Jump to content
Virtual Regatta Club House

juraEZic

Confirmed members
  • Posts

    1,060
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

juraEZic's Achievements

  1. Je suis même pas dans le classement 😭
  2. Je ne voudrais pas faire de l'ironie, mais il me semble que les 3 derniers vainqueurs de courses chez les EZ sont des non bretons... Je pense que le beurre doux y est pour quelque chose 🤪
  3. La Normandy est une course que j’aime bien, mais d’habitude, je la fais en PDD. Le problème, cette année, c’est que le départ a lieu en même temps que mon départ pour mon séjour en Bretagne… Mais, je décide de m’aligner et en AO, en plus, en utilisant les derniers crédits disponibles. Premier contre-temps, un voyant 😡sur ma voiture s’allume samedi, et le garagiste me conseille de différer mon départ à lundi matin, qu’il puisse faire le nécessaire. Pour le coup, je suis totalement disponible pour le départ. Ben, j’aurais été sur la route, ce n’aurait pas été pire… 20 minutes en Jib dès le départ, car j’ai oublié de sélectionner la voile adéquate, ça devient une mauvaise habitude😡😡. A l’approche de la première bouée je suis 30 000e. Ça comme bien… Et ça continue tout aussi fort, car je pars embrasser ma petite maman pour la fête des mères sans avoir mis mes WP pour le passage de la bouée. Résultat, lorsque je rentre à la maison, trop tard pour les poser, alors je passe la bouée large avec des Prog (15 000e)😡😡😡. Direction l’ile de Wright en queue de paquet et contournement dans la nuit et la matinée. Là, je mets bien les WP en rasant les côtes mais avec juste ce qu’il faut de sécurité. Au réveil pour la mise à jour, je suis dans le top 500… Y’a dû avoir du grabuge ! D’ailleurs je crois que Serge était dans le lot. A 10h30 je récupère ma voiture et à 11h, je prends la route. Pose déjeuner à 11h45 pour la mise à jour, où je suis le routeur sans trop réfléchir. Soirée chez Francis près de Rennes, discussion de VR et autres, programmation pour la nuit en WP car proche des côtes anglaises. A 5 h 45, pose des WP pour passer la pointe de l’Angleterre. A 8h, je retrouve Francis qui est beaucoup, beaucoup plus large que moi sur les côtes. Du coup, j’entre dans le top 200 et lui passe devant. Ensuite, je reprends la voiture et direction le Finistère. Je remonte vers la bouée 3 un peu à l’Est de la flotte, mais ça donnait un meilleur angle pour revenir sur la bouée et le vent était un peu plus fort. J’en profite pour vaincre le Menez-Hom, puis admirer le coucher de soleil sur la baie de Douarnenez. Passage de la bouée 3 aux WP dans la nuit. Au réveil je suis au contact de la tête avec moins de 2 miles de retard. Je route pour la matinée, prend le matos photos et direction le Phare du petit-Minou pour y être à 7h30. Par contre, j’oublie le PC🙄. Donc routage en mode NAP dans la journée, et c’est la purée de poids qui m’accompagne… Le soir, petite bière avec Patrice (NordSudEstBrest) en vérifiant ce que font mes concurrents pour m’aider dans ma route. Rentré à la location, je reprends mon routage, je suis juste derrière Freizh. Pose des WP pour passer le Fasnet dans la nuit. Jeudi, descente sur la pointe de l’Angleterre en ligne quasi droite, en étant dans le top 100 et journée sur Fouestant-Concarneau et il pleut un peu et j'aperçoit Apivia qui rentre au port. Jeudi soir programmation de l’empannage de la nuit. C’est là que la course se joue. Soit continuer au Sud-Est, mais à terme les vents sont plus faibles. Soit monter vers les côtes Anglaises pour prendre le vent plus fort, mais la route est plus longue. En bon diplomate, je choisis le centre (monté au Nord-Est). Au petit matin, on est peu nombreux à le faire dans le groupe de tête et rapidement je me retrouve dans le top 10 en fin de matinée, mais 2 ou 3eme de notre groupe. Gégé est