Jump to content

2022 Record - Use it again


Mick61
 Share

Recommended Posts

Le record Use it again est ouvert.

ov0p.png

Le fichier d'inscription est à jour, vous pouvez déclarer votre départ sur le forum ICI .

Pour participer au challenge Records PDD, il faut s’équiper dans la limite des crédits offerts par VR à l’inscription des courses. 8 équipements sont possibles mais non cumulables :
•    Voiles de petit temps (Light) 
•    Voiles Reaching (CO) 
•    Voiles de Brise + Polish (STR+P) 
•    Winches Pro + Polish (WP+P).
•    Winches Pro (WP)
•    Polish (P)
•    Voiles de brise (STR)
•    Aucune option (SO)
Le règlement du challenge record 2022 est disponible ICI.

Bons vents à tous !

 

Edited by Mick61
  • Thanks 4
Link to comment
Share on other sites

Merci Mick61 pour cette présentation, j'ai été voir le reste sur le Net. Les vrais héros, pour moi, ce sont ces mecs-là, qui avancent dans leur vie comme on pilote un bateau, avec 2 certitudes: que la terre est ronde et qu'elle tournera encore bien après nous ...

  • Thanks 1
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Le tour du monde de Joshua Slocum (1895-1898)
17xn.jpg


Le Spray est un cotre de douze tonneaux avec un bordé du meilleur chêne, un pont en sapin canadien.
La cabine dépasse du pont d’un mètre ce qui permet à Joshua de se tenir debout. Une couchette, quelques rayonnages et une armoire à pharmacie la meuble simplement. Vers l’avant un magasin de vivres et une petite cuisine qui donne sur le pont par une écoutille.

Joshua commence son voyage solitaire le 24 avril 1895, en quittant le port de Boston.
Il met pied à terre aux Açores à Horta où les insulaires l’accueillent durant 4 jours.
Il atteint Gibraltar le 4 aout 1895. Là aussi il est bien accueilli et reste 21 jours. Son intention est alors de faire route à l’Est par le canal de Suez et l’océan indien. Mais on lui déconseille car la piraterie sévie en mer rouge. Alors il met le cap vers l’Amérique du Sud dans le sillage de Magellan.
Mais la côte marocaine abrite également des pirates et il est pris en chasse par une felouque. Plus rapide que le spray, l’abordage est inévitable. Joshua est prêt à se défendre le fusil à la main. Un grain se lève à temps et conduit l’équipage de la felouque à réduire la voile et à s’éloigner.
Il trouve les alizés et quarante jours plus tard débarque à Rio de Janeiro. Il fait un rapide séjour avant de repartir vers le sud. Plusieurs escales jalonnent son avancée : Montevideo et Buenos Aires.
Le spay se trouve à l’entrée du détroit de Magellan le 11 février 1896. Le 14 février, Joshua mouille à Punta Arenas puis repart. Il est attaqué par des pirates de la terre de feu. Ce n’est qu’en tirant deux coups de feu qu’il parvient à les effrayer et à les éloigner. Il apprend plus tard que les pirates sont emmenés par ‘Black Pedro’.
Le 3 mars 1896, Il entre dans le pacifique. Mais des vents violents venus par l’ouest buter sur la cordillère des Andes le repoussent vers le cap Horn et le Spay est entrainé vers la "Milky Way" entre les îles Furia…Joshua dira plus tard « Jamais je n’ai couru un plus grand danger que durant cet ouragan au cap Horn ».
Revenu à son point de départ, Joshua passe finalement deux fois le Cap Horn d’Ouest en Est.

hlxi.jpg
Il se réfugie à Puerto Angosto, dernier port de la terre chilienne. Il le quitte le 13 avril 1896 après sept vaines tentatives pour s’en éloigner et entrer enfin dans l'océan pacifique.
Le 26 avril 1896, il découvre l’ile de Juan Fernandez, l’ile historique de Robinson Crusoé.

(À suivre)
 

  • Thanks 2
  • Like 5
Link to comment
Share on other sites

Hello @Vinceyard

Tu es le bienvenu ici au club PDD, 👍 Si tu as besoin de précisions sur le fonctionnement du club et des challenges (Records et Courses) N'hésite pas !

Je te rappelle aussi que nous avons en plus des Records, un Challenge pour les Courses qui débutera en Janvier 2022. Cependant, une course, La Rolex Sydney-Hobart qui ne sera pas comptabilisée pour le challenge mais qui sera classée en suivant le règlement PDD débutera le 26/12/2021.

