Jump to content
Virtual Regatta Club House

Karme

Confirmed members
  • Posts

    18
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

Karme's Achievements

  1. Bonjour, Désolé, j'avais finit la 2nd tentative en roue libre, et un peu stoppé la navigation après ça. Je n'avais pas pris le temps de me reconnecté. J'ai remplis le fichier. Merci à l'organisation, Bonne journée à tous
  2. Well Done à toi @PhilUSA - AVL, superbe résumé, dont je vais essayer de dégager quelques tuyau pour les prochaines. Félication à @Gaffophoneet Franckfort pour ce finish. @PhilUSA - AVL, Je t'ai suivi de près durant la course, et tu as confirmé ce que je pensais. Le VIP n'est pas vendu avec l'option victoire (et il ne permet pas de passer à travers les cailloux). Je t'ai vu partir après la bouée deux, sans jamais pouvoir te rattraper, pas faute d'avoir testé quelques routes originales dont j'ai le secret, et d'avoir fait un finish "toupouri" comme sur la SMQ. Je rajouterais un petit point sur le VIP, sans cet "avantage", je ne serait pas parmi vous, car avec 2 connexions possible sur PC avec routeur(matin et soir), le reste de la journée je fais comme je peu sur mobile, et sans routeur. Autant dire que c'est souvent compliqué quand on est pas en weekend ou en pleine mer. Mais c'est très plaisant de pouvoir naviguer avec vous tous. Je vais me satisfaire de mon podium des vip 😛 Merci à Régis et au CO pour tout. A bientôt
  3. Merci, le carnet, je l'avais laissé au port !!! Surement ma jeunesse pour le coup alors 😛 Après, il n'y a pas eu temps d'évènement marquant, beaucoup de ligne droite. J'ai tenter la lecture de ma trace + souvenir + tableau Excel de Mick et hop. La trace de Siputih, Kontiki ou Captain m'aurait aidé à peaufiner tout ca
  4. Bonjour à tous, Voilà une victoire que je ne convoitais pas du tout vu ma récente incursion sur VR. Il s’agissait de mon premier Record complet. (Après une tentative sur la Mauricienne avorté par VR). Je souhaiterais d’abord remercier le CO pour l’organisation du club, et l’animation des différentes courses. Je vais donc essayé de « résumer » 44 jours de courses qui commencent à dater. Le TJV débute le 28/12. Les prévisions ne sont pas favorables, mais j’aperçois une possibilité entre le 4 et 10 janvier. Et puis, VG en cours, le 31 arrive, est-ce bien raisonnable de partir comme ça. Le 05 janvier une première vague se lance, j’hésite à suivre, puis me ravise en observant les prévisions en partant le 08 entre 10 et 14h. En effet, une descente éclair vers l’équateur en 130/135 h puis BE en moins de 13/14 jours, notamment grâce à une louche qui permettrait de contourner rapidement l’anticyclone de St Hélène. Après discussion avec ma team Orca, je décide d’embarquer la voile de reaching plutôt que les Strong. Cette option aurait semble-t-il, souvent été le bon choix lors des éditions précédente. Le 08 janvier, ça tombe bien, je suis toujours en congé, et je peux donc choisir aisément mon heure de départ. Je tergiverse, m’emmêle un peu les drisses sur zz et les UTC +1. Du coup, je pars une heure trop tôt à mon gout (j’ai dû m’en vouloir un long moment !!!). Je regarde ce qui se passe, et observe donc les départs de CaptainFlo44 à 7h34, Siputih à 8h16 ; moi-même à 10h44 et KontikiPDD à 13h23. Je note également le départ de Kijdam le 09 janvier après midi (avec Gitana ?). Le premier objectif est simple, être premier sur ce petit groupe, ce serait déjà une victoire. Je ne me fais que peu d’illusion sur une victoire finale, car nous étions peu à être partie le 08. - Equateur 1 : Bon début de course, je rattrape Siputih et Captainflo44 avant l’équateur, mais je décide de le franchir plus à l’Ouest afin de passer le pot au noir sur une zone plus favorable. Un passage en à peu près 135 heures, similaire à ceux de mes 3 compères. - Bonne Espérance : La