à côté. Par contre, Sandokan a choisi un angle plus proche de la VGM et est largement en tête lors de la descente vers Guernesey. A midi, après la matinée à Douarnenez, quelques soucis de connexion avec le PC pour programmer l’empannage, finalement se sera fait avec le téléphone. Belle après-midi à la baie des trépassés et la pointe du Van, sous un soleil radieux. Retour à la location est je teste mon passage de Guernesey avec les Prog, je suis second et il n’est pas question de me rater. Mais je dois aller régler ma location, puis j’ai un zoom avec l’assos dont je suis le secrétaire. Au cours du zoom, je transforme discrètement mes Prog en WP. Je passe momentanéement 1er. Sandokan ne rase pas trop la côte et finalement avec raison, il sort avec plus d’avance… Mise à jour du soir, les vents sont assez stables. A minuit, je pars à l’autre bout du camping pour une séance de photos d’étoiles. A 1h, je pose mes WP pour la nuit, puis me couche. Mais la pression commence à monter. Je suis second avec l’intention de le rester voire plus si affinité. Un peu plus tôt Sandokan, m’a mis une MB pur me souhaiter bon courage. Je lui réponds que je me fais peu d’illusion face à lui. Il me dit « un cailloux et PAF… ». A 1h45, je remets mes WP pour améliorer ma sortie de la pointe du Cotentin et en profite pour vérifier que je suis sécure… A 4h, réveil sans réveil. Je me connecte pour corriger ma trajectoire, et surprise je suis premier… Non, non je ne rêve pas, Sandokan s’est échoué sur la pointe du Cotentin… Je n’ai plus que 2 adversaires Gégé et Gwing. Je me recouche en essayant de dormir car la journée va être longue, tant pour la course que pour ma virée bretonne. Le réveil est en mode week-end et sonne à 5h50. En arrivant sur le jeu, je vois que Gégé à déjà viré et en plus est à TWA 139… Je peux continuer un peu pour avoir plus de vent ou virer. J’attends 6h et le transfert des vent VR. Je test la route à TWA 145 vers les côtes normandes. Cela me fait un dernier virement vers 12h10 avec une TWA 146 (je suis la leçon de Nono à la lettre VGM, VGM, voire un peu plus). Surtout, ce virement un peu plus tardif me permet de finir au ras des côtes pour les 2 dernières heures pour peu que le vent reste stable. Je pose ma Prog pour virer à 12h11. Petit-déj, ménage, départ pour La Trinité où j’arrive à 11h30. Je panique un peu car Gwing à virer plus tard, il descend avec plus de vent. L’écart diminue dangereusement. Sur Discord, la team me rassure, mais je suis en train de faire les 100 pas sur le quai de la Trinité🥶. A midi, je vire la prog et vire à 12h09, j’ai trop peur de m’échouer. Romain se fait attendre, je déstresse devant les bêtes de course présentes à La Trinité. Un dernier contrôle, plus de risque avec les côtes, Gwing est dans mon sillage, donc il ne passera pas. Par contre, Gégé n’est pas arrivé à prendre l’avantage. Romain me récupère et nous voilà parti l’autre côté du port de la Trinité où nous attendent des fruits de mer, et nous retrouvons Virginie, 2 INC (Patrick et Cyril) et Annie (sans équipe). A 14h44, je coupe la ligne vainqueur ce qui est déjà exceptionnel, mais dans une ambiance de feu. Les clients de la table d’à côté vont également s’en souvenir… Pour dire, ils ont même dégoté une coupe pour me faire les honneurs d’un podium 👍 Un grand grand merci à toute l’équipe, c’est à tous vos conseils que je dois cette victoire. Et dire qu’il y a 1 semaine, je ne disais que je n’en gagnerai jamais 1, car pas assez présent devant le PC. Et bien, chers EZ, je l’ai fait en faisant du tourisme en plus. Donc, chaque membre de l’équipe en est capable. Ça peut prendre plus ou moins de temps, mais ça va viendre… Et grosse pépite de chocolat sur la cerise du gâteau c’est la victoire par équipe… Qu’est-ce que je suis fier d’en faire partie.