PS : Contrairement aux Courses où il est conseillé de s'inscrire avant la course, pour les Records, il est conseillé de s'inscrire uniquement lorsque le départ est effectif afin de ne pas surcharger la feuille d'engagement 😉 Merci.

Edited by Pastoo
Link to comment
Share on other sites

Salut @Pastoo,

merci pour ton message! Ok, vu pour l’inscription aux record sur le sheet Excel, désolé 😅 

oui ça m’intéresse de participer au challenge 2022, je suivrai ça de près!

y a t il une ou des équipes spéciales PDD stp? J’en ai créé une mais s’il y en a déjà, autant que je m’y intègre s’il y a de la place?

Je suis un ancien du team IST, j’ai stoppé le jeu pendant un an et la je reprends sur des bases moins… dépensières… 😊

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Vinceyard a dit :

Salut @Pastoo,

merci pour ton message! Ok, vu pour l’inscription aux record sur le sheet Excel, désolé 😅 

oui ça m’intéresse de participer au challenge 2022, je suivrai ça de près!

y a t il une ou des équipes spéciales PDD stp? J’en ai créé une mais s’il y en a déjà, autant que je m’y intègre s’il y a de la place?

Je suis un ancien du team IST, j’ai stoppé le jeu pendant un an et la je reprends sur des bases moins… dépensières… 😊

Bonjour Vinceyard et bienvenue 😀

Il n'y a pas de "Teams" au sein du club PDD, chacun court pour lui-même avec juste la Prime De Départ. Après, rien n'interdit de se rapprocher de tel ou tel joueur, mais ce n'est pas encouragé ni pris en compte au classement.

Le Règlement de Course 2022 va être publié sous peu. Le Règlement des Records 2022 est disponible ICI.

Bienvenue au club, bonnes courses et bon vent à toi 😁

Que Neptune et Eole te soient favorables 💨

Edited by Kijdam
uptime
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Pour continuer avec Joshua Slocum

 

Le "Spray", premier voilier autour du monde en solitaire

ima-tour-du-monde-bateaux-de-legende-spr

Le Spray est un cotre de 11,20 m sur lequel Joshua Slocum a réalisé le premier tour du monde avec escale entre 1895 et 1898. Ce bateau de travail à l'origine avait été entièrement rénové par la marin avant le départ.

Spray (en anglais nautique "Écume"), le légendaire voilier de Joshua Slocum, avec lequel il réalisa son tour du monde en solitaire de 1895 à 1898 était au départ un bateau de travail ostréicole.

Gréé en cotre aurique avec une grand-voile à corne un foc et une trinquette, doté d'un cockpit central, Spray présentait un tirant d'eau de 1,35 m et une hauteur sous barrots de 1,27 m seulement ! D'une longueur de 11,20 m pour 4,30 m de large (très large !) et 12,7 tonnes, il gréait 98 m2 de voilure. Doté d'une quille longue, il emportait un lest en béton, fixe, de 1,4 tonne, lui permettant de se redresser en cas de chavirage.

Joshua Slocum et le Spray

 le Spray

Une épave dans la vase

Lorsqu'il croisa le destin de Slocum, Spray était une épave, réformée depuis 10 ans, pourrissant dans un bras de la rivière Chesapeake (USA). Son propriétaire d'alors, le Capitaine Ebenezer Pierce en fit don à son ami et collègue Joshua Slocum, capitaine de la marine marchande, alors à la recherche d'un emploi, dont le moral était loin de son zénith.

Joshua Slocum et le Spray

Joshua Slocum et le Spray

Une rénovation proche d'une reconstruction effectuée seul

Ce dernier a entrepris alors une restauration et modification complète, sans plans ni calculs, se fiant uniquement à son importante expérience de marin à voile. Il effectua les travaux de ses mains, pour la somme considérable à l'époque : 15 000 dollars actuels ! Il utilisa une chaudière pour cintrer les membrures et tailla toutes les pièces de charpente à la hache (qui l'accompagna pendant son voyage autour du monde) dans des chênes verts qu'il cherchait lui même dans les forêts voisines.

