Jump to content

Figaro 2022


juraEZic
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

gezq.jpg

Course de catégorie 3 et de niveau 4 

xo97.jpg

Les vacances sont terminées pour beaucoup et c'est le retour à une flotte EZ bien fournit.

Après 28 h de course, la flotte virtuelle a négocié la bouée de l'ile de Sein. Et c'est Chamiral (Maurice) qui est venu coiffer tout le monde en prenant la tête du classement VR. Mais les écarts sont minimes, le top 100 se tenant en moins de 0,7 mn.

De retour de vacances tout bronzé et reposé, @Laurent56-EZest tout proche du top 100, en équipement PDD.

A l'arrière de la course, une mention spéciale à Miss feuilles-de-menthe (@Vahine59) qui visite les iles, sans doute en repérage pour ses futurs vacances.

La team est actuellement première.

Bon vent à tous 

F.

Edited by HRobert23
  • Thanks 3
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

Les Scilly ont été effacées par la majorité de la flotte EZ en début d'après-midi, direction Skoklolm.

29de.jpg

Maurice mène toujours la course et a démontré qu'il n'était pas nécessaire de serrer les Scilly de trop près. Jean-Claude et Jérôme l'accompagnent sur le podium EZ. Mais les écarts sont toujours faibles, puisque les 16 premiers EZ se tiennent en 1 mn. Que les autres ne désespèrent pas, la Sevenstar a montré qu'une option peut ramener ceux de l'arrière aux premières places...

Chez les PDD, le manque d'équipements s'est fait sentir aujourd'hui et ils ont perdu pas mal de places. Mais Laurent est toujours devant avec une solide avance sur Christophe et Olivier.

La nuit devrait assez tranquille avant d'aborder Skoklolm au petit déjeuné pour les premiers.

La team est toujours première.

Bonne nuit et bon vent

F.

  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Le classement du soir à l'approche de la bouée de Lands End

bwdt.jpg

Malheureusement, le contournement de l'ile de Skoklolm a été fatal pour la tête de la course de Maurice qui glisse également sur la 3e marche du podium de la Team. Jérôme en profite mener la flotte EZ et se positionner sur le podium de la course. Jean-Claude reste sagement sur la deuxième marche du podium EZ.

Côté PDD, pas de changement du trio de tête, mais Christophe et Olivier se rapproche de Laurent. Et Jean-Marc n'a pas dit sont dernier mot...

La team occupe toujours la première marche du podium.

La nuit s'annonce tranquille après le passage de la bouée. Les choses sérieuses s'annoncent pour la soirée de demain, et la dernière ligne droite pleine d'embuches et de contournement de côtes, pour une arrivée prévue vers minuit pour les premiers.

Bonne dernière nuit en mer virtuelle

F.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir, 

La première étape de la Figaro s'est clôturée pour les plus rapides il y a une petite heure.

xzzq.jpg

Jérôme qui avait pris la tête de la Team et la 3e marche du podium de la course à conserver l'un et l'autre, au terme d'une journée où il a été question de savoir quand virer vers Penmarc'h, avec ou sans contre-bord, en passant à l'Est ou à l'Ouest de l'ile de Sein, quand passer le C0, aller tout droit ou faire une peu plus de route mais avec plus de vent... Pour au final retrouver les 14 premiers EZ en moins de 0,8 mn juste avant l'arrivée. Jean-Claude conserve la deuxième marche du podium EZ, mais Maurice est délogé de la 3e par Frank.

22 des 34 EZ engagés ont franchis la ligne d'arrivée.

Les PDD ont encore plus d'une heure de course, et c'est toujours Laurent qui fait la course en tête du challenge PDD, derrière la lutte est serrée entre Christophe et Jean-Marc qui est passé devant Olivier .

p0iy.jpg

La team remporte le classement par équipe.

Profitez bien des 2 jours et demi de repos avant la deuxième étape qui s'annonce tout aussi intense.

Bonne nuit 

F.

  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Le compte rendu de Lolo (vainqueur du challenge PDD) :
 

Bonjour et merci à tous, je vais devoir faire marcher ma petite mémoire, désolé si je ne suis pas hyper précis, mais n'étant pas grand tacticien, je reste limité.

Encore une fois, revenant de vacances la veille et reprenant le boulot le lundi, les étapes du Figaro n'étaient pas à mon programme de reprise, et quand je lisais touts les désagréments du jeu, je n'étais franchement pas motivé pour y aller.

A la vue des copains EZ qui préparaient leurs routeurs respectifs, j'ai craqué à 1/4h du départ, je m'inscrit à la course et sur le classeur PDD, je configure AVALON, routage d'urgence sur 24h, et c'est parti, je place les quelques programmations de départ, pour prendre , ensuite le temps d'analyser la route.