louche pour se faire propulser à BE est bien présente, mais mon passage trop à l’Ouest permet à Siputih de repasser devant. Je ne lâche rien, et continue la descente dans son sillage. Cependant, un choix va devoir être fait. En franchissant les 40eme rugissant, soit je pars dessus, direction plein Est, soit je plonge pour franchir BE sur les 60eme. Siputih part sur les 40ème, je décide de tenter les 60eme. Captainflo44 décide de rester également sur les 40ème, et Kontiki part avec moi. Le groupe se sépare donc, et je passe évidemment BE bien après Siputih et CaptainFlo44 (10/12h après). Cependant, le chrono est intéressant, avec un passage en 14 jours, soit plus de 24 h d’avance sur le groupe du 05/01. - Cap Leeuwin : Mon choix sur les 60ème me fait raler, je vois, plus au Nord, Captainflo44 remonter sur Siputih, et j’ai l’impression de perdre du terrain. Les conditions ne sont pas idéale juste après BE (jours 14 à 16), avec un couloir de vent très étroits, et avec Kontiki, nous devons faire de multiple manœuvre pour rester dedans. Je poursuis ma route, et il me semble, le groupe se reforme au Sud des iles Kerguelen, lors du 17ème jour. Comme une impression de seconde chance (ou de second VG). Dès lors, ce sera course groupé jusqu’à la fin. Je passe le Cap Leeuwin en 19 jours, et ne compte plus que 6 h de retard sur Siputih, tout en étant dans les mêmes chronos que Captainflo44 et Kontiki. Le groupe compte plus de 48h d’avance sur le groupe du 05/01, et la tête du classement provisoire se jouera donc entre nous 4. - Cap Horn : De nouveau, un choix s’impose au Sud de la Nouvelle Zélande, en prévision d’une zone sans vent juste avant le CH. Je dois soit remonté sur les 50ème, soit continuer ma descente vers 65°. Je choisis la seconde option (qui de mémoire est la même pour mes 3 compères), alors que le groupe du 05/01 était partie sur le 50ème avec des conditions qui apparaissait plus favorable. Les jours 26 et 27 sont assez compliqué, avec une zone instable, et très changeante (peu de vent, et bascule à prévoir). Le groupe se resserre plus que jamais, et je passe le Cap Horn en 27 jours avec plus ou moins 1h d’avance sur Siputih (mon temps a dû être effacé dans le tableau). - Equateur 2 : Je commence à croire en cette première place provisoire, avec l’entrée dans l’Atlantique Sud. Les 27 et 28ème jours sont très rapide, sous l’influence d’une forte dépression, nous prenons tous à l’Est des Falklands, et remontons direction Nord/Est. Puis, c’est la fin brutale des grandes vitesses du grand Sud. Nous commençons à chercher le vent, et les Alizées paraissent très lointaine. Nous arrivons dedans seulement au 35ème jour, soit plus de 8 jours après le CH. Je franchis l’équateur en 36j et 14h, 20’ devant Kontiki, 30’ devant Siputih et 2h devant Captanflo44. - Ouessant : Dans notre fastidieuse remonté, le point positif sera un pot au noir aussi clément qu’à l’aller. Enfin, dernier obstacle… ou presque, l’anticyclone des Açores. Je l’observe depuis un moment. Le choix est difficile, le classement est serré, j’imagine que chacun envisage de rallier la ligne soit en passant au Sud des Açores puis de remonter par le Golfe de Gascogne, soit en prenant plein nord sur une Dépression très favorable et de rallier la ligne au large de l’Angleterre. J’ai longtemps envisagé cette seconde option, mais une incertitude régnait sur un anticyclone qui « stagnait » sur le Golfe de Gascogne jusqu’en Angleterre, et pouvait barrer fortement la route dans un sens comme dans l’autre. Sans grande conviction, je décide donc de partir au sud des Açores, et ainsi remonter et couper la ligne au plus au Sud possible. La dernière journée fut laborieuse, sans vent, dans le doute perpétuel de voir Siputih ou Kontiki récupérer juste ce qu’il faut de vent pour l’emporter. Si je me souviens bien, l’arriver se