Joshua Slocum et le Spray

Modification du plan de voilure en cours de route

Après son départ, il brisa une partie de sa bôme au cours d'une tempête en Atlantique en 1896. Il attribua cette casse à l'impossibilité de fractionner davantage sa voilure dans le mauvais temps. Du coup, lors d'une escale à Buenos Aires, il réduisit de 2,00 m la hauteur du mât puis, au Chili, il ajouta un petit mât d'artimon transformant ainsi Spray en cotre à tapecul (yawl selon les Anglo-saxons).

Joshua Slocum et le Spray

 

Des qualités nautiques incroyables

L'instinct de Slocum lui a permis de concevoir un bateau parfaitement balancé, dont les caractéristiques répondent aux calculs les plus pointus de l'époque dans la marine à voile. En particulier, le bateau pouvait aller seul, barre amarrée, même au vent arrière pendant des jours. Spray a ainsi parcouru 2200 milles en 27 jours au nord-ouest de la Nouvelle-Guinée sans que Slocum ne touche une seule fois à la barre ! De plus, l'ajout d'un mât d'artimon conférait au bateau d'innombrables possibilités de fractionnement de sa voilure très utiles pour adapter sa voilure au temps, adage de la voile !

Malgré d'assez mauvaises performances au près dues à un plan anti-dérive assez faible (l'ensemble de la marine à voile de l'époque souffrait de ce défaut), Spray a inspiré de nombreux navigateurs et constructeurs de bateaux.

Joshua Slocum et Spray ont disparu ensemble, au large de Martha's Vineyard (Massachusetts) le 14 novembre 1909.

 
 
Le Spray of Saint Briac, une réplique du Spray de Joshua Slocum
Guy Bernardin 
Ouest-France  Publié le 03/10/2017 

Le navigateur français Guy Bernardin, ancien participant du Vendée Globe en 1989 et originaire de Saint-Briac-sur-Mer, a disparu en mer au large des côtes américaines. Son bateau, Spray of Saint-Briac, a été retrouvé vide à 720 milles du Cap Cod, au large du Massachusetts. Guy Bernardin a réalisé plusieurs tours du monde à la voile.

Guy Bernardin a disparu en mer.

Le navigateur briacin Guy Bernardin est porté disparu en mer. Son bateau, Spray of Saint-Briac, a été retrouvé vide et à la dérive à 720 milles du Cap Cod, au large du Massachusetts (États-Unis). Le radeau de survie était encore à bord.

Parti de Caroline du Nord, dans le sud-est des États-Unis, le 9 août à bord du « Crazy Horse », un voilier d’une quinzaine de mètres qu’il venait d’acheter, Guy Bernardin, 73 ans, devait rejoindre La Turballe (Loire-Atlantique) au terme d’une traversée de l’Atlantique de trois à quatre semaines.

Guy Bernardin devait s’élancer en 2018 dans un tour du monde sans escale pour marquer le 50e anniversaire de la « Longue Route » de Bernard Moitessier, récit autobiographique de son périple pendant la première course autour du monde en solitaire.

Guy Bernardin est également conférencier et écrivain. Ses proches ont annoncé sa disparition sur les réseaux sociaux. « On pense toujours que ça n’arrive qu’aux autres », a déclaré à l’AFP sa compagne, Mitzi Bernardin.

Un « avis d’inquiétude » émis le 18 septembre

La dernière position connue de Guy Bernardin remontait au 15 août, au large des côtes de la Virginie. Sa balise Spot n’avait plus émis depuis cette date. Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de Griz Nez (Pas-de-Calais) avait émis un « avis d’inquiétude » le 18 septembre invitant les navigateurs à signaler toute information utile.

Originaire de Saint-Briac (Ille-et-Vilaine), le navigateur avait passé six fois le Cap Horn et effectué cinq tours du monde à la voile.

Il avait participé à la première édition du Vendée Globe, en 1989-90, mais avait dû s’arrêter en Australie à cause d’une rage de dents. Le navigateur avait aussi à son actif plusieurs transatlantiques en solitaire, deux BOC Challenge ainsi que la Route du Rhum en 1990.

« Un mec attachant, unique »

« Ce n’est pas forcément une mauvaise fin pour un marin », a réagi le skipper Titouan Lamazou, qui avait participé à plusieurs courses avec lui. « C’était un marin comme je les aime, un vieil ours mal léché mais très sympathique », a-t-il ajouté.

En 1998, Guy Bernardin avait achevé à New York un tour du monde de trois ans à bord du « Spray of Saint-Briac », copie conforme du « Spray » de Joshua Slocum, premier circumnavigateur de l’histoire, en compagnie de sa femme et de leur fils Briac, alors âgé de sept ans.