Dès le départ, on voit clairement plus de pressions d'un bord, mais une meilleure TWD (direction du vent) de l'autre. Ça file pas mal parmi les FP/AO pour contourner Belle-Ile.

Ensuite pas de grosse surprise, ça se joue sur les virements plus ou moins décalés dans le temps. J'attends juste que les cadors prennent un peu le large pour me libérer l'écran.

Direction l'Ile de Sein, TWA 50, limite 49, ça passe juste, fallait pas une MAJ pourrie avant sinon, c'était virement obligatoire.
[07:29]
On contourne l'Ile par le sud, on décale à l'Ouest avec TWA 60, avant de prendre une route directe sur les îles Scilly avec un passage en JIB il me semble.

J'ai retardé mon virement de façon à garder un meilleur angle au vent face à mes redoutables adversaire, je garde toujours cette minime avance d'1mn. je reste figé sur les données transmises par AVALON, je compare et je valide.

Le plus dur, reste à venir, avec ce passage compliqué du contournement de l'Ile Skoklolm. Garder la VMG et éviter les voiles inutiles.

La suite n'est que suivi de routeur, j'ai laissé tomber la MAJ de 00h l'avant dernière nuit, j'ai profité pour me reposer, car je savais très bien ce qui nous attendait la dernière nuit, au regard des estimations.

Là, ou j'ai juste désobéi à mon routeur, c'est sur ce passage des Glénan, je décide de suivre la route des FP, je passe au Sud de l'Ile Drennec et l'Ile Penfret avant de retourner vers Concarneau effectuer mon avant dernier virement, je patiente pour la dernière MAJ, je route, je place un WP sur l'heure du dernier virement et un sur l'arrivée, et hop, AU LIT !

Voilà, rien d'exceptionnel dans ce CR, je vous l'ai dit, je ne suis pas grand tacticien, mais je suis souvent présent sur le jeu, pour ce coup  là, c'est bingo.

EZmicalement,

Laurent

Le compte rendu de Jérôme (vainqueur du challenge AO)

Je ne pensais pas me retrouver à la noce sur cette course, n'étant pas spécialement fan des côtières. C'est trop technique.
Mais là : des vents plutôt stables d'une maj à l'autre. Pas de vents tournants dans la pétole. Pas d'opération délicate en pleine nuit. Pas de bug.

Le départ en VM en LJ pour zapper le CO.
Puis, un choix entre Nord ou Sud de Hoedic
Jeu de virements pour viser Sein.

A l'approche de Sein, je suis positionné trop haut, avec Jean-Claude et Franky. Jean Claude propose de rester en VMG jusqu'à la mise à jour, 2 degrés sur les nouveaux vents suffiraient. Bingo . Franky est parti sur du HP pendant 5h, il rétrograde. Mais, le bougre n'aura pas de mal à revenir et faire top10 ; gg Francky.

A la sortie de Sein, on est 11 dans le top50.
Nuit tranquille, encore.

Passage de Scully. Si les positions sont très resserrées, le haut du classement final se dessine.
Contournement de Skoklolm, koky prend le lead.

La météo reste toujours sans surprise, pas besoin de tisane..

Choix sur les virements pour rejoindre la Bretagne : 1 ou 2 au choix, certains descendront assez Sud (Momo).
Réflexion sur la passage au milieu ou sud des Glénans. Ce sera au milieu, koky n'y vas pas. Ah si, avec retard.

A part ça, c'est mieux quand on traîne pas à faire les CR.

Un bravo au havrais IRL, Guillaume Pirouelle, vainqueur d'un étape, et 2eme au général le bizuth. Le futur Charlie Dalin.

Edited by M63-EZ
  • Thanks 2
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • HRobert23 changed the title to Figaro 2022

Bonjour, 

Classement au 2ème jour, après une nuit mouvementée pleine de surprises ...
Bienheureux ceux qui ont programmé la progression de leur bateau pour la nuit ;
Pour les autres, réveil parfois difficile après le redémarrage des serveurs 😇

Deux options :

  • vers l'Ouest dès le contournement de Sercq,
  • vers le Sud pour longer la Bretagne Nord

Classement peu significatif ...

22083011360022885017982739.png

On ne lâche rien 😇

GO GO GOOO 

et Bon vent à tous, et toutes 😘
H.

 

Bonsoir,

un classement certainement plus réaliste après le passage de l'Île de Sein ...

22083011362722885017982740.png

La team est 3ème

Bon vent à tous, et toutes 😘

H.

