Jump to content
Virtual Regatta Club House

Rolex en double


kaly-EZ
 Share

Recommended Posts

Il y a 8 heures, Bravebile a dit :

Et alors, qu'est ce que je dois comprendre ? C'est d'accord pour un binôme ?

Salut Bravebile,

Sylvain (Indien) t'a proposé de participer avec lui à ce challenge. Tu as beaucoup de chance car c'est un sacré compétiteur comme toi. J'ai bien vu ta jolie perf sur la leg 3 de la VOR. Bravo !

Il te reste à inscrire le nom de ton équipe sur le tableau ci-dessous :

www.1drv.ms/f/s!AvnWZMnemmEnat0Olp36u4Nkpuo

A la demande de Kaly, il faut qu'il y ait "EZ" dans le nom. Trouve un nom original : "EZcargots motorisés" par exemple.

Je vais faire cette course en touriste car je serai souvent sur la route sans couverture réseau.

Bonne chance à vous deux.

M

Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, M63-EZ a dit :

Salut Bravebile,

Sylvain (Indien) t'a proposé de participer avec lui à ce challenge. Tu as beaucoup de chance car c'est un sacré compétiteur comme toi. J'ai bien vu ta jolie perf sur la leg 3 de la VOR. Bravo !

Il te reste à inscrire le nom de ton équipe sur le tableau ci-dessous :

www.1drv.ms/f/s!AvnWZMnemmEnat0Olp36u4Nkpuo

A la demande de Kaly, il faut qu'il y ait "EZ" dans le nom. Trouve un nom original : "EZcargots motorisés" par exemple.

Je vais faire cette course en touriste car je serai souvent sur la route sans couverture réseau.

Bonne chance à vous deux.

M

Oui en effet, mais l’Indien finalement s’est mis en binôme avec quelqu’un d’autre. Au lieu de me répondre directement, et tout simplement par oui ou par non, je l’ai découvert un peu par hasard sur la liste (Fichier Excel).

Joyeuses fêtes.

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Bravebile a dit :

Oui en effet, mais l’Indien finalement s’est mis en binôme avec quelqu’un d’autre. Au lieu de me répondre directement, et tout simplement par oui ou par non, je l’ai découvert un peu par hasard sur la liste (Fichier Excel).

Joyeuses fêtes.

juraEZic (Fabrice) va tenter de la faire sérieusement. Envoie lui un message.

M

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Bravebile a dit :

Merci, je lui ai envoyé un message. Sinon, je fais cette course seul, en mode commando marine ;)

Tu as ZeMarsu-EZ qui va également la faire comme moi en "mode touriste" :D. Mais il a un gros avantage : il est à l'heure locale de la course car il bosse à Melbourne.

Evite le "mode fusco". Le cerveau est une option obligatoire sur ce type de course.

M

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Bravebile a dit :

Merci, je lui ai envoyé un message. Sinon, je fais cette course seul, en mode commando marine ;)

Salut Bravebile. J'ai vu que Fabrice et toi faites équipe sous le nom " A l'EZ-BrEZ ".

Tu es Breton aussi ? De quel coin ?

Bonne course à vous !

tDQWOjPzgEjVPkbeiw2emIr-tF08cjJUexHSRZkc

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, M63-EZ a dit :

Salut Bravebile. J'ai vu que Fabrice et toi faites équipe sous le nom " A l'EZ-BrEZ ".

Tu es Breton aussi ? De quel coin ?

Bonne course à vous !

tDQWOjPzgEjVPkbeiw2emIr-tF08cjJUexHSRZkc

Super, ravi de faire cette course en duo avec Fabrice. Le départ prévue à 3 h du mat devrait être délicat, après ça devrait le faire même si ce sera un peu compliqué durant les fêtes.

Je suis originaire du Centre Bretagne (Cléguérec, Kleg pour les intimes), mais je vis actuellement à Pornichet dans le 44.

1514104636-drw-xn6xcaezj2l.jpg

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Bravebile a dit :

Super, ravi de faire cette course en duo avec Fabrice. Le départ prévue à 3 h du mat devrait être délicat, après ça devrait le faire même si ce sera un peu compliqué durant les fêtes.

Je suis originaire du Centre Bretagne (Cléguérec, Kleg pour les intimes), mais je vis actuellement à Pornichet dans le 44.

Salut Voisin

photo-635882787037253032-1.jpg

J'habite à quelques kilomètres de ta ville de naissance - je pense que tu reconnais la ville avec en premier plan, sur le canal du Blavet, la péniche de l'office du Tourisme.