« C’était un mec attachant, unique, un peu atypique dans le monde la course au large », a décrit Bernard Rubinstein, ancien rédacteur en chef de Voile Magazine.

Edited by tsi-na-pah
  • Sad 1
  • Like 5
Link to comment
Share on other sites

Le tour du monde de Joshua continue...

Le 27 avril 1896, quinze jours après son départ de Puerto Angosto, Joshua jette l’ancre dans les eaux de l’ile Juan Fernandez. C’est ici que Alexander Selkirk a été abandonné seul, de 1704 à 1709. Sa survie a été une source d'inspiration pour le roman de Daniel Defoe, Robinson Crusoé.
L’ile est boisée, fertile et des ruisseaux d’eau douce y coulent à souhait. Une cinquantaine de personnes y habitent. Joshua met pied à terre et escalade la plus haute montagne de l’ile. Il y trouve une plaque commémorative en mémoire de Alexander Selkirk.
Cette plaque existe toujours.

obje.jpg

Joshua reprend la mer après un court séjour sur l’ile. Direction les marquises puis Samoa. Le 16 juillet 1896, après plus de 70 jours de navigation, Joshua jette l’ancre dans la baie d’Apia , la capitale des Samoa. Il est accueilli par le consul des Etats Unis. Joshua est devenu célèbre et l’accueil sera cordial et chaleureux.
Joshua quitte l’archipel des Samoa le 20 aout 1896. Après 42 jours de navigation agitée, il arrive en Australie (Nouvelle Galles du sud). Puis un remorqueur le conduit jusqu’à Sydney où il arrive le 10 octobre 1896. Il y récupère un lot de voiles neuves (don du commodore anglais) et repars le 6 décembre.
(à suivre)
 

 

  • Thanks 2
  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

Le 11/12/2021 à 02:16, Kijdam a dit :

Bonjour Vinceyard et bienvenue 😀

Il n'y a pas de "Teams" au sein du club PDD, chacun court pour lui-même avec juste la Prime De Départ. Après, rien n'interdit de se rapprocher de tel ou tel joueur, mais ce n'est pas encouragé ni pris en compte au classement.

Le Règlement de Course 2022 va être publié sous peu. Le Règlement des Records 2022 est disponible ICI.

Bienvenue au club, bonnes courses et bon vent à toi 😁

Que Neptune et Eole te soient favorables 💨

Salut Kijdam, et merci pour les infos!

question bête peut-être mais y-a-t.il un endroit où on doit s’inscrire pour participer au challenge annuel PDD 2022, ou il faut signifier à chaque course/ record qu’on y participe stp?

merci 🙏 bcp

Vince

Link to comment
Share on other sites

Hello Vince

La participation au challenge annuel est automatique :

-Si tu participes à une course du challenge records, tu seras classé au challenge annuel des records

-Si tu participes à une course du challenge courses, tu seras classé au challenge annuel des courses

Tout ça est visible sur une feuille excel en ligne et c'est la même que celle des inscriptions, il faut juste changer d'onglet 😉

Link to comment
Share on other sites

il y a 43 minutes, Pastoo a dit :

Hello Vince

La participation au challenge annuel est automatique :

-Si tu participes à une course du challenge records, tu seras classé au challenge annuel des records

-Si tu participes à une course du challenge courses, tu seras classé au challenge annuel des courses

Tout ça est visible sur une feuille excel en ligne et c'est la même que celle des inscriptions, il faut juste changer d'onglet 😉

😁 tout est clair Pastoo, merci bcp! 
a++

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Vinceyard a dit :

😁 tout est clair Pastoo, merci bcp! 
a++

Comme je me joins à vous un peu tard par rapport au TJV, je ne connaissais pas le règlement des inscriptions aux records, 24 heures maxi après le départ d’une tentative. Je suis parti le 04/12, est-ce que je peux me mettre dans le tableau exceptionnellement maintenant seulement avec mon temps départ et passage équateur?

Link to comment
Share on other sites

DÉPART ENVISAGÉ MERCREDI POUR USE IT AGAIN !
13 décembre 2021
PASSAGE EN CODE ORANGE !

