Commandant Mitchell

Confirmed members
  • Content Count

    693
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Commandant Mitchell last won the day on June 8

Commandant Mitchell had the most liked content!

Community Reputation

132 Excellent

About Commandant Mitchell

  • Rank
    Expert

Recent Profile Visitors

987 profile views
  1. Bon, je me colle au rapport puisque c’est la règle chez les EZ....et avant que la cheffe ne me rappelle à l’ordre ! Je vais essayer de me souvenir de cette course autour du Danemark parce que j’ai tendance à vite oublier….quelque fois c’est mieux Je me souviens donc d’un départ vers le NO et d’un groupe pro-VMG (des écolos qui aiment le vert) qui naviguent, contrairement à moi, plus proche de la côte occidentale Danoise…mais qui prennent du retard quand il faudra virer à l’Est vers la pointe de Skagen. Ah ! la pointe de Skagen, la fameuse ! Elle fera couler beaucoup d’ancre ! (humour) Après le virement à l’Est , la flotte doit tirer un long bord, en pleine nuit, le long de la côte Septentrionale Danoise. Et c'est le fait marquant de cette première partie de course ! Tout le monde pose des Wpt ou des Progs (selon le feeling de chacun) et au dodo ! Perso, je pose 2 progs et je prévois de me réveiller vers 5h 30, un peu avant la pointe de Skagen. Finalement je me réveille vers 5 h et quand je jette un œil à ma position, je m’aperçois (à ma grande surprise) que j’ai beaucoup dérivé et que, si je ne redresse pas, je vais directement faire une escale non désirée. Je redresse donc (et je ralenti ) et décide de passer la pointe en manuel….je suis dans les 15 premiers à ce moment (de mémoire) En regardant derrière, je suis surpris de la casse, pas mal de skippers sont aux bigorneaux ! Ce n’est que plus tard que je ferai le lien avec la dérive constatée 1 heures plus tôt. Concernant la descente vers Kiel, à travers le Kategatt (clin d’œil en passant au grand Ragnar Lothbrok de la série Vikings - ci dessous en photo) rien de spécial à signaler, quelques bon skippers légèrement en retard sur le groupe de tête (Your Mom - Raketa) tentent un virement à l’Ouest bien avant l’ile d’Anholt …il est vrai que les vents y sont légèrement plus porteurs mais la route est plus longue…et il était préférable de tirer plein sud et virer ouest derrière l’ile Anholt.(J’avoue avoir fait tourner Avalon plusieurs fois pour prendre la décision) Le reste ressemble a un slalom géant avec des grandes portes à passer……pas compliqué mais nécessitant d’être devant l’ordi pour bien négocier les pouillèmes qui font gagner des places (ou en perdre) quand on est dans les 20 premiers…et sur des courses courtes comme celle ci. Depuis le début, Avalon et Zezo indique qu’il faut passer sous le pont de Brovejen…dommage, j’aurai bien fait le coup « spécial EZ » de la Beneteau en prenant une route improbable…mais non….on va rester tranquille et filer plein sud. Dernière pointe à passer …et, pas de bol, je suis dans la voiture pour aller au bureau. Bien sur, je pose pas de Wpt…(j’ai un blocage avec les Wpt)…je dois vraiment progresser avec ça….et je perds 5 places en ne serrant pas la côte comme il aurait fallu. Pas grave, je déroule jusqu’à Kiel…finalement un bon souvenir cette course au pays des Vikings
  2. Bienvenue sur VR..et bon courage pour ta fin de course ! Pour les progrès, te bile pas, tu vas vite progresser
  3. Le post de Pat-Rock est limpide !
  4. Je te rassure, nous avons très bien compris ce que tu as expliqué ! Donc VR aurait commis, non pas une, mais deux erreurs en positionnant mal la balise 1 et la balise 2 ...(parce que tu ne dis rien sur la balise 1 mais, elle aussi est mal placée si l'on suit ton raisonnement) Ok ! Perso, je ne crois pas mais il faudra leur demander !
  5. ...il y a le descriptif et la réalité de la course ! ..et puis si l'on prend le raisonnement d'Alfedo, tout le monde aurait du contourner Ibiza comme la ligne blanche l'indiquait !
  6. Il n'y avait aucune évidence à contourner Minorque ! Les seules évidences dans une course c'est d'aller le plus vite possible en respectant le passage des portes D'autre part, tu postules que VR a "imaginé la course comme cela". Je pense le contraire. Si VR avait voulu le contournement de Minorque, il aurait positionné la bouée au sud de l'ile. La bouée étant positionnée sur l'ile de l'Aire, à partir du moment ou tu passes la bouée, tu fais ce que tu veux après..même revenir en arrière si ça t'amuses. Enfin, je trouve "rafraichissant" que de nombreux bons joueurs n'aient rien vu ! ...ça veux dire que rien n'est jamais joué d'avance....et tu seras certainement d'accord avec moi pour dire que c'est mieux comme cela ! 😊
  7. ?? c'est quoi le "grand esprit de la course" ?? oui..disqualifions les Marins Malouins malins ! 😂