fait au petit matin, et je découvre donc que j’ai réussis à prendre 2h à Siputih et 3h à Kontiki et Captainflo44. Ravi de ma performance et de ma tête provisoire. J’avais peu d’illusion de rester à cette place. Mais au fil des semaines, aucun créneau n’apparaissant favorable, et je n’ai donc pas pris l’option de repartir. J’ai fini par y croire fortement début mars, car je reste persuadé que ce qui a fait la différence est notre descente éclair vers BE. Et on retrouve logiquement le groupe du 08/01 au 4 premières places. Félicitation à tous, et particulièrement à Siputih, Captainflo44, KontikiPDD et Kjidam (qui nous à suivit tout du long et que je redoutais) qui m’ont permis d’animer et de faire vivre la course. Et un peu comme au VG, peu importe le chemin, on finissait toujours par se retrouver. (rageant quand on est sure de son option, encourageant quand on pensait avoir fait le mauvais choix J ) Et merci aux Orca's pour leurs conseils, et leurs soutiens, et leurs courages de me supporter !!! Bon vent à tous. Karme / Thomas
  5. Félicitation pour cette seconde victoire de suite Siputih. Cette fois, je t'ai regardé de loin !!! Bravo au podium, CaptainJK-BSP et Bistrakou-EZ. Merci au CO pour l'organisation, et à bientôt pour de nouvelle aventure !!!
  6. Je rappellerais que sur la Caribbean il n'y avait aucun vip sur le podium, et pourtant, nous avions contourné quelques iles. Félicitation à Siputih, pour cette dernière ligne droite, et ses 8 secondes d'avances. Félicitation à Max qui a réussis un beau contournement de l'ile de ré sans VIP, comme quoi c'est possible.
  7. Félicitation à Eric. Une course pas facile, et pleine de rebondissement.
  8. Tu m'as donné quelque sueur froide sur la descente de l'Atlantique Sud. J'ai voulu tenter un coup plein sud à BE, et je t'ai vu partir sans pouvoir faire grand chose. Puis la pétole juste avant le Cap Horn a permis un retour; et la fastidieuse remonter de l'Atlantique à fait le reste. J'ai voulu tenter un coup 3 jours avant l'arrivée, pour tenter d'arriver sur la cote anglaise. Puis je me suis ravisé (à tort je pense, j'oubli souvent de ne pas changer d'option) En tout cas, félicitation
  9. Bonjour à tous, et oui enfin arrivé après un voyage assez monotone, avec beaucoup d'accordéons entre mes compagnons du 08/01 Siputih, KontikPDD, Captainflo44 et Kjidam (qui est parti le 09/01). Avant d'être truster par des vip, les 4 premières places sont trusté par le 08/01 qui a permis une descente éclair jusqu'à BE avec près de 36h d'avance sur le groupe du 05/01. A la suite de ça, la traversée des 2 océans jusqu'au Cap Horn n'a permis aucune différence, malgré des options différentes dès le passage de BE. Puis de nouveau cet Atlantique mystérieux, avec une remontée interminable (+ de 17 jours) sans que les écarts ne bougent, pour finalement se faire écraser par le front anticyclonique à 24h du termes, ce qui a permit un regroupement entre Siputih, Captainflo44 et moi même, et ainsi de prendre la tête au bénéfice de mon départ plus tardif. Bon courage aux futurs partant.
  10. Bonjour, Félicitation au 2 premiers qui ont su trouver un courant d'air pour arriver +de 50 min devant le peloton collé serré. Je note que Light ou C0, il n'y avait pas de choix miraculeux. Merci à Pastoo pour l'organisation, et cette 3ème place fait plaisir, au vu de l'option prise pour le passage du cap. (sans oublier un oubli de changement de voile, qui m'aura surement couter quelque milles, mais pas les 50 min de marge avec BlackPanther. A bientôt
  11. Bonjour, Je me joins à vous pour cette transat. Par contre je n'arrive pas à passer en mode edition (rien ne se passe en cliquant sur modifier quand même, et sur affichage/edition) Du coup, mon bateau est : " Karme_32 ", je suis parti en Light et je sui en VIP. Bonne course. Thomas
×
×
  • Create New...