Après analyse des derniers fichiers météo par Christian Dumard, routeur et météorologue du team Use It Again!, Romain Pilliard et Alex Pella, pourraient s’élancer mercredi dans la journée sur leur tentative de Record du Tour du Monde à l’Envers à bord de Use It Again!, l’ancien trimaran d’Ellen MacArthur, entièrement reconditionné. Objectif de ce nouveau défi : promouvoir l’économie circulaire et sensibiliser à la protection de l’Océan.  

Dans l’attente d’un passage en Code Vert – qui signifierait un départ dans les 24 heures – Romain Pilliard et Alex Pella vont convoyer mardi, le trimaran Use It Again! entre son port d’attache de La Trinité-sur-mer et Lorient. Pour rappel, la ligne de départ de ce Tour du Monde à l’Envers, validée par le WSSRC, se situe entre le phare de Pen Men sur l’île de Groix et le phare de Kerroc’h à Lorient. 

Distance théorique et la plus courte du Tour du Monde à l’Envers d’Est en Ouest : 21 600 milles nautiques. 

Record à battre : 122 jours, temps de référence détenu depuis 2004 par le navigateur Jean-Luc Van den Heede en solitaire et en monocoque. À l’heure actuelle, ce record n’a jamais été bouclé en multicoque, la dernière tentative date de 2017 par Yves Le Blevec.

21121305202426111017711812.jpg

www.www.useitagain.earth

 

 

 

Edited by tsi-na-pah
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, Vinceyard a dit :

Comme je me joins à vous un peu tard par rapport au TJV, je ne connaissais pas le règlement des inscriptions aux records, 24 heures maxi après le départ d’une tentative. Je suis parti le 04/12, est-ce que je peux me mettre dans le tableau exceptionnellement maintenant seulement avec mon temps départ et passage équateur?

Désolé Vince, 9/10 jours après le départ est un délai trop important pour prendre en compte cette tentative.

Bons vents à toi !

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 14/12/2021 à 18:16, Mick61 a dit :
Romain et Alex sont bien arrivés à Lorient, et pendant ces quelques milles depuis La Trinité-sur-Mer, Christian Dumard, routeur et météorologue a parlé : 🚨 Pas de départ demain, mais ce jeudi entre 9h et 18h.
 
Stand-by, pas de départ aujourd'hui pour Use it gain sur le Record du Tour du Monde à l’Envers et maintien en Code 🟠
« C’est une situation classique dans ce genre de défi. On peut se permettre de faire un vrai choix de départ, or la fenêtre de demain s’est dégradée. On veut partir dans de bonnes conditions »
Ce n’est que partie remise 😉
 
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Nous avions laissé Joshua en Australie le 6 décembre 1896. Il contourne ce continent par le Nord Est en passant par le détroit de Torres et entre dans l’océan Indien.
Joshua effectue une halte aux iles Keering au milieu de l’océan Indien, puis à l’ile Maurice le 19 septembre où il est accueilli cordialement.
En décembre 1896, Il arrive au Cap en Afrique du Sud et y passe un long séjour. Il visite les villes de Kimberley, Prétoria, Worcester, et Wellington. Il donne des conférences.
Il ne repart qu’en mars 1898. Il parvient à l’ile de St Helene puis à l’ile d’Ascension (en avril) , et enfin à Fernandho de Noronha (en mai).
Le 27 juin 1896, après de courtes escales à Grenade et Saint Domingue, il arrive en vue des cotes américaines. Il rentre triomphant dans le port de New port après plus de 3 ans de mer.
ct6p.jpg

 

Après son tour du monde, Joshua Slocum publie son livre ‘Seule autour du monde’. Les droits d’auteur lui permettent de régler ses dettes et même d’acquérir une petite ferme  où il vivra deux ans.
La mer l’attire toujours et il s’échappe fréquemment à bord du Spray pour de petites croisières. 
Il termine sa vie en vieil original, vivant à bord de son bateau, en faisant payer la visite aux touristes et en vendant des conques et des coraux dans les stations balnéaires. 
Joshua va régulièrement passer l’hiver aux Antilles. Il y remplit ses cales et revend ensuite sa marchandise durant l’été aux Etats Unis. Il navigue seul.
Le 14 novembre 1909, il quitte Vineyard Haven (Massachusetts) et mit le cap au large.
Nul ne revit plus jamais ni le bateau ni son capitaine. Joshua Slocum avait soixante-cinq ans.
w595.jpg

  • Thanks 2
  • Like 5
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Ils sont six à avoir pris la mer en 2021 pour tenter de réaliser ce marathon qu’est le tour du monde à l’envers.

