Jump to content
Virtual Regatta Club House

M63-EZ

Confirmed members
  • Posts

    6,187
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    93

Everything posted by M63-EZ

  1. Vendée Globe Atlantic eSeries 23/10/2021 Les hérétiques sont en tête M
  2. Vendée Globe Atlantic eSeries 16/10/2021 Dernier, le chaton M
  3. Round Britain Record 15/10/2021 Le fantôme a encore frappé. M
  4. Etape 8 12/10/2021 Arrivée. Rendez-vous à Rio de Janeiro (1600 mns, 8 jours environ) Afin de maximiser le potentiel de la team, les p'tits nouveaux sont attendus "au départ" de la prochaine course. Les cours de "navigation sur enclume" seront dispensés par notre chaton M
  5. 08/10/2021 Etape 3 : tous les EZs sont arrivés Rendez-vous à Papeete M
  6. 1er compte rendu de Francis (alias @Gaffophone, alias @LinusVanpelt), Dans la présentation de course Christian Dumard nous décrivait les grandes phases de la course qui nous attendait avec des conditions variées, on a été servis. Après un départ groupé, le passage de la bouée 1 nous a offert une belle soirée de joute amicale au sein de l’équipe EZ avec le contournement de l’île Rodrigues qui au way-point, qui au cap fixe. Une fois fait, le premier choix à faire s’est présenté : suivre les routeurs qui conseillaient une route au plus court, soit insister vers le Sud. Me remémorant la présentation, j’ai choisi de continuer vers le Sud pour aller chercher des vents plus soutenus et rester dans le groupe qui allait être mené par Your Mom. La plongée au classement n’a été que provisoire et cette option nous a permis de virer en tête la bouée 2 au large du cap Leuwin. Deuxième moment clé : route nord pour le détroit de Bass ou plutôt route sud de la Tasmanie ? Les routeurs donnant tantôt l’une, tantôt l’autre à quelques heures d’intervalle. Je choisis cette 2ème option au vu d’infos météos nettement plus favorables, avant de me raviser le 16ème jour pour une remontée vers le détroit et retrouver certains de mes camarades d’échappée de la première phase. Le troisième moment important a été la remontée vers la 3ème bouée dans des vents pour le moins instables. Après avoir été légèrement distancé par mes compagnons je choisi mardi soir une remontée au nord vers moins de vent mais offrant une meilleure position pour franchir le cap avec des vents tournants de plus en plus. Ce moment a été particulièrement difficile car perdre en vitesse et en distance n’est jamais facile mais la journée de mercredi a confirmé ce choix en virant en tête. Il ne restait plus que la descente vers Auckland et ne pas se faire doubler… La configuration des lieux, près de la côte, et les évolutions du vent m’ont facilité la tâche et permis de garder 0,16 milles d’avance. Ce fut vraiment une belle course avec des conditions variées comme promises : système météo stable, passage de dépressions, vents tournants et variant en intensité, une course au large / près des côtes, et un final de match racing. Un grand merci à mes coéquipiers de la team EZ pour l’animation et leur soutien tout au long de la course, et un salut à mes anciens collègues aussies de la team AADU. Un grand MERCI à toute la team EZ pour son soutien et ses apports et plus particulièrement à @Studio-Saint-Roch -EZ (Bernard), compagnon d'échappée au sud pour son soutien tout au long de cette course et, à @UUnet-EZ (Arnaud) pour sa tactique sur le final. Bons vents à ceux encore en course et bonne récup pour les autres. Rdv sur la leg 4 - tout est encore possible sur la course avec un classement au meilleur des 4 legs sur 8. Françis
  7. 08/10/2021 Etape 3 : Bravo Françis M
  8. Etape 8 07/10/2021 Direction Salvador de Bahia. Une course étonnante où on va finir par être très nombreux à l'arrivée alors qu'on était si peu au départ M
  9. ...mais non, mais non Christophe. Je ne vais pas te louper lors du prochain classement : tu as désormais une cible sur ta coque J'attends un peu toutefois. 4 EZs seulement arrivés ce soir Le reste suit
  10. Une nouvelle étoile est née ! Bravo Françis (alias @LinusVanpelt, @Gaffophone) Tous les EZs sont fiers de toi ! M
