophe est un navigateur habile. Voir mon CR de Los Angeles -Honolulu.

Pour en revenir à la course, le 2eme jour alors que je suis parti Sud/Est. Se présente une aile de mouette. Si j’écoute Zezo, il faudrait changer de cap toutes les 10 mn ou placer des Progs en pagaille pour négocier ce passage périlleux mais trop Sud a mon goût. La chance veut que cela se passe vers 5h00 du matin en Thaïlande et que je suis toujours debout vers cette heure. Aussi, je décide de moyenner ma route plutôt Est. Et à l’heure de la bascule prévue, je me lance en Cap fixe vers le Nord/Est. Au bout de quelques heures Christophe qui a fini de se réveiller me félicite pour cette manœuvre qui me permet de prendre de l’avance sur lui car il est descendu trop au sud. Les jours suivants sont sans difficultés et nous poursuivons notre route très gentiment. J’étais serein car plus d’une heure d’avance sur Christophe, Didier étant un peu plus en retard. Dashboard nous donne un peu loin mais je me fit au temps restant jusqu’à l’arrivée + le temps de navigation déjà effectué et cela me donne 129h00, Donc un peut mieux que le leader provisoire (Mitch58). A la veille de l’arrivée Christophe me félicite pour ma future victoire ( pour cette tentative ) avec 1h00 d’avance sur lui. Je trouve cela prématuré connaissant ma maladie de mauvaise gestion de fin de course. Je n’aime pas trop naviguer sous pression. Mais bon, serein malgré tout je continu de suivre Zezo aveuglement et décide de bifurquer Nord comme préconisé. Au bout d’un temps certain je vois que sur dasboard Christophe s’est dangereusement rapproché a moins de 20 mn. Je décide donc d’anticiper mon changement de cap en direction de l’arrivée pour le contenir. Le lendemain matin, il est toujours aussi proche mais a fait la même manœuvre au Nord. Je place une prog sur la ligne d’arrivée (a cheval sur la projection de route VR) puis 2h00 avant l’arrivée je regarde ce que cela donnerais si je met je cap Nord pour franchir la ligne. Ma prog qui était sur la ligne se retrouve largement après celle-ci me faisant gagner 10 bonnes mn. En tenant compte des pénalités, je pense pouvoir gagner 5mn. Et j’ai bien fait car Christophe termine derrière moi a 14 mn. Didier sur Willadi se place 3 eme pour compléter le podium.

Je ne repartirai pas lors de la fenêtre du 11/07 car pas d’amélioration possible de mon temps. Alors repos et je suis les aventures des valeureux marins qui essaient de me détrôner.

Merci à Mick61 pour ses classements car sur Dashboard on n'a pas tous les participants PDD

Bon courage a tous sur le record NY-SF ou il ne sera possible de faire que 2 tentatives. Donc ce sera départ rapide pour moi comme d'habitude et calculer mieux pour une seconde si possible

  •  
Edited by McFly BSP
  • Thanks 1
  • Haha 2
  • Like 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this