Le premier parti @ExtremePACA06 est allé côtoyer les glaces du grand sud pacifique et s’approche du Cap Leeuwin. @Transitoire et @tsi-na-pah ont franchi le Horn et entament la longue traversée du pacifique. @Vinceyard et @keralio ACB arrivent de concert au Horn. Ils devraient le passer d'ici un jour ou deux. @Les ptits doudous du Scorff longe les cotes brésiliennes.

En terme de classement, comme d'habitude, nous nous basons sur l'Estimated Race Time calculé en fonction de la vitesse moyenne obtenue jusqu'à présent et la distance restant à parcourir. Pour l'instant c'est @keralio ACB qui mène la danse avec une belle vitesse moyenne à ce stade du parcours de 19 nœuds.

nbh0.jpg

Bons vents à tous en 2022 !

 

 

 

  • Thanks 2
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, dj_rob13 a dit :

C'est parti ! Bons vents ! 

l'armada des Vents du Val d'Oise vous salue bien! 

 

11 d'entre eux sont partis dans la soirée, dont une dizaine en PDD, ça va donner du boulot au classeur :) 

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Après Joshua Slocum, il faudra attendre près d’un siècle pour qu’un second navigateur tente l’aventure du tour du monde à l’envers.
Le 18 octobre 1970, Chay Blyth prend le départ du port de Southampton à bord d’un ketch de 59 pieds, le Bristish Steel.

zjpr.jpg

Ce n’est pas la première expédition maritime longue distance de Chay Blyth. En 1966, il a traversé l’Atlantique à la rame et en 1968-69, il a participé à la Golden Globes Race - mais cela s’est terminé en quasi-catastrophe après le renversement de son navire.
A son arrivée le 6 aout 1971, Chay Blyth devient la première personne à naviguer sans escale, autour du monde contre les vents et les courants dominants. Il en a bavé pendant 292 jours, soit plus de neuf mois. Il établit le premier Record du tour du monde à la voile en solitaire sans escale d'est en ouest.
 

  • Thanks 3
  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

[BREAKING NEWS] Passage en CODE 🟢
À la lecture des derniers fichiers météo, l’équipage de Use It Again! passe en Code Vert pour un départ prévu demain mardi 4 janvier entre midi et minuit. 
Go go go 🥳

  • Thanks 2
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

FEU VERT POUR LE DÉPART

3 janvier 2022

Code Vert : départ demain!

MIS À JOUR À 15H30 : A la lecture des derniers fichiers météo, Christian Dumard, routeur et météorologue, a donné son « Go » à l’équipage du Trimaran Use It Again!.

Romain Pilliard et son co-skipper espagnol Alex Pella s’élanceront demain mardi 4 janvier sur leur tentative de Record du Tour du Monde à l’Envers. Pour l’heure, le duo pourrait franchir la ligne de départ entre 16h et 22h00 mardi.

Les explications de Christian Dumard : « Demain mardi, le vent devrait basculer au Nord-Nord-Ouest dans l’après-midi avec un ciel de traine à suivre. Selon l’activité dans les grains, le départ pourra avoir lieu entre 16h30 et 22h00, le plus tôt possible étant le mieux. Romain et Alex partiront donc dans un flux de Nord-Nord-Ouest soutenu. Le vent va mollir rapidement dans la nuit avec l’approche d’une dorsale. La fin de nuit sera assez molle avec un vent qui va basculer au Sud. Il faudra alors croiser vers l’Ouest pour traverser cette zone de molle et retrouver un flux de Nord-Ouest bien établi qui les accompagnera le long des côtes espagnoles et portugaises. La fenêtre de départ n’est pas très rapide. Elle ne permet pas de battre des records à l’équateur. Elle permet en revanche de partir dans des conditions maniables avec un alizé relativement bien établi à suivre. C’est la première fois depuis le début du stand-by que l’on a une fenêtre qui permet de partir sans avoir des vents très forts au près dans une mer très formée durant les premiers jours. Ne sachant pas ce que l’avenir réserve, mieux vaut profiter de cette fenêtre même si on peut toujours souhaiter mieux. » 

Le Trimaran Use It Again! est actuellement amarré à la Base des Sous-Marins de Lorient, prêt à attaquer les 21 600 milles théoriques du parcours.  Un timing plus précis du départ ponton et du passage de la ligne de départ entre le phare de Pen Men sur l’île de Groix et le phare de Kerroc’h à Lorient d’où le public pourra suivre le départ de ce Tour du Monde, sera communiqué dans la soirée ou très tôt demain matin en fonction des dernières informations météo.     

