Jump to content

Christmas Race 2021


M63-EZ
 Share

Recommended Posts

Bravo les EZ pour votre course remarquable ! Rafler les 3 premières places d'une course je ne sais pas si ça s'est déjà produit ou si ça devient une première historique !  

Pogo761-EZ 157ème en PDD, là ça met un coup au moral pour les autres ! 
Je vous souhaite de bons résultats 2022 mais pas trop non plus pour laisser un peu de place au BFC !

  • Thanks 3
  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

 

il y a 18 minutes, pogo761 EZ a dit :

Salut Chevenon,

Merci pour l'équipe.

Concernant cette course, j'ai investi  j'étais en full pack

ah ben ca va

Chevenon va pouvoir respirer un peu et éviter de tomber en dépression 😁

@pogo761 EZ faut pas lui faire peur comme ca  !!! 

 

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour tout le monde, 

Voici non pas 1 CR mais 2.

On commence en poésie. Eh oui, Gégé m'avait inspiré lors de son CR pour la Jacques Vabre en ultim 🙂

 

Après 2 mois au sein de la team
Me voilà en train de rédiger mon premier CR
Et ça je dois bien avouer que c’est un sacré baptême
En tout cas sur ce coup-là, j’ai eu du flair 

Heureusement je ne pars pas de rien
Du CR de Gégé, me voilà bien inspiré
C’est un sacré soutien
Et de toute évidence je suis donc bien armé

Des indices Gégé
Pour gagner tu avais donné
Je n’ai fait que les appliquer
Et ça m’a bien aidé

Quand il a fallu virer à droite, 
J’ai tourné à droite
Inversement, pour virer à gauche
J’ai fait pareil mais à gauche

J’ai eu beau chercher du rhum pour Vahiné
Mais d’îles exotiques je n’ai pas trouvé
Dommage car de glace je n’ai pas manqué
C’eut été le combo parfait

Mes sponsors, mes amis, mes coéquipiers, ma famille je remercie
Grâce à eux, nous inscrivons pour la première fois un podium d’équipe
C’est tout de même assez magique pour ne pas dire donc historique
Alors à bientôt pour de nouvelles péripéties ! 

  • Thanks 3
  • Haha 1
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

et à présent le CR plus technique si cela peut inspirer d'autres personnes :

 

Quelques explications des choix déterminants

 

1er choix : jour J.

 Je pose les bases de la course et prends déjà plusieurs décisions. Sur cette course, je me dis que je ne suivrai pas aveuglément les routeurs car j’en ai marre de suivre la meute et je pars du principe qu’on ne peut pas gagner comme cela. En tout cas je l’ai constaté sur toutes les courses précédentes.

Je décide que j’attendrai le moment opportun pour tenter quelque chose. Hors de question de partir non plus la fleur au fusil et au pifomètre. J’étudierai les 2 modèles GFS et ECMWF et attendrai le moment où ils divergeront pour prendre une option. Enfin, ayant constaté les yoyos des routages sur les gribs de la Jacques Vabre, je décide d’archiver les routes de chaque grib pour voir leurs évolutions.

 

2ème choix : le 3e jour – 22/12

Jusqu’ici j’ai appliqué scrupuleusement le routage Avalon. Constat : comme à chaque course, je suis déjà 2 miles derrière les tops VSR. Je sais que je ne pourrai pas les reprendre vu leur expérience du jeu. Pour le moment, je n’ai pas encore mis le réveil pour le grib de 4h40, ceci explique aussi peut être l’avance des leaders.

Comme prévu, j’étudie donc les 2 modèles météo et les confronte. ECMWF m’annonce une météo plus ventée au nord sans toutefois aller trop vers l’Islande. Je commence à envisager un passage au Nord des îles Féroé. Je quitte la meute.

 

image1.png

Le dernier grib de la journée tombe. Je commence à douter de mon option nord car la route semble retourner vers l’Irlande avec un contournement des Féroé par le sud mais ce routage est vraiment très différent de tous ceux que j’ai eu jusqu’ici alors je m’en méfie.  

Je persiste dans mon choix car windy le confirme toujours et le grib d’après me donne raison.

 

3ème choix : tenir son option quoi qu’il arrive, se faire confiance

Des échanges intéressants avec des coéquipiers entre passage au nord ou au sud des Feroë. Je me sens un peu seul à viser le Nord. Bien que cela me fasse douter, je me dis qu’au final, cela tombe bien car je ne voulais pas suivre tout le monde. Je vérifie néanmoins que mon option ne relève pas du suicide et tient toujours la route, c’est le cas.

Le 26/12, je me pose la question si je suis en droit de croire encore au Père Noël car l’ETA me donne devant le groupe Sud et notamment Your Mom qui a pris une option très engagée en contournant par l’Est l’Irlande. Or Your mom était donné 2-3h devant moi la veille…

Les amis Gégé et Serge douchent mes espoirs mais je décide de ne rien changer, de toute façon il est trop tard et règle d’or : on tient son option quoi qu’il arrive. Je prends la décision de mettre mon réveil à présent pour le grib de 4h40, sentant que j’ai une carte à jouer.

Je commence à recevoir des MP de coéquipiers mais aussi d’autres skippers qui me confirment que mon option peut être gagnante. Je commence à penser que je peux au moins être sur le podium, plus si affinités. Le grib suivant me fait monter encore plus au nord, ça tombe bien je suis déjà très au Nord et donc bien placé par rapport aux sudistes.

4ème choix : canal ou contournement par le NO des îles ?

Dernière décision à prendre : slalomer et prendre des risques ou sécuriser.

Avalon me fait passer avec acharnement dans un étroit canal (le tout premier à l’ouest, tracé noir) où le risque d’échouage est grand. S’il arrive, vu l’étroitesse du canal, il sera difficile d’en repartir. Pour cela je dois faire un peu de hors polaire.

image3.png

Je coche la case « filter layline » pour ne pas faire de hors polaire et une autre route s’affiche. Elle contourne les îles par le NO. Je vois aussi qu’il y a bien plus de vent au NO des îles.

Le gain est de 5 mn en empruntant le canal. J’ai de l’avance (environ 10 mn) et j’estime que le risque est trop grand. Je décide d’interroger les coéquipiers. Les avis sont partagés, la majorité suggérant d’emprunter le canal. Serge m’envoie un MP et me conforte dans mon sentiment de longer la côte.

Pour la fin, je ne fais qu’appliquer le routage d’Avalon. Je place des WP quand je suis près de la roche et sinon TWA.

Et voilà !

Conclusions :

-          Prendre une option assez rapidement et s’y tenir m’a permis de gagner (suivre les leaders habituels est pour moi voué à « l’échec » et à rester constamment derrière)

-          Analyser 2 modèles météo a été fondamental

-          Ne pas suivre aveuglément les routeurs

-          Solliciter l’équipe pour demander conseil a été crucial

-          Sécuriser la route et éviter le rase caillou qui était dangereux et aurait pu tout anéantir

Edited by Seb14130 - EZ
  • Thanks 8
Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...