Jump to content
Virtual Regatta Club House

Archives - Challenge PDD 2020


EkstaZa maro
 Share

Recommended Posts

  • Replies 350
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Il y a 4 heures, François a dit :

Bonjour, je ne sais ou aller pour parler de la course Cape2 ? le départ est à 15h aujourd'hui et pour l'instant aucune option se détache réellement, ds les 1ère 24h le Light prend l'avantage pour ensuite le CO prend réellement un grand avantage pour qu'ensuite (10j) le Light revienne doucement, mais d'ici la, les vents auront bien changés. Le choix entre CO et Light est compliqué. une colonne Team sera créé, mais vous comptez faire un classement Team ? bonne journée à tous et bonne prepa.

Heuuu.... , la CAPE2, c'est 13h le départ.

Edited by Laurent_LC
Link to comment
Share on other sites

Salut,

Suite à la bonne proposition de François, 2 colonnes ont été ajoutées sur le doc en ligne, sur la feuille des inscriptions.

Ainsi, si vous le souhaitez, vous pouvez renseigner votre prénom ainsi que le nom de votre éventuelle équipe. Pas moins sympa de s'appeler par notre prénom que par notre nom de bateau... 🙂 

Et si ça peut donner envie à certain(e)s qui naviguent plutôt en solo de se créer une équipe, c'est chouette aussi. 

A+,

Joris

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour tout le monde. Au début, j'ai trouvé que cette idée pouvait éventuellement apporter quelques renseignements notamment pour les nouveaux. En plus ça pouvait être marrant... Maintenant que je vois ces catégories apparaître sur le classement de la Rio, je trouve que c'est un peu récriminatoire voire carrément vexant pour les joueurs classés dans les catégories "inférieures".

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Salut les Challengers 9_9

Comme le dit si bien Patrice, ces différentes catégories classant les joueurs peuvent être considérées comme discriminatoires, mais bon en ce moment tout ce qu'on dit ou fait est considéré comme étant discriminant. Perso, cet ajout ne m.e fait ni chaud ni froid, mais peut-être que cette classification pourrait motiver certains joueurs et les inciter à faire des prouesses pour changer de catégorie !!! wait and see pour lire les différents avis. B|

Kenavo et bonne course :D

Jacky

Link to comment
Share on other sites

slt a tous 

en reponse  aux msg  precedents  je vous informe que moi  le ""petit"" de 4eme zone   je ne me sents absolument pas discriminé .

je suis éventuellement vexé de ne pas etre mieux  classé , mais la categorie n'y est pour rien !!!! 

ces categories offrent meme  un challenge suplementaire  dans le challenge: passer sur la marche superieure !!

le podium me parait aussi vexant pour les autres  surtout les derniers !!! faut il le supprimer pour autant   ??  

quel est le principe du challenge déjà  ???

voila  c'était mon avis perso a moi meme   !!

et un Gd merci a ceux qui le font vivre

 

 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Le 03/01/2020 à 17:05, mtz8493 a dit :

Super bonne idée

Je dirai la même chose, ces noms avatariens  sont  impersonnels,  virtuels... un prénom c'est l’identification  personnelle d'un vrai humain

"Homme libre, toujours tu chériras la mer !
La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme "

extrait  de L'homme et la mer de Ch. BAUDELAIRE

Link to comment
Share on other sites

Merci @anabraz 6 protobob pour ta réaction, car c'est bien l'esprit de ces catégories de permettre de se comparer à des skippers de même accabit.

Côté vexation, on peut aussi trouver que c'est vexant pour un skipper de catégorie 1 qui se retrouve plutôt dans le fond du classement, de voir sa catégorie 1 affichée pour lui rappeler sa "mauvaise" performance !

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Tout à fait !

Je suis du même avis qu'Anabraz. Je vois plutôt les catégories comme un moyen de comparer le comparable. Tout newbie sur VR, je n'ai pas la possibilité de me frotter aux meilleurs tant que je n'aurais pas cumulé connaissances et expérience (et encore, il faut sûrement un poil de talent aussi !). Aller se comparer dans une catégorie est donc à la fois plus réaliste, accessible et motivant. 