Une mise à jour régulière des infos sera faite sur le site internet. 

UIAembarques52-1-1-scaled.jpg

www.www.useitagain.earth

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Le 03/01/2022 à 17:40, tsi-na-pah a dit :

FEU VERT POUR LE DÉPART

3 janvier 2022

Code Vert : départ demain!

MIS À JOUR À 15H30 : A la lecture des derniers fichiers météo, Christian Dumard, routeur et météorologue, a donné son « Go » à l’équipage du Trimaran Use It Again!.

Romain Pilliard et son co-skipper espagnol Alex Pella s’élanceront demain mardi 4 janvier sur leur tentative de Record du Tour du Monde à l’Envers. Pour l’heure, le duo pourrait franchir la ligne de départ entre 16h et 22h00 mardi.

Les explications de Christian Dumard : « Demain mardi, le vent devrait basculer au Nord-Nord-Ouest dans l’après-midi avec un ciel de traine à suivre. Selon l’activité dans les grains, le départ pourra avoir lieu entre 16h30 et 22h00, le plus tôt possible étant le mieux. Romain et Alex partiront donc dans un flux de Nord-Nord-Ouest soutenu. Le vent va mollir rapidement dans la nuit avec l’approche d’une dorsale. La fin de nuit sera assez molle avec un vent qui va basculer au Sud. Il faudra alors croiser vers l’Ouest pour traverser cette zone de molle et retrouver un flux de Nord-Ouest bien établi qui les accompagnera le long des côtes espagnoles et portugaises. La fenêtre de départ n’est pas très rapide. Elle ne permet pas de battre des records à l’équateur. Elle permet en revanche de partir dans des conditions maniables avec un alizé relativement bien établi à suivre. C’est la première fois depuis le début du stand-by que l’on a une fenêtre qui permet de partir sans avoir des vents très forts au près dans une mer très formée durant les premiers jours. Ne sachant pas ce que l’avenir réserve, mieux vaut profiter de cette fenêtre même si on peut toujours souhaiter mieux. » 

Le Trimaran Use It Again! est actuellement amarré à la Base des Sous-Marins de Lorient, prêt à attaquer les 21 600 milles théoriques du parcours.  Un timing plus précis du départ ponton et du passage de la ligne de départ entre le phare de Pen Men sur l’île de Groix et le phare de Kerroc’h à Lorient d’où le public pourra suivre le départ de ce Tour du Monde, sera communiqué dans la soirée ou très tôt demain matin en fonction des dernières informations météo.     

Une mise à jour régulière des infos sera faite sur le site internet. 

UIAembarques52-1-1-scaled.jpg

www.www.useitagain.earth

Bonsoir, il serait intéressant de rentrer les temps intermédiaires de votre tentative en cours.

 

Link to comment
Share on other sites

De nombreux départs ont été enregistrés depuis le début de l'année. Nous avons actuellement 30 tentatives en cours.

Ci dessous pour info le classement théorique basé sur les vitesses moyennes et la distance à l'arrivée.  Comme cela a été indiqué par @Laurent56-EZ , n'oubliez pas de compléter le tableau ICI avec vos temps intermédiaires. 

 

q437.jpg

 

  • Thanks 7
Link to comment
Share on other sites

Merci @Mick61,

49 jours, c'est pas top, ... je voulais partir une première fois "pour visiter" :-)) sans véritable fenêtre météo dans l'espoir d'en choper une meilleure après ma première arrivée et de faire un deuxième tour avant la fermeture de la course... je croise les doigts 🤞

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Vinceyard a dit :

Merci @Mick61,

49 jours, c'est pas top, ... je voulais partir une première fois "pour visiter" :-)) sans véritable fenêtre météo dans l'espoir d'en choper une meilleure après ma première arrivée et de faire un deuxième tour avant la fermeture de la course... je croise les doigts 🤞

Pas sûr que ce soit si mauvais...on mange notre pain blanc durant la descente atlantique. Il nous reste beaucoup de miles à parcourir...et la plupart vent de face... 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour à la communauté PDD. Je suis parti avec un équipement PDD le 07/12/2121. Je n'ai pas voulu m'inscrire à cause de mon abonnement VIP qui a pris fin une semaine après mon départ.
Pour ce qui est du temps final, je pense qu'il se situera autour de 53 à 60 jours pour les bateaux équipés en PDD. Actuellement, je suis à 24h de passer le cap de BE que je vais franchir en 33 jours environ. J'ai une prévision autour de 44 jours pour l'équateur retour. Et pour le dernier tronçon "équateur - Lorient", on a des temps qui varient entre 9 à 12 jours.