  11. Compte rendu de Bertrand (alias @Commandant Mitchell) Départ le 27 Septembre 2021 (départ et arrivée décalées à cause de l’éruption du Volcan Cumbre Vieja). Il faut savoir que depuis le 19 septembre dernier, la lave du volcan Cumbre Vieja a recouvert 399 hectares de l'île de La Palma dans les Canaries. La bouche principale s'est effondrée ce dimanche 3 octobre, provoquant un regain d'activité éruptive. Avec la chute du magma dans l'océan Atlantique le 28 septembre, un delta de près de 30 hectares s'est formé. Une surface augmente avec l'apport continu de lave. Les images du paysage sont en tout cas impressionnantes. Environ 6 000 personnes ont été évacuées. Non mais c’est important de remettre cette course dans le contexte ! Bon, à part ça le départ est donné ! D’entrée, et comme il m’arrive d’être étourdi (ceux qui rigole, je vous vois) je paramètre AVL avec un Class 40. Pourquoi pas, après tout c’est un bateau comme un autre… sauf que je n’aime pas les Class 40… c'est trop petit comme bateau ! Je m’aperçois au bout d’un moment qu’il y a comme un décalage dans les polaires…. Quand je vois qu’il s’agit d’un 6,5 m… je pleure ! Mais bon, la transat étant mon format de course préféré (va savoir pourquoi) je me concentre, re-paramètre correctement Avl et en avant ! Pour le reste, que dire ? …c’est la course ! Ah oui, je consulte la météo aussi …. Je bois du thé (vert le matin et Russian Earl Grey l’après midi...et oui, on mélange pas) ….. je re-consulte la météo …pour éviter la pétole ….et tire des bords le long de la côtes Espagnoles (ça rime). « On m'a vu aussi dans le Vercors, sauter à l'élastique, voleur d'amphores au fond des criques »…. Et enfin la descente vers Santa Cruz de la Palma (et non Ténérife)… c’est important de le (re)préciser…..et là…ben….rien de plus, c’est tout droit, ou presque. Tout se joue dans le bon timing des virements de bords, il fallait pas se louper car peu nombreux (3)... hein Serge… ça me fait plaisir, je ne suis pas le seul à faire des conneries . Une petite photo des virements ci dessous ! Finalement je fini par me demander ce que j’aime dans les Transats ? La tranquillité certainement… Nb : J'étais à Paris le weekend dernier… j’ai mangé du homard dans le Marais (bien oui …euh enfin non...). Je vous le recommande. Merci à tous ceux qui ont animé le discord de la course, c'est toujours plus sympa de communiquer pendant la course... ça passe le temps Commandant Mitchell
  12. Etape 8 01/10/2021 Et, par un "prompt renfort", nous partîmes 17 du port de Belem.
  13. 01/10/2021 Etape 3 : De toute évidence, chez les EZs les stratégies sont multiples... M
  14. 25/09/2021 Etape 3 : on arrive quand ? M
  15. 18/09/2021 Etape 3 : après une semaine de course... M
  16. Etape 4 12/09/2021 Epuisant... M
  17. Etape 4 10/09/2021 Une maille à l'endroit, une maille à l'envers, une maille... M
  18. Etape 4 08/09/2021 La flotte se dirige désormais vers la Suède avant de contourner la dernière bouée : le phare de Horssten. Attention ! Il y a une île autour de cette cabine de plage qui se prend pour un phare Une pensée amicale à François ( @nauplius ) qui a eu la douleur de perdre un proche M
  19. Etape 4 07/09/2021 La flotte se dirige à petite vitesse vers Copenhague avant de parer la 3 bouée située sur l'île de Salthom. Ça va être très compliqué mais le retour vers Måkläppen va être bien pire M
  20. Etape 4 Merci de m'indiquer si j'ai oublié quelqu'un.
  21. 2ème compte rendu de Bertrand Ce CR, je pensais pas le faire tant j’ai merdé au départ de cette course. Après midi du 29/09 - Dés le démarrage, je décide s’ouvrir un peu, quitte à aller un peu moins vite, pour pouvoir revenir plus rapidement avant le virement tribord prévu vers 19 h. A l’approche de la pointe Nord de Belle Ile je suis 799ème...tranquille. Belle Ile pointe sud – Je suis 1er....enfin , il paraît parce que j’ai rien vu. MDR je me suis endormi devant la télé !Finalement c’est pas drôle ! Quel con... j’ai même pas mis une prog ou deux ! Du coup retour 750 ème !...et un peu énervé. Je me dis qu’il faut rien lâcher et qu’il vaut mieux une connerie en début de course qu’une connerie à la fin... sauf qu’en général, je fais les deux ☺ Donc, je mets le couteau entre les dents en mode « Teheiura » pour rattraper la connerie n° 1 Passage bouée 1 – Arrivée sur la bouée 316ème - Connerie n° 2 sur 2 ème Wpt et celle là elle est belle, même si elle n’a pas trop d’incidence car mon Wpt 2 était très court. Je met en sortie 98 au lieu de 110. Le nez collé sur Zezo, je ne remarque même pas qu’il me route vers Fécamp par la terre au lieu de router vers la bouée n° 2. C’est grave docteur ? Matin du 30/08 – Remontée vers Brest (bouée 2) – 107ème Je cravache en cap fixe direct vers la cible. Je fais l’extérieur car il y a un peu plus de vent mais je suis conscient que je m’écarte de la ligne idéale et que je vais le payer à la pointe du Raz. Point du raz – 83ème pas si mal finalement et j’entame les CB en