Bonne course à toi et bonnes fêtes de fin d'année.

M

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, pastis52 EZ a dit :

Joyeux Noel a vous tous, cette course va se faire en moins de 48h, depart a 3h le 27 arrivée prévue le 28 en soirée, alors on emporte pas grand chose pas de superflu...sauf si Eole se fache alors la....

Je crois que le départ c’est plutôt le 26 à 3h ?

Joyeux Noël ? 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

Résultat de la flottille des EZ sur la ROLEX :

17122802462722883515427829.jpg

Félicitations à Hervé (Bravebile).

Certainement la course la plus technique et la plus éprouvante de cette année 2017.

5af828b71cd9452673c656420928f0c9.jpg

Bonne année à tous.

Edited by M63-EZ
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Marius Jacob - EZ a dit :

Je confirme que c'est la course la plus technique et éprouvante de ces derniers temps. J'en sors épuisé, ce qui ne m'a pas empêché de faire 2 ou 3 boulettes. Bravo donc à Bravebile pour sa jolie perf.

Merci pour ton message. Pour moi aussi ces dernières heures ont été éprouvantes. J'ai évité 2 ou 3 échouages de justesse et le petit passage avant de franchir la ligne d'arrivée m'a donné quelques sueurs froides. Enfin tout est bien qui finit bien.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

Vous trouverez ci-dessous un petit compte rendu illustré de la course « Rolex Sydney-Hobart 2017 ».

Comme je n’ai pas la faconde du capt des EZcargots, qui hiberne actuellement dans le Finistère Nord, ce compte rendu sera uniquement axé sur les problématiques techniques.

Le bateau et ses polaires :

Cette course a été intégrée par VR dans le tour du monde des clippers. Elle s’est donc courue avec la polaire « clipper_70_v2 », polaire déjà utilisée sur la RORC Transat.

Ce bateau est très compliqué à mener car ses voiles ont des caractéristiques spéciales :

-          La courbe d’utilisation de ses voiles est très plate (plusieurs valeurs de TWA consécutives donnent la même vitesse). Cette caractéristique conduit à privilégier toujours la route minimisant le nombre de Mns à parcourir. Il ne faut jamais s’écarter de cette route optimale car ce bateau est lourd - il ne dispose d’aucune accélération en abattant car il avance globalement à la même vitesse avec des angles compris entre 50° et 90°.

-          Au portant il faut jongler avec les 3 spis car il y a beaucoup de situations ou le spi conventionnel est la meilleure voile.

-          Au travers il faut jongler avec un code zero (dont la plage d’utilisation est étroite) et les génois.

La route :

 

17122908490222883515429569.jpg

La route générale est très simple en apparence mais elle s’est avérée d’une complexité redoutable.

Après un départ sous Foc léger il a rapidement fallu prendre la direction du sud en alternant avec les 3 voiles de portant et le code zero.

Ce qui a rendu cette descente vers le sud très compliquée c’est qu’il s’avère impossible d’utiliser le système des voiles automatique. Le système actuel est bogué.

Toutes les voiles devaient être passées en manuel et notamment le spi classique qu’il fallait utiliser lors de chaque transition entre le spi léger et le spi lourd ou entre le code zero et le spi léger.

La différence à la bouée entre les 50 premiers et le reste de la flotte s’est effectuée sur ce seul aspect technique.

L’aile de mouette :

Après une descente très compliquée rythmée par des virements nocturnes, la première très grosse difficulté a été la bascule de vent à 2 heures de la bouée.

Cette bascule de vent a été très compliquée à gérer car elle a été suivie d’une zone de vents à 4nds très courte mais très violente.

17122908490022883515429567.jpg

La copie d’écran ci-dessus illustre bien le désarroi de tous les skippers pour trouver la bonne trajectoire dans cette pétole bizarre : en rose le bateau de Barbara, en vert celui de Your Mom SA.

Cette aile de mouette suivie d’un passage dans la pétole a conduit certain skippers à prendre des trajectoires surprenantes. Ci-dessous l’aile de mouette australienne de Boris (ZeMarsu) :

17122908490122883515429568.jpg

Le passage de la bouée de Port Arthur :

Ce passage, effectué en pleine nuit, a été très difficile à négocier car il fallait raser la côte de très près puis virer en changeant de voile pour déboucher sur la baie de Hobart en bonne position.

Ce passage a été fatal à Barbara (Bra Kcette).