Je me permets de donner ces temps car ceux extrapolés à partir de la vitesse moyenne sont assez loin des réalités à mon avis.
Bon vent et bon courage à tous les PDD qui se lancent dans cette aventure.

  • Thanks 2
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Classement au 13 janvier

30 tentatives en cours. Merci d'indiquer vos abandons éventuels ICI.

Nous avons tous franchi l'Equateur aller. D'après les temps indiqués dans le tableau ICI, votre serviteur a établi le meilleur temps de passage en 7J 01H 23M. 

L'Atlantique sud nous réserve son lot de surprise avec plusieurs dorsales anticycloniques au programme... à suivre. 

Les premiers départs ont maintenant  franchi le Cap Leeuwin : @transitoire et @tsi-na-pah. 

Merci d'indiquer vos temps de passage ICI.

Bons vents à tous !

f0hj.jpg

  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Mike Goldin est le troisième navigateur à battre le record du tour du monde à l’envers en solitaire.

Après avoir été pompier, il démarre la course au large en 1992 et participe au British Steel Challenge, une compétition par étapes réservée aux équipages amateurs autour du monde contre les vents dominants, organisée par Chay Blyth. Les étapes de cette édition : Southampton, Rio, Hobart, Tasmania, et Cape Town. Mike Goldin mène son équipage et son bateau Group 4 à la seconde place après 151 jours de course.
L’année suivante il repart cette fois en solitaire et établi un nouveau record du tour du monde à l’envers en 161 jours, améliorant le temps d’origine de Chay Blyth de plus de 125 jours – un record que Golding a détenu pendant sept ans.
jwk8.jpg

  • Thanks 2
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Classement du 23 janvier

Oye , Oye , les tourdumondistes.... voici le classement des 30 bateaux en courses actuellement....pas de départ à signaler depuis 10 jours donc.

Les premiers partis ont maintenant franchi le cape of good hope et remontent l'Atlantique. Leur ERT nous donne une indication du temps de course...60 jours. Bonnes estimation de @Marius Jacob - EZ plus haut...j'espere que vous avez pris assez de vivres.

Coté classement, sur la base de l'ERT, donc très hypothétique, c'est @Laurent56-EZ qui mène la danse avec un groupe de concurrents juste entrés dans le pacifique.

Bons vents à tous et n'oubliez pas de renseigner vos temps de passage ICI - ces temps ne sont pas consultables via VR - c'est dommage de ne pas en faire profiter les collègues.

 

p18h.jpg

Edited by Mick61
  • Thanks 3
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Classement du 05/02/2022

Exact @nazebrock je ne t'avais pas enregistré dans les précédents classements. C'était un oubli de ma part. C'est chose faite avec ce nouveau classement :

A retenir :

- Il n'y a plus que 28 tentatives en course ??? des lignes ont été supprimées du tableau d'inscription ou quoi ? Merci de prévenir le classeur pour qui ces modifications en cours de record sont un enfer à gérer. 🥵

 - Les premiers départs  de décembre 2021 sont en Atlantique nord et devraient boucler leur tour du monde prochainement. Félicitations à eux !! Merci de completer le tableau d'inscription avec vos temps d'arrivée.

- Sinon le gros de flotte bataille avec les glaces dans le pacifique sud. Bons vents à tous !

aw95.jpg

 

  • Thanks 3
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Merci @Mick61 et Bravo Patrick @keralio ACB! Pour ma part, je serai à Lorient dans un peu moins de 24 heures si tout va bien mais l'arrivée est complexe... Tu es parti 12 heures après moi et tu arrives avec un super temps, c'était sympa de se suivre tout au long de ce long record! Mon temps devrait être aux alentours de 57j et 6heures 🙂 Je vais temporiseravant de repartir pour une seconde tentative, mais je ne ferme pas la porte 😉 

  • Thanks 1
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...