Leroulis35

Confirmed members
  • Content Count

    31
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

10 Pretty good

About Leroulis35

  • Rank
    Newbie

Recent Profile Visitors

174 profile views
  1. Bonsoir les –EZ, J’ai découvert, juste après la dernière bouée, que de ne pas faire un compte-rendu lorsque l’on terminait 1er du groupe, était puni de flagellation avec des orties par la chefFE ! J’ai bien failli laisser passer Patcash2a-EZ (Patrick), me dépasser dans la dernière ligne droite. Mais comme je suis compétiteur, je ne lui ai pas laissé cette chance, et me voilà !!! Comme je vous l’expliquai lors de mon intronisation, je ne ferai pas beaucoup de courses par an, mais je les choisis selon leur profil (celui-là m’allait parfaitement, car 72ème l’an dernier), et mes dispos. Des vacances avec des copies au bureau à corriger : quoi de mieux pour être aux aguets sur VR ? Que dire, si ce n’est que j’ai abordé cette course avec un esprit revanchard, que j’explique juste ci-dessous Les passages des 4 premières bouées se sont passés plutôt tranquillement. Les stratégies différentes n’étant pas légion. Tout s’accéléra pour le passage de la bouée 5. Ne voulant pas me faire piéger comme l’an dernier, où, alors étant dans les 30 premiers, je vis une mini-armada d’une cinquantaine de bateaux entre les îles Saintes, et me retrouver autour de la 100ème place. Grrr… Bref, à l’arrivée de la bouée au Nord de St Barth, j’ai cru bon demander sur le forum de l’interface si un passage était possible dans ce trou de souris. J’ai d’abord reçu une réponse de Henry, qui semblait me prendre pour un fou. Autant pour l’étroitesse du passage, que de la fiabilité de l’opération. En effet, l’opération trou de souris sous l’île de la Tortue demandait de se retrouver avec un TWA de 160, soit 15 degrés au-delà de la VMG. Et comme on n’est jamais très fort pour ce calcul (contrepèterie). Je te laisse chercher, Henry, elle n’est pas facile, même si certains mots peuvent enduire d’erreur J pour trouver la solution. Fou, peut-être, mais après avoir fait mes calculs, on perdait très peu de temps, mais en ressortant sous l’île chevreau, alors que le reste de la flotte ressortirait, au mieux, au dessus. Ceci permettait de contourner la bouée, tout en ayant un TWA nettement meilleurs des autres (130 contre 140). Aux vitesse concernées, ça pouvait avoir un avantage indéniable (sauf pour Henry, qui n’y croyait pas ;) ) J’étais prêt à abandonner, lorsque Romain et Serge ont eux, cru en mon idée. Et c’est après avoir envoyé les coordonnées à Romain que le feu vert était donné. Et le chemin était étroit, et en effet, Romain a reçu plusieurs messages, nous prenant pour des fous. Romain n’a pas voulu regarder, ayant peur de voir son bateau s’abîmer. Moi, je serrai les fesses, car accroché à ce moment à mon top 20… Au final, l’opération s’est soldée par un bilan nul, car nous Romain s’est pris 4 pénalités, oubliant ses voiles auto, et moi, je me suis retrouvé 2-3 minutes à 1,5 nœud, au lieu de 10 (oubliant un changement de voiles). Serge, lui, ne semble avoir eu aucun problème. Mais quel moment intense J A ce moment de la course, Romain, Serge, Extremelimite06, Patcahs2a-EZ et moi-même, étions dans le peloton de tête. C’est la descente entre la bouée 7 et 8 qui en usé plus d’un. Déjà, Romain (qui bossait), et Serge sont partis très à l’Est (ce qui les a pas mal freinés pour la suite). Et c’est là que nous commençâmes à perdre certains