  4. Ce n'est pas un pygargue à tête blanche le symbole des US ? Bravo Black Panther et au podium, qui en plus sont proches dur top 500, dans une course pleine de piège. Bravo à tous les participants et courage à ceux qui n'ont pas encore atteint le port. Pour ma part, j'ai eu la satisfaction de mener la flotte PDD au large de l'Algérie. Mais la météo changeante de la Méditerranée et le manque de temps m'ont fait sombrer... Un grand merci aux classeurs pour leur dévouement 😉
  5. Bonsoir, étant en tête du challenge, hier soir et encore second ce soir, il est tant pour moi de vous présenter mes coéquipiers pour cette course et proches voisins. Mais avant cela, je me dois d’apporter une précision très très importante. Nous sommes Francs-Comtois (sans p) et non Bourguignons ! Nous confondre, c’est comme confondre un Breton et un Normand, un Alsacien et un Lorrain, un Basque et un Béarnais ou un Wallon et un Flamand. Nos régions ont été fusionnées il y a 6 ans, mais nous avons nos spécificités propres. Un petit rappel géographique s’impose. Je parle ici sous le contrôle de la matelote, qui jamais n’aurait fait une telle bévue. Alors pour la majorité d’entre vous, pour trouver la Franche-Comté, il va falloir faire un 180° et ne plus porter votre regard vers la mer, mais vers l’intérieur des terres. Vous diriger vers l’Est pendant un certain temps. Une fois arrivée au pays du chocolat et des banques, c’est que vous êtes allés trop loin, revenez sur vos pas pour découvrir un pays riche de ses forêts, de ces lacs et rivières, de sa faune (lynx, loups, tétras et bien d’autres), de ses fromages (Comté, Mont d’Or, Morbier, cancoillotte, entre autres), de sa fameuse saucisse de Morteau, de ses vins (Vin Jaunes, vin de paille, Mac Vin). Je pourrai continuer longtemps, mais un autre classement risque d’être publié avant que je n’aie fini… Des Francs-Comtois en tête du challenge, de quoi en étonner plus d’un, la mer étant si loin (mais les Suisses ont bien gagné l’America Cup…). Et il est vrai que nos étendues d’eau ressemblent à ça. Nos vagues à ça. Mais dans une course comme celle-ci, où il faut se faufiler aux milieux des cailloux avec des zones des vents faibles, c’est une course pour nous. Typiquement les conditions rencontrées quand on fait de la voile sur le lac de Vouglans (l’étendue d’eau vue plus haut). Mais trêve de bavardage, un petit mot sur mes 7 compagnons de course. Kdesc / Gilles, un proche voisin (20 km), un concurrent sérieux dans le classement départemental, comme en atteste sa première place actuelle du challenge PDD (EZ et overall), mais également son voisinage avec le top 100 avec son bateau équipé. Mais la retraite aide un peu. Koky / Xavier, surnommé le loup, en tant que chef de meute, car il progresse à toute vitesse. 34e au VSR, top 15 de la course, c’est un habitué du top 100. Scrat21 / Alex, est un pilier de l’équipe BFC. Il a même essayé débaucher ZE_Mont-d’Or il y a quelque temps. Il se définit comme râleur, mais compétiteur dans l’âme. Il adore les slaloms entre les cailloux. Il a un défaut, c’est un Doubiste expatrié en Bourgogne 😊 Zelric / Yann, natif de la ville qu’habite Gilles, expatrié en Bourgogne, qui a exercé de multiples activités. Plutôt sportif, mais la voile autre que virtuelle n’en fait pas partie. C’est un néophyte sur VR, arrivé pour le VG. FavGab, sur VR depuis 2 ans, mais rapidement devenu addict. BFC depuis peu, c’est quelqu’un que je vois régulièrement dans mes parages dans les courses. Adrien70 / Adrien, c’est le discret de l’équipe, qui va à son train, mais l’important est de prendre du plaisir. GeorgesMoustachou / Eric, c’est l’exception qui confirme la règle, c’est un Bourguignon chez les Francs-Comtois. Présent sur VR depuis le VG 2012, c’est un adepte des courses longues, un peu perdu sur cette Nord Stream. A réellement fait de la voile, 2 semaines de stage aux Glénans. Enfin, votre serviteur, spécialiste des départs ratés, qui doit ensuite cravacher toute la course pour espérer finir dans le top 200. Jurassien depuis plusieurs générations, tombé dans le fromage et le vin quand il était petit. Pas très sportif, mais photographe amateur et pour cela faut pas mal marcher. Voilà, une bande de joyeux lurons, où l’ambiance ressemble pas mal à celle des EZ. Mais méfiance, méfiance…
  6. Ca dépend !! c'est comestible et gouteux un Sergio ? 😅
  7. J'étais pas trop d'accord avec la remarque de Patrice hier, mais aujourd'hui je suis encore moins d'accord 😅 Merci Maurice 😉