De nombreux skippers se sont échoués à cause d’un nouveau bug sur l’interface VRO3.

Désormais, lors de chaque passage important (bouée, zone d’arrivée, etc.) une synchro entre l’interface client et celle du serveur est effectuée. Cette synchro a pour effet : de décaler la position du bateau à l’écran de quelques degrés (c’est très déstabilisant quand vous êtes à quelques mmns d’une côte…) et de faire sauter les progs et WPs.

La mésaventure de Barbara me déstabilise aussi car je commets une 1ère erreur stupide ; je me trompe de voile après le passage de la bouée : 10 places de perdues bêtement.

La baie de Hobart :

17122908490322883515429570.jpg

Pour rejoindre la zone d’arrivée le plus vite possible il y avait 2 solutions avec la situation météo compliquée de cette fin de course : un vent du sud-ouest faiblissant et basculant en direction du nord sur l’arrivée.

-          la solution conseillée par zezo et QT : se décaler à l’ouest avec le foc, le code zero puis finir en loffant au gennaker leger.

-          Effectuer toute la remontée au gennnaker léger (TWA 125°, 130°) à la vitesse maximale du bateau puis passer entre les rochers situés à droite de l’arrivée.

J’ai opté pour la solution la plus compliquée : raser la côte et passer le bateau entre les rochers.

17122908490622883515429571.jpg

L’arrivée a été très compliquée car je ne suis pas un as pour le passage entre les cailloux.

17122908490822883515429572.jpg

J’ai trop abattu avant l’arrivée et j’ai été contraint de passer la zone en cap fixe en serrant tout ce que je pouvais (2ème erreur) mais surtout, après avoir forcé le passage, j’ai oublié d’accélérer (3ème et dernière erreur).

Cette course a été d’une complexité folle – pour vous donner une idée de son âpreté, le bateau vert qui me précède sur la zone est celui de Your Mom qui finit 3ème de cette course à 52 secondes du vainqueur, MarcusNelgicus. Je ne devance Patrice (need yeux) que de 11 secondes.

M

Edited by M63-EZ
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, M63-EZ a dit :

Bonjour à tous,

Vous trouverez ci-dessous un petit compte rendu illustré de la course « Rolex Sydney-Hobart 2017 ».

Comme je n’ai pas la faconde du capt des EZcargots, qui hiberne actuellement dans le Finistère Nord, ce compte rendu sera uniquement axé sur les problématiques techniques.

Le bateau et ses polaires :

Cette course a été intégrée par VR dans le tour du monde des clippers. Elle s’est donc courue avec la polaire « clipper_70_v2 », polaire déjà utilisée sur la RORC Transat.

Ce bateau est très compliqué à mener car ses voiles ont des caractéristiques spéciales :

-          La courbe d’utilisation de ses voiles est très plate (plusieurs valeurs de TWA consécutives donnent la même vitesse). Cette caractéristique conduit à privilégier toujours la route minimisant le nombre de Mns à parcourir. Il ne faut jamais s’écarter de cette route optimale car ce bateau est lourd - il ne dispose d’aucune accélération en abattant car il avance globalement à la même vitesse avec des angles compris entre 50° et 90°.

-          Au portant il faut jongler avec les 3 spis car il y a beaucoup de situations ou le spi conventionnel est la meilleure voile.

-          Au travers il faut jongler avec un code zero (dont la plage d’utilisation est étroite) et les génois.

La route :

 

17122908490222883515429569.jpg

La route générale est très simple en apparence mais elle s’est avérée d’une complexité redoutable.

Après un départ sous Foc léger il a rapidement fallu prendre la direction du sud en alternant avec les 3 voiles de portant et le code zero.

Ce qui a rendu cette descente vers le sud très compliquée c’est qu’il s’avère impossible d’utiliser le système des voiles automatique. Le système actuel est bogué.

Toutes les voiles devaient être passées en manuel et notamment le spi classique qu’il fallait utiliser lors de chaque transition entre le spi léger et le spi lourd ou entre le code zero et le spi léger.

La différence à la bouée entre les 50 premiers et le reste de la flotte s’est effectuée sur ce seul aspect technique.

L’aile de mouette :

Après une descente très compliquée rythmée par des virements nocturnes, la première très grosse difficulté a été la bascule de vent à 2 heures de la bouée.

Cette bascule de vent a été très compliquée à gérer car elle a été suivie d’une zone de vents à 4nds très courte mais très violente.