cadors. D’abord Speedoo (dont le bateau est encore sur son rocher, sur la photo), puis toto72, frankiegoestoteamovan (qui a loupé une bouée)… Jusqu’alors, je naviguais toujours dans le top 20 (en montrant mes screenshots des 1ères places aux copains venus manger mercredi soir). Bien mal m’en a pris. En pleine nuit, j’avais, comme d’habitude, posé des progs pour avoir une idée de la navigation à tenir. TWA 36 sous l’île de la Désirade, parfait. Mais il était prévu, que pour son contournement par l’est, je reprenne la main, et pose des WPs. Assoupi devant l’ordi, à 3h du matin, je me suis réveillé 5 minutes trop tard, tout en lisant le message de Serge, qui m’alertait, en lettres capitales (ce qui ne m’aurait pas plus réveillé qu’en minuscules ;) ) Bref, me voilà échoué, puis re-échoué, ne calculant pas, dans ma précipitation. Et, à ce moment là, surgit de nulle part, alors que j’avais mené la flotte des -EZ depuis le début, je vis Patcahsh2a-EZ me passer devant…pour lamentablement, comme moi, s’échouer devant moi. Ben c’est Extremelimite06 qui en a profité, et qui désormais, mène chez les –EZ. Et pire, me voilà au-delà des 100 !!! Problème, maintenant : il est 3h du matin. Allez dormir, ou attendre le MAJ de 4h40 (et plus) ? On s’est décidé, avec Patrick, de prendre ensuite la route par l’Ouest, comme cela semblait convenir, et d’aller se coucher (j’avoue avoir eu un peu de mal. Je pouvais me les bouffer, vue mon erreur…) . Eh bien merci l’envie d’aller aux toilettes de 7h du mat ! Je suis remonté voir mon bateau…la MAJ ne valorisait plus le passage vers L’Ouest. Voilà comment j’ai pu repasser devant extremelimite06 et Patcah2a-EZ. Je pense que tous ceux connectés ce jour là ont constaté que j’étais particulièrement remonté envers moi-même. La suite de la course a eu pour but d’élaborer la meilleure trajectoire afin de revenir à minima dans le top 50 (46, après un double échouage), et de laisser Patrick (patcash2a-EZ) reluquer mon bateau de l’arrière. Ce qui fut fait, il termina 1’30 derrière moi J. Pour la deuxième année consécutive, je le laisse une dizaine de places derrière moi. J’y ai passé toute la journée, laissant mes copies non corrigées sur mon bureau. L’émulation, entre les 4 –EZ (Patrick, Serge, Extremelimite06 (dont je n’ai pas le prénom, désolé)), a été très positive pour grimper au classement. Petite pensée pour BegErLan, qui a fait une mauvaise manip avec son portable après la dernière bouée. Bilan : 3 –EZ sous les 100. Pour terminer, nous avons passé la dernière nuit, avec Patrick et Serge, à échanger tous les 3 (et parfois Extremelimite06 se joignait à nous). Ce fut un excellent moment. A refaire, sans modération ! Je sors vidé de cette course, mais heureux J Je ne peux pas finir sans dire un mot de Jean-Marc, qui n’a eu de cesse de s’enthousiasmer par SMS, de me voir titiller tout (presque tout, vu qu’il manquait pas mal de –EZ ;) ) le gratin de VR. A refaire l’année prochaine, avec l’idée de ne plus s’échouer bêtement. Merci à ceux qui auront eu le courage de lire ce compte-rendu (j’espère que cela va m’éviter les orties) Chris (ou Wim). C’est selon.
  2. Je ne navigue pas, mais je surfe. Parfait pour ma combi
  3. ça donne un sac étanche 80L musto ! Je l'ai reçu ce mois. Un service de Jacques Vabre m'a contacté. J'avais fini 2eme dû classement jv2019, en multi. Sympa, non ? Je ne m'attendais à rien, j'avais juste la satisfaction d'avoir fait une belle course. Il saura être utilisé à bon escient.