le disant que c’est là que tout va se jouer et que je vais pouvoir revenir. Certain on déjà fait un CB mais je n’en vois pas l’utilité, je file tout droit. Matin du 31/08 - Je suis 330ème et je me mets au 46TWA (VMG+1) pour recoller à la Freizh et Luxair qui sont juste en dessous de moi. Je garde ce cap au moins jusqu’au virement vers 10h50/11H. Je remarque qu’Eric (Taberly) est lui aussi au 46TWA, il est juste au dessus de moi et je pense qu’il a la même stratégie. Virement au Nord en direction de Guernesey. Je me repositionne au 45TWA (VMG). Guernesey me fait toujours penser à William Sheller ! A n’en pas douter, un endroit pour vivre ☺ 13h50, je vire de nouveau par anticipation à l’Est. D ‘après moi, il y a plus de vent en restant sous Guernesey qu’en allant la doubler par le Nord (Sujet lancé par Patrice sur le Discord). Ce bord s’annonce très long et c’est pourquoi je passe au 46 puis 47, je suis avec LaMerNoire et Nicobaiona. Au moment du virement au Nord à 19h12, je pointe à la 4ème place mais cela ne veut absolument rien dire car je suis plus au Sud que le peloton. J’ai l’impression d’être dans une échappée cycliste qui prend le vent dans le nez, qui n’arrive pas à prendre le large sur le peloton et qui va se faire reprendre à coup sur ! Arrivée au phare de Goury, je suis 61ème ! Attention de ne pas toucher...ce serait bête ! Puis long bord et virement au niveau du Becquet, 4ème de nouveau ! Un petit coucou à ma Sœur qui est pharmacienne au Becquet de Digosville ☺ Ce bord s’annonce très long et c’est pourquoi je passe au 46 puis 47, je suis avec LaMerNoire et Nicobaiona. Au moment du virement au Nord à 19h12, je pointe à la 4ème place mais cela ne veut absolument rien dire car je suis plus au Sud que le peloton. J’ai l’impression d’être dans une échappée cycliste qui prend le vent dans le nez, qui n’arrive pas à prendre le large sur le peloton et qui va se faire reprendre à coup sur ! Arrivée au phare de Goury, je suis 61ème ! Attention de ne pas toucher...ce serait bête ! Puis long bord et virement au niveau du Becquet, 4ème de nouveau ! Un petit coucou à ma Sœur qui est pharmacienne au Becquet de Digosville ☺ Matin du 1/09 je mets le réveil à 4h30 pour vérifier que ma prog ne va pas sauter (vu les commentaires des copains sur cette course (un homme averti en vaut deux). Finalement virement à 5 h 00 - 613ème et c’est maintenant le temps de la grande descente vers Fécamp. Je soigne mon angle et repart me coucher. Finalement virement à 5 h 00 - 613ème et c’est maintenant le temps de la grande descente vers Fécamp. Je soigne mon angle et repart me coucher. Ce matin au réveil, je suis 280ème....en compagnie de 3 TPN...c’est jamais mauvais signe. Galère Splendiose - Ghostbuster et la Freizh. Je fais attention de ne pas accélérer trop vite. A 3 heures de l’arrivée, 67ème , j’avoue que si je rentre dans les 50 et compte tenu de mes erreurs au départ, je suis content ! Finish intéressant, je désactive mes VA pour voir si je peux éviter un changement de voiles. Je décide de rester avec la trinquette pour essayer de passer direct sous génois sans passer par le Jib. Après un moment de flottement (ça clignote en rouge) je perds quelques places mais quand le LJ donne sa pleine mesure, je regagne des places rapidement et pointe à la 28ème places à 30 minutes de l’arrivée. Je surveille ma position dans le classement EZ et m’aperçois que ni Gégé, ni Patrice ne pourront me reprendre. Je file donc sur l’autre classement qui me tient à cœur, le classement des Alpes Maritimes et la ville de Nice. J’ai 0,25 miles d’avance sur Oger (INC) mon principal concurrent. Il est au 53 TWA et je suis au 52T WA alors que le Dash m’indique que j’avance un peu plus vite. Je suis confiant...et pourtant, il gagne du terrain et me remonte, Je fais plus de route que lui c’est évident. Je me suis laissé embarquer trop Sud. Décidément, je ne suis pas un finisseur. L’issue est fatale...il me passe 10 minutes avant d’arriver et ... je perds 14 places en 20 minutes ! Rhrrrrr ! Je lui envoi un petit message de félicitations ☺ Voilà, course compliquée et piégeuse, erreurs, bugs et serveur VR en rideau, mais c’est la course. Bravo à tous les EZ qui ont participé sans démériter et mention spéciale à Gégé qui a fait une course régulière et à Patrice qui avait toutes les cartes pour bien figurer après sa très bonne première partie de course. A bientôt sur la #3 ☺...qui va pas être une partie de plaisir si l’on en juge pas le parcours digne d’une mini Fastnet !
×
×
  • Create New...