  8. T'as raison, Patrice, faut rester optimiste !
  9. Un grand bravo au podium pour cette course finalement assez intense. Bravo à tous les participants, surtout qu'avec que 2 prog/WP, dormir la nuit devient compliqué. Un grand merci à Regis pour l'animation enthousiaste 😉
  10. Voici donc une nouvelle édition du VG version virtuelle qui se termine. Pour le EZpingouins, c’est un peu la déception, toute cette préparation, tout ce travail pour échouer à la 4ème place du challenge et sa médaille en chocolat… vous me direz, le chocolat ça se mange au moins. Nous savions dès le départ que nous avions un handicap, les EZpingouins ne sont pas à l’aise avec la chaleur. Beaucoup sont engourdis par le froid. Nous, il nous booste ! Heureusement, le départ est en Novembre, ce qui nous a permis d’être aux avant-postes et même de mener le Challenge. Malheureusement, à l’approche de l’Equateur, et malgré l’entrainement intensif pour supporter les grandes chaleurs, nous avons perdu le Sud et nous sommes retrouvés éparpillés dans l’Atlantique, au point de squatter la dernière place du Challenge… L’arrivée dans les mers du Sud et notre élément nous a permis de nous refaire une santé. Mais l’idée de quitter le Sud a déstabilisé l’équipe qui s’est dispersée après le Horn. Les mers chaudes ont de nouveaux été notre croix. Notamment aux niveaux des Açores, où une partie de l’équipe, n’y tenant plus a voulu couper au plus court, bien que le plus court chemin ne soit le plus rapide… Aux Sables, voici les constatations du comité de course. Le plus brillant des EZpingouins est moi-même, 9e du Challenge et 252e VR. Je crois que je commence à être pas mauvais quant je vois tout le beau monde qui est derrière moi (non, non, je n’ai pas les mollets qui enflent, seulement le melon…). 38 min et 39 s plus tard, j’ai été rejoint au bar pour profiter de grand verre de glaçon par Guillaume, 20e du Challenge et 615e VR. Encore 39 min et 49 s avant de voir débarquer Bertrand, 24e du Challenge et 991e VR, suivi 18 min et 23 s après de Serge, 27e du Challenge et 1195e VR. Bertrand et Serge sont de grands armateurs (Sergio se faisant même appeler MarinEZpoulos m’a-t-on susurré !). Et bien je vous le donne en mille, pas foutu avec toute leur armada de faire que le bateau du Challenge arrive avant les autres ! Patrick et Pascal suivent à 23 min et 31 s, puis 7 min et 15 s respectivement 31 et 32e du Challenge et 1490e et 1601 VR, Patrick tout en discrétion, Pascal en disant « moi, j’ai ça » en montant son routeur pour aller au bar suivant. Ensuite, nous sommes allés nous coucher, nos estomacs alourdis par tous les glaçons ingurgités. C’est plus 24 h plus tard qu’Anthony a bien voulu se présenter sur la ligne d’arrivée 53e du Challenge et 15826e VR. On a longtemps cru que Fred avait fait demi-tour pour repartir dans le Grand Sud, mais non, Fred nous a rejoint tout à l’heure, juste à temps pour le journal de 20 h, 54e du Challenge et 29 273e VR. Vous l’aurez remarqué, je n’ai pas gagné la superbe montre offerte par Nardin (j’aurai pourtant mérité, vu qu’elle est fabriquée de l’autre coté de ma montagne), ni celle de moins prestigieuse du Challenge de l’équipe, mais en décompte horaire, je maitrise. Bravo à tous les challengers, la quasi-totalité des EZ est arrivée au max à peine 2 jours après le vainqueur, c’est dire la densité de cette édition. Pour finir une photo souvenir des EZpingouins tout en maitrise sur la ZEA.