Edited by HRobert23
  • Thanks 4
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

Classement des premiers arrivés :

  • BRAVO au podium FP/AO, Francis, Ludo et Patrice, 👏
  • BRAVO au podium PDD, Olivier, Henri, Christophe 👏
  • et BRAVO à tous pour cette belle première place d'équipe 👍

22090212340022885017984257.png

22090212334622885017984256.png

Bon vent à ceux qui terminent cette nuit 

Bon repos à tous, et toutes 😘

RDV pour l'étape 3

H.

  • Thanks 4
Link to comment
Share on other sites

Bon allez celle-là on va essayer de pas faire de c..ie au départ et ensuite on verra bien
1er jour
Je m’applique, les wp bien posés près mais pas trop (tiens il va falloir que les travaille un peu quand même ..) passe Les Glénans, Penmarc’h au ras pour admirer le phare d’Eckmühl.
Ah 1er choix :raser le nord Finistère ou prendre un peu au large ? ->Un peu large car plus de vent, puis tout dret jusqu’à B3
2ème jour 
Passage de B3 assuré, là encore quasi tout dret vers Serq, une journée calme.
Soirée consacrée à la préparation du contournement de Serq. Une fois la maj suffisamment avancée pose des wp, et là dilemme !!! Je les pose juste ce qu’il faut et mets un réveil ou je vais plus loin le vent ayant l’air stable jusque dans la matinée. 
1er coup de chance : mon envie de sommeil l’emporte sur l’envie de perf je pose mes wp qui doivent tenir jusque 09/10h, je serai quand même réveillé. Au réveil vers 07h, = grasse mat, tiens c’est bizarre mon bateau à l’air tout seul, je vais faire un tour sur le discord et constate les 1ers dégâts. 
2ème coup de chance : mon bateau est où je pensais le trouver et les commandes sont redevenues actives, je peux enlever mon wp et repasser en twa, Direction B5 île de Sein.

3ème jour Au choix : prendre au plus court mais moins de vent ou au large avec du vent, ce sera au large évitant un CB juste avant la pointe du Raz. Traversée de la Baie d’Audierne dans la soirée, pour un nouveau choix suite à la maj : descendre chercher le vent ou rester sur une route plus directe. Vu l’aile de mouette prévue le lendemain je choisis de rester sur une route qui deviendra « nord », en me disant que sur l’aile de mouette il sera plus aisé de plonger plus si nécessaire que de remonter nord-est. Je me réveille le lendemain matin accompagné seulement de Rostef, juste à côté et un peu dans les choux au classement, le mot d’un concurrent me trouvant « bien placé » me rassure et conforte dans ce choix.

4ème jour : aile de mouette, je reste sur mon option « externe » avec certes un peu moins de vent mais mieux orienté, je remonte doucement bien qu’allant moins vite que les leaders. Au petit matin alors que la route devait être directe : surprise ! Un CB s’est invité brutalement, le faire ou pas ? Après quelques hésitations j’y vais pour la promesse de plus de vents dans 5/6 heures. Une perf est au bout de la route…
5ème jour : un dernier virepannage à assurer, avec mes 0.3 milles d’avance, je contrôle Rostef, avale les sudistes, m’inquiète pour 2 INC qui déboulent le long de la côte mais finalement avec un angle qui leur est défavorable Ouffffffff

Voili voilà une course pendant laquelle je n’ai pas arrêté de faire le yoyo au classement mais yoyo qui est bien revenu au final. Bref un rêve qui se réalise

De la chance ? Il en faut toujours, pour passer au travers des bugs, avoir eu envie de dormir, avoir un super routeur (Avalon) même dans ces conditions, et surtout de super équipiers qui font de nous une grande team  

  • Like 4
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

classement après le passage de la bouée de La Corogne

22090710370922885017988603.png

Retour vers Saint-Nazaire au vent arrière ... arrivée prévue demain à la mi-journée

Bon vent à tous, et toutes 😘

H.

Edited by HRobert23
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Tout d’abord, j’aimerai vous faire part de ma satisfaction de renouer avec la tradition du CR de fin de course rédigé par le 1er de la team sur une course. Vous l’avez suivi, j’ai subi tout au long de l’été une campagne de dénigrement sans précédent et d’une extrême violence. J’en ai été profondément affecté même si j’ai tenté de le cacher un maximum. Je ne pense pas avoir mérité un tel traitement alors que depuis plusieurs années j’ai toujours fait du mieux possible pour aider la communauté.

Pendant un moment, j’ai même envisagé de tout plaquer et d’arrêter de jouer. Cela aurait été du pain béni pour les vilains. Cela leur aurait probablement donner une sorte de petite jouissance. Caler devant la calomnie s’est rapidement avéré une impossibilité.