  8. En général, quand je vois une transat programmée, par définition, ça m’intéresse ! Quand il s’agit de l’AG2R encore plus et quand le tenant du titre est un EZ (Beltegueuse Orion)…je me dit qu’il faut relever le défi ! Je pars donc, le couteau entre les dents et décide de router à 6 jours (je pense toujours qu’au delà, cela ne veut plus rien dire, on verra plus tard que cela a faillit me couter cher) RAS pour les 3 premiers jours de course ! Je suis dans le groupe de tête avec le futur vainqueur…et même plutôt aux avant postes ! Le cap est au 150° TWA verrouillée…mais le vent est à l’Est alors un contre bord est nécessaire de temps en temps pour aller chercher de la vitesse le long de la côte basque puis Portugaise ! Je suis le nez dans le guidon avec mon routage à 6 jours …Toppen est toujours un chouia derrière moi à ce moment là (pas de mal à se faire plaisir) Puis arrive, ce qui restera le fait majeur de cette course ! Au large du Portugal et après un long bord à l’ouest laissant penser que la bouée de LAS PALMAS serait passée « à la corde » (comme souvent)…. Radio EZ crépite ! Il faut toujours resté branché sur Radio EZ…outre la bonne musique, il se passe toujours quelque chose. Et pour cause, je tends l’oreille et je comprends qu’il y a un blem sur la route à suivre. Je m’active et passe donc de 6 jours à 10 jours de routage histoire de voir !…et là, à mon grand étonnement, apparaît…une route Sud…LA route Sud ! Je ne bouge pas ! Je refais 3 calculs à fond, fait tourner les routeurs avec diverses options et la route Sud se confirme de plus en plus. Je questionne Patrice de manière anodine et il me confirme mes impressions….je prends donc la décision de virer Sud en direction des côtes africaines ! Comme le dira plus tard Eric (Taberly AVL) ils ont du être moins de 300 à avoir fait cela ! Dans ma tergiversation, Toppen est repassé devant ! Il dira plus tard sur le forum « Je me rends compte dans tous les commentaires qu'aller vers le sud était une décision audacieuse, je pensais que c'était "limpide" quand j'ai pris la décision » Il ne doute jamais celui là ! Incroyable ! Après ce choix qui va s’avérer stratégique, , les jours passent, assez monotones mais le choix de la route Sud s’avère de plus en plus positif. Plus tard, on en termine avec les côtes Africaines…c’est pas trop tôt. J’avais hâte de prendre le large. Sur ce dernier empannage « Africain » (vent arrière) je décide de tirer un peu plus loin afin de rester au babord de mes deux collègues de route Toppen et Héphaistos qui sont toujours devant moi. Je suis 8ème. Derrière la chasse est en ordre avec Luxair, Frankiegoes Timovan et Machaon à la manœuvre. Puis arrive cette nuit ou, réveillé par le chat à 4h 30 (d’habitude il dort à cette heure là) je me rendort……et j’ai du machinalement éteindre le réveil que j’avais mis à 5h30 et…..je rate la bascule. Réveillé à 6h20 en sursaut, mes compagnons de traversée (Toppen et Héphaistos) ont déjà plongés sud de 5°. La casse n’est pas énorme l’expérience me dit que c’est quelque fois en pensant faire des erreurs que finalement, elles se révèlent être de très bonnes choses. A voir…on se console comme on peut ! La nuit d’après est assez calme, calé au 155 twa en prévision du virement tribord du 30/04 vers 18h 20….sauf si les bascules de vent en décident autrement mais les vents sont assez stables. Petit passage au 152 twa pour accélérer un peu pendant 3 heures puis retour au 155 twa avant de lentement descendre vers le 160 twa histoire de bien négocier le virement ! Quelques concurrents semblent être beaucoup plus Sud que moi et cela m’inquiète car le vent est clairement au Sud ! Mais c’est trompeur car la relative force du vent au sud est (largement) compensée par les polaires de ce Figaro et c’est probablement là, l’objet de mon erreur future. En effet, je décide de tenter ma chance en plongeant un peu plus Sud afin d’aller chercher ces fameux vents…et pour jouer la gagne…et je me rends compte assez vite que le groupe Toppen écourte ce bord alors que je le prolonge un peu trop ! La suite est logique, même si je vais plus vite dans la remontée vers St Barth et si je reviens sur le groupe de tête, je ne parviens pas à reprendre le groupe de tête au moment du dernier bord en direction de Gustavia. En arrivant sur les côtes, je décide de prendre large, histoire de ne pas planter ma course à l’arrivée (j’ai déjà donné…et c’est très frustrant) Je force le Jib (j’avais laissé le C0 à repriser à Concarneau) et je termine cette course 36 minutes derrière Toppen (très beau vainqueur) Dans l’ensemble cette course a été assez monotone … et un peu longue (21 jours pour traverser l’atlantique c’est trop) Pensée à mes amis Pingouins (Fred et Serge) qui avaient tenté l’aventure au Nord…et qui ont du vivre cette fin de course comme une purge ! Enfin, grand remerciements à Patrice pour ses précieux conseils et nos échanges pendant toute la course ! Allez les EZ !
  9. c'était de l'humour pour coller avec cette belle photo !
  10. Serge, les pingouins ne sont pas divisés ! Bon ok ! de temps en temps, les avis divergent mais ils restent soudés !
  11. Coté Ezpingouins, Fred (Begerlan) et Serge (MTZ 8493-EZ) sont bien placés dans l'option Ouest en compagnie des TPEUNEU et des éternels Suisses, le contour de l'ile et la prise de décision pour la future route sera à l'ordre du jour....pour Thibault (Vaurien) ce sera un peu plus tard , il est au chaud au milieu du peloton. Coté Est, Patrice (Marius-Jacob) a le couteau entre les dents et remonte lentement (mais surement) sur le groupe de tête composé de Toppen, une bande d'IST affamés et votre serviteur. Allez les Ezpingouins, quoi qu'il arrive on sera placés...mais lequel sortira du lot ?