  11. Bonsoir la Team, Quelques nouvelles des EZpingouin après plus d’une semaine de course. Ben ! ça va pas mal, nous qui sommes des bêtes du grand Sud, à notre aise lorsque les températures sont plus que négatives, voici que nous pointons à la deuxième place du classement du challenge. Mais rien d’étonnant à cela, nous avons subi avant le départ un entrainement intensif pour résister aux températures plus que positives. Pour cela, le capitaine a imposé une cure de boissons chaudes. La période de confinement avant le départ a également été l’occasion de peaufiner notre stratégie. Le gouvernement ayant interdit les rassemblements de plus de 6 personnes, c’est en quatuor que les discussions ont eu lieu. Malgré tout, nous avons bravé l’interdiction pour faire une photo de la team. Nous avons donc par ordre alphabétique, Anthony alias Pride Of Calais, Bertrand alias Commandant Mitchell, Fred alias BergErLan, Guillaume alias Ghelle-EZ, Pascal alias Mohan-SEA-EZ, Patrick alias Patcash2a-EZ, Serge alias MTZ8493-EZ et votre serviteur, Fabrice alias juraEZic. Je laisse chacun le soin de se situer sur la photo car j’ai toujours du mal à associer les visages et les prénoms. Sachez simplement qu’en bon photographe, je ne suis pas sur la photo, mais derrière l'appareil 😁 Pour revenir à la course, l’équipe est actuellement scindée en 2, conformément à la stratégie initiale de ne pas mettre tous ces œufs dans le même panier. A l’Ouest, Anthony, Bertrand, Patrick et Pascal. A l’Est, ben, les autres. Etant à l’Est, je vous offre une vue des ESTpingouins à la recherche de leurs congénères de l’Ouest. Sur ce, je vous souhaite bon vent à tous et à la semaine prochaine pour la suite des aventures des EZpingouins.
  12. Bravo au podium, c'est du haut niveau et on est content quand on les approche de temps en temps. Un immense merci au CO pour cette magnifique organisation de ce challenge. Puisse-t-il perdurer sous une forme ou une autre.
  13. Moi je vote pour lieutenant de vaisseau, le seul problème, c'est que c'est plus long à écrire que matelote ou amicale 😁
  14. Bonsoir les challengers, J'aime quand un plan se déroule sans accroc 😁 à part une tête de linotte qui, pour sa pénitence devra payer une mousse au capitaine, la stratégie des Essoufflés a parfaitement fonctionné, ce qui nous a permis de venir souffler les EZcrocs sur le fil. Je voudrais signaler la performance de la matelote sur cette course. Elle est restée constamment concentrée et n'a rien lâché. Son bug est du au capitaine qui, pour le coup, lui doit aussi une mousse. Je pense que nous pouvons réfléchir à un nouveau grade pour elle, vues ses performances sur les dernières courses. Pour ma part, j'ai beaucoup apprécié ce challenge et les échanges avec mes coéquipiers, merci à eux. J'espère que VR nous permettra encore de faire ce genre de chose avec toute la team. J'en profite pour féliciter Jacky et Henri pour leur podium en PDD, les Ezcogriffes pour leur victoire au Challenge. Courage à ceux qui sont encore sur l'eau virtuellement.
×
×
  • Create New...