Au cours de cette période, j’ai reçu de nombreux messages amicaux et bien entendu de beaucoup de EZ. Vous avez toutes et tous été formidable. Votre soutien sans faille a été d’un grand réconfort. Mais, comment en douter, c’est dans l’ADN des EXTAZ SEA de serrer les rangs autour de ses membres. Malgré les avis différents que nous pouvons avoir, malgré les coups de grisou que nous pouvons parfois traverser, la grande force de notre équipe c’est cette capacité à être uni.

Mais fini mes bavardages et parlons de la course.

Depuis ma reprise sur la Figaro leg1, j’ai choisi de me router principalement avec VRZen. J’ai entendu beaucoup de bien de ce routeur et j’ai voulu me faire ma propre idée.

Le départ :

J’ai fait un départ prudent comme la majorité de la flotte avant de virer sud vers le Golfe de Gascogne. C’est toujours facile à dire après, mais le premier virement de la course s’avérera déterminent pour la suite. Une dépression nous barrant la route directe, il est prévu une série de 3 ailes de mouette avant de pouvoir pointer son étrave vers les côtes espagnoles.

La première de la série est assez simple et passe sans soucis. Je reste au chaud dans le groupe de tête de la flotte et à ma grande surprise je suis 4ème à la mise à jour du matin.

Jour 1 :

Je suis sur l’ouest de la flotte et un peu isolé. Je décide de ne pas suivre totalement le routeur et je me recentre légèrement dans l’axe de la flotte. C’est à ce moment que va se jouer la course.

La seconde aile de mouette est avalée facilement. L’évolution de la dépression est assez surprenante et sa trajectoire difficile à prévoir. Mécaniquement nous sommes aspirés sud. Je suis assez dubitatif sur la route à prendre mais Avalon Zezo et Vrzen étant d’accord entre eux, je leur fais confiance. Nico_Jud choisi de rester sur le flanc nord et nous connaissons la suite.

La troisième aile de mouette est une simple formalité et les routes sont convergentes.

Jour 2 :

Toujours dans le groupe de tête, je vire vers la côte dans le timing général et pour rejoindre la Corogne nous allons devoir tricoter. 2, 3 ou 4 contre bord. Tout le monde y va des ses calculs, de ses simulations et j’en fais seulement 2. Au final, 2 ou 3 cela ne faisait pas d’écart.

Le passage de la seule marque du parcours intervient en fin de nuit. Elle est difficile à appréhender. 2 choix sont possible pour éviter le passage en C0 avec des avantages et des inconvénients dans les 2 options.

La première possibilité est de descendre un peu plus sud au 45, passer au -130 puis au -140. L’avantage est de combiner dans la même itération virement et changement de voile. L’inconvénient c’est la distance plus grande.

La seconde consiste à serrer le plus possible la bouée au 45, -46 quelques secondes puis direct le -140. L’avantage c’est la distance et l’inconvénient d’avoir 2 manœuvres qui peuvent être distinctes.

J’opte pour la seconde option et je place mes WP de manière efficiente. Je suis 8éme à la sortie et je me mets à croire dans un top 10.

Je programme ma route jusqu’au prochain virement est et je vais me coucher. La nuit VR a été longue. Je vire un peu trop tôt mais je reste dans un groupe de tête très élargi maintenant et je reste assez proche de la VMG.

Jour 3 :

Il va falloir choisir le bon moment pour virer en direction de St Nazaire. Je sais qu’il faut que je le retarde un peu à cause de la position sud. Sur la leg 1, je n'avais pas pu rattraper en vitesse la distance perdue. Alors je n'ai pas voulu pousser trop loin.

Je remonte en accélérant alternant 140 / 145 mais j’exagère un peu et dans nuit je croise la trajectoire du futur vainqueur. Mauvaise idée.

Au matin nouvelle interrogation : Faire un contre bord vers 08h00 comme avec zezo ou aller à la côte comme Avalon et VRzen, rester en HG ou passer le spi.

Me voilà reparti dans les calculs. Je fais des simulations avec et sans les voiles auto. J’opte pour aller à la côte en voile auto que, comme un idiot, j’oublie de remettre. Cette erreur d’inattention va me faire perdre 0.3 nm et en temps quelques secondes. Je suis 4éme de la course mais vers 09h00 je sais que j’ai fait le mauvais choix. Il fallait virer vers 08h00.

Je termine 19ème à 20 secondes du 15ème. Sur ce type de course, la moindre petite erreur se paye cash.

En conclusion, je suis très content d’avoir enfin refait une course solide même si je ressens une petite frustration d’avoir loupé un top 10 accessible.

Encore une fois merci de votre soutien et de vos messages d’encouragement lorsque mes courses n’étaient pas au niveau de la team.

  • Thanks 4
  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...