Jump to content

Challenge the Champions 2018


SongOlive
 Share

Recommended Posts

Il y a 3 heures, SongOlive a dit :

Je suis inscris Songolive-EZ et ok pour le départ, polaires chargées. 

Qui y vas ?

Bien à vous

Salut Olivier,

Je participerai également mais je viens de me rendre compte que CVETAN fournit désormais un routage pour cette course après avoir beaucoup hésité.

C'est dommage.

Comme je suis inscrit, il m'est difficile désormais de renoncer.

M

PS Il semble qu'il y ait une fuite de mémoire dans la nouvelle version de VR. Cette dernière sature la mémoire WebGL de mon navigateur.

Edited by M63-EZ
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Marius Jacob - EZ a dit :

On se retrouve avec un message qui nous explique qu'il y a un problème de mémoire et on doit recharger l'interface. 

Ah OK pour l'instant non j'ai pas de problème. Sous windows 10 navigateur Google Chrome.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Bonjour,

Vous trouverez ci-dessous un petit résumé de la course "Sailing Legend"

Cette course, trop confidentielle, s'est avérée très intéressante car ce n'est pas tous les jours qu'on a l'occasion de discuter routage et tactique avec l'une de ses idoles, Loïc Peyron.

Le routage initial, après un départ vers le Nord-Est, prévoyait 2 routes potentielles :

- une route du Nord (passant par le golfe du St Laurent ou longeant Terre Neuve) ;

- une route du Sud classique vers les Acores.

18031111485422883515607593.jpg

En vert : la route Nord de Tipapacheri ;


En rouge : la route sud d’Helios ;


 En Jaune : la route de Loïc Peyron ;


 En blanc ma propre route.

Les fichiers météos du départ étaient très fluctuants en donnant toutes les 6 heures l'une ou l'autre route gagnante.

Dans un premiers temps, j'ai effectué un routage conventionnel prévoyant un empannage au large de Miquelon mais, au fur et à mesure que les données météos s'affinaient, je me suis rendu compte que cette route conservatrice était perdante après 7 jours. Après une longue nuit de calculs, j'ai donc changé de fusil d'épaule et je suis parti plein sud.

Loïc Peyron a choisi dans un premier temps une route vers le Nord avant de se raviser et de repiquer à son tour au sud.

Le final est proche car les premiers devraient arriver ce soir.

A l'arrivée, 4 groupes apparaîtront clairement :

- les sudistes têtus (ceux qui sont n'ont jamais douté) et qui sont partis au sud directement depuis la Nouvelle Ecosse : raf12f, meteo79niort.fr, Michel (Helios), Pierre-Yves (Spymos57), François (Kergromo) ;

18031111485622883515607594.jpg

18031111485922883515607595.jpg

- les sudistes repentis (Big Bird, Francois du 56, bibi, ...), c'est à dire ceux qui sont partis au sud avec 6 à 9 heures de retard. C'est au final le retard que j'aurai sur le groupe de tête car ma descente vers le sud pendant 24h a été laborieuse.

- les nordistes repentis (Loïc Peyron et ses poursuivants). Ils finiront sans doute 24h après moi.

18031111490222883515607596.jpg

- les nordistes têtus (Speed01 et Songolive) qui devraient finir quelques minutes après la légende.

M

Link to comment
Share on other sites

Merci Maurice pour ces commentaires !

Les sudistes têtus ont eu raison. Cela n'était pourtant pas gagné lorsqu'il a fallu prendre la décision. Avant le départ, qtVlm me proposait d’emblée une route sud. Pas très certain du fichier de polaires que j'avais utilisé, j'ai préféré la sécurité du Nord. Lorsque zezo a lui aussi proposé une route sud, je n'ai pas hésité très longtemps.

Le choix s'est avéré payant et les audacieux qui avaient fait ce choix dès le départ se sont retrouvés devant. Un groupe d'une quinzaine de bateaux s'est retrouvé en tête de la course où la lutte a fait rage ! :)

Les quatre derniers jours, Pierre-Yves et moi les avons passés à moins de 2 milles l'un de l'autre ! Finalement seules 6 petites secondes nous séparent ! :o

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Helios SGPS-EZ a dit :

Merci Maurice pour ces commentaires !