17122908490022883515429567.jpg

La copie d’écran ci-dessus illustre bien le désarroi de tous les skippers pour trouver la bonne trajectoire dans cette pétole bizarre : en rose le bateau de Barbara, en vert celui de Your Mom SA.

Cette aile de mouette suivie d’un passage dans la pétole a conduit certain skippers à prendre des trajectoires surprenantes. Ci-dessous l’aile de mouette australienne de Boris (ZeMarsu) :

17122908490122883515429568.jpg

Le passage de la bouée de Port Arthur :

Ce passage, effectué en pleine nuit, a été très difficile à négocier car il fallait raser la côte de très près puis virer en changeant de voile pour déboucher sur la baie de Hobart en bonne position.

Ce passage a été fatal à Barbara (Bra Kcette).

De nombreux skippers se sont échoués à cause d’un nouveau bug sur l’interface VRO3.

Désormais, lors de chaque passage important (bouée, zone d’arrivée, etc.) une synchro entre l’interface client et celle du serveur est effectuée. Cette synchro a pour effet : de décaler la position du bateau à l’écran de quelques degrés (c’est très déstabilisant quand vous êtes à quelques mmns d’une côte…) et de faire sauter les progs et WPs.

La mésaventure de Barbara me déstabilise aussi car je commets une 1ère erreur stupide ; je me trompe de voile après le passage de la bouée : 10 places de perdues bêtement.

La baie de Hobart :

17122908490322883515429570.jpg

Pour rejoindre la zone d’arrivée le plus vite possible il y avait 2 solutions avec la situation météo compliquée de cette fin de course : un vent du sud-ouest faiblissant et basculant en direction du nord sur l’arrivée.

-          la solution conseillée par zezo et QT : se décaler à l’ouest avec le foc, le code zero puis finir en loffant au gennaker leger.

-          Effectuer toute la remontée au gennnaker léger (TWA 125°, 130°) à la vitesse maximale du bateau puis passer entre les rochers situés à droite de l’arrivée.

J’ai opté pour la solution la plus compliquée : raser la côte et passer le bateau entre les rochers.

17122908490622883515429571.jpg

L’arrivée a été très compliquée car je ne suis pas un as pour le passage entre les cailloux.

17122908490822883515429572.jpg

J’ai trop abattu avant l’arrivée et j’ai été contraint de passer la zone en cap fixe en serrant tout ce que je pouvais (2ème erreur) mais surtout, après avoir forcé le passage, j’ai oublié d’accélérer (3ème et dernière erreur).

Cette course a été d’une complexité folle – pour vous donner une idée de son âpreté, le bateau vert qui me précède sur la zone est celui de Your Mom qui finit 3ème de cette course à 52 secondes du vainqueur, MarcusNelgicus. Je ne devance Patrice (need yeux) que de 11 secondes.

M

Super Maurice ! merci beaucoup pour cette analyse.

Link to comment
Share on other sites

Merci Maurice pour ton analyse que je partage tout à fait. Ma plus grosse boulette, je l'ai faite sur mon positionnement trop au nord avant le passage de la bouée. Résultat, je me suis retrouvé à TWA 44 pendant quelque temps alors que j'avais tout le loisir de me placer plus au sud. Cette petite plaisanterie m'a fait perdre facilement 15 places. J'étais 10 ou 12 ème avant d'effectuer l'aile de mouette...

Pour l'arrivée, j'avoue que je me pose encore la question de savoir si le passage dans le trou de souris était la meilleure des solutions. Je l'ai fait avec le Marius Jacob ainsi qu'avec le bateau de Richard (ric49) et en plus avec la peur au ventre vu qu'il était en tête du challenge. Par contre avec mon bateau AO, je suis passé plus au sud en restant à twa 120 sous C0 pendant le plus longtemps possible. Au final, je pense que j'ai du gagner quelques places. Le passage dans le détroit obligeait les bateaux à passer à twa 108 alors qu'ils étaient sous spi léger. De plus le petit zig zag effectué rallonge le trajet (je sais, c'est ridicule mais quand on voit les écarts...). 

J'ai trouvé également qu'il y avait des écarts assez importants entre les vents de zezo et ceux de VR, notamment pour ce qui est des angles, lors du passage très technique de la zone de calme.

Un dernier truc, quand on arrive près des côtes, vaut mieux laisser tomber zezo et naviguer en fonction de l'interface de VR. C'est un des gros défauts du logiciel : son manque de précision de la zone côtière.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...