Les sudistes têtus ont eu raison. Cela n'était pourtant pas gagné lorsqu'il a fallu prendre la décision. Avant le départ, qtVlm me proposait d’emblée une route sud. Pas très certain du fichier de polaires que j'avais utilisé, j'ai préféré la sécurité du Nord. Lorsque zezo a lui aussi proposé une route sud, je n'ai pas hésité très longtemps.

Le choix s'est avéré payant et les audacieux qui avaient fait ce choix dès le départ se sont retrouvés devant. Un groupe d'une quinzaine de bateaux s'est retrouvé en tête de la course où la lutte a fait rage ! :)

Les quatre derniers jours, Pierre-Yves et moi les avons passés à moins de 2 milles l'un de l'autre ! Finalement seules 6 petites secondes nous séparent ! :o

Impressionnant

Link to comment
Share on other sites

Merci pour le résumé!

J'ai été un nordiste têtu! :D Au final pas l'option gagnante, mais c'est vrai que j'ai un peu hésité à partir Sud à un moment...

Finalement je suis resté Nord en passant par St Laurent, c'était pas simple mais content de ma course quand même!B|

Je devrais finir vers la 200ème place.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, M63-EZ a dit :

Bonjour,

Vous trouverez ci-dessous un petit résumé de la course "Sailing Legend"

 

Cette course, trop confidentielle, s'est avérée très intéressante car ce n'est pas tous les jours qu'on a l'occasion de discuter routage et tactique avec l'une de ses idoles, Loïc Peyron.

 

Le routage initial, après un départ vers le Nord-Est, prévoyait 2 routes potentielles :

 

- une route du Nord (passant par le golfe du St Laurent ou longeant Terre Neuve) ;

 

- une route du Sud classique vers les Acores.

 

 

 

18031111485422883515607593.jpg

En vert : la route Nord de Tipapacheri ;

 


En rouge : la route sud d’Helios ;

 


 En Jaune : la route de Loïc Peyron ;

 


 En blanc ma propre route.

 

Les fichiers météos du départ étaient très fluctuants en donnant toutes les 6 heures l'une ou l'autre route gagnante.

 

Dans un premiers temps, j'ai effectué un routage conventionnel prévoyant un empannage au large de Miquelon mais, au fur et à mesure que les données météos s'affinaient, je me suis rendu compte que cette route conservatrice était perdante après 7 jours. Après une longue nuit de calculs, j'ai donc changé de fusil d'épaule et je suis parti plein sud.

 

Loïc Peyron a choisi dans un premier temps une route vers le Nord avant de se raviser et de repiquer à son tour au sud.

 

Le final est proche car les premiers devraient arriver ce soir.

 

A l'arrivée, 4 groupes apparaîtront clairement :

 

- les sudistes têtus (ceux qui sont n'ont jamais douté) et qui sont partis au sud directement depuis la Nouvelle Ecosse : raf12f, meteo79niort.fr, Michel (Helios), Pierre-Yves (Spymos57), François (Kergromo) ;

 

 

 

18031111485622883515607594.jpg

 

 

18031111485922883515607595.jpg

- les sudistes repentis (Big Bird, Francois du 56, bibi, ...), c'est à dire ceux qui sont partis au sud avec 6 à 9 heures de retard. C'est au final le retard que j'aurai sur le groupe de tête car ma descente vers le sud pendant 24h a été laborieuse.

 

- les nordistes repentis (Loïc Peyron et ses poursuivants). Ils finiront sans doute 24h après moi.

 

 

 

18031111490222883515607596.jpg

- les nordistes têtus (Speed01 et Songolive) qui devraient finir quelques minutes après la légende.

 

M

 

Superbe analyse, joliment démontrée par l'image. ça me ferait presque regretter de ne pas avoir réalisé cette course.

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous,

Classement presque final des EZs sur cette compétition trop confidentielle :

18031207251522883515610000.jpg

J'ai terminé cette course ce matin très tôt mais 13 heures après Michel (Helios) O.o

Bravo au podium : Michel, Pierre-Yves et François. Ils font largement mieux que Loïc Peyon qui est en train d'arriver au Pouliquen.

18031207251822883515610001.jpg

Il faut que je me calme : 3 courses en même temps, c'est du délire complet !

M

Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, M63-EZ a dit :

Il faut que je me calme : 3 courses en même temps, c'est du délire complet !


Tu as raison, trop c'est trop !

Je me suis aussi lancé sur la Dubaï-Muscat et sur la Clipper... 2 courses très chronophages ! Après de bons départs, j'ai dû lâcher prise. 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...