 Mais je comprends également que chacun puisse avoir un avis différent.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Bon zut, je n'avais pas encore lu le règlement et je n'avais pas vu qu'il fallait s'inscrire dans les 24 heures suivant le départ de la course. Je voulais m'inscrire pour Rio que je fais en pdd. Je vais essayer d'y penser pour la suivante.

Link to comment
Share on other sites

100 % d'accord avec  Jean-Marc et Stéphane.

Dans les classements du  Cape to RIO PDD  j'adore voir où je me situe parmi les nouveaux . Progresser fait aussi partie du challenge.
A propos des noms, j'aime bien les "gens de la mer" proposés plus haut.
1)  Amiral
2)  Capitaine
3)  Matelot
4)  Mousse (ou Moussaillon, c'est plus sympa).

On est d'accord qu'une fois nommé on ne redescend plus de catégorie ?  Je préfère voir un vieil amiral qui ne navigue plus beaucoup (ou plus très bien) garder son titre, on lui doit quand même le respect 😉 

On 1/11/2020 at 11:37 PM, EkstaZa maro said:

c'est vexant pour un skipper de catégorie 1 qui se retrouve plutôt dans le fond du classement,

Ben oui mais là c'est le gros problème de certains qui finissent par s'égarer dans le virtuel. On en voit dans toutes les communautés de joueurs.  J'en suis triste pour eux mais on est là pour s'amuser et laisser son ego dans la vraie vie, non ?  ou alors il est temps de se remettre en question. J'apprécie beaucoup la façon dont les membres du comité gèrent le jeu,  en rappelant quand il le faut les règles de respect mutuel.

 Merci en tout cas. J'avais laissé VR de côté depuis quelques mois car je trouvais que ça devenait monotone, je trouve bcp  plus de plaisir à travers ces challenges. 

Didier

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Je vais répondre aux critiques et suggestions mises sur le sujet de la Cape2Rio-PDD.

D'abord des remarques/informations générales.

Pour déterminer, cette 1ère version des catégories, je me suis basé sur l'ensemble des courses prises en compte à la fois sur le Challenge 2018 et le Challenge 2019 + les places finales dans ces deux challenges. Pour l'instant, mon intention est de rester sur la même base et d'ajouter la prise en compte des courses retenues dans l'un des deux challenges 2020 (courses et record).

Les règles de fixation de ces catégories ont bien sûr des défauts et seront donc bien amenées à évoluer, mais pas tout de suite, car de toutes les façons elles auront toujours des défauts. Mais, les règles de départ ont le gros avantage de la simplicité et de la clarté et c'est pour cela que j'ai choisi de ne pas les compliquer.

 

Le 19/01/2020 à 19:37, Wrenic Abers29 a dit :

Si on peut monter dans les catégories, rien n'est prévu pour descendre. Donc à terme, tout le monde sera en "catégorie 1".

Je trouve qu'il faut aussi prévoir de remettre les catégories à zéro. A tout le moins, de descendre d'une catégorie. 1 "catégorie 1" qui termine, ensuite et souvent, dans les 10 derniers, mérite-t-il de rester cat1?  Quid de celui qui gagne 1 course, passe de ce fait, en "catégorie1" et ne revient qu'un an après? ....

Jérôme, tu as 3 heures. Je ramasse la copie à 23h00

Tu as raison, lorsqu'un skipper a une réussite inhabituelle sur une course et fait un résultat qu'il n'arrive pas ensuite à confirmer, il va se retrouver en catégorie 1 ou 2 en affichant ensuite régulièrement des résultats justifiant plutôt une catégorie 3 ou 4. Il faudrait donc trouver une règle pas trop compliquée qui tient compte à la fois du ou des meilleurs résultats, mais aussi de la moyenne des autres résultats.

Par contre, pour moi, le cas de celui qui gagne 1 course et revient 1 an après, n'est pas gênant du tout, car un des intérêts des catégories est justement d'être indépendantes de la fréquence de participation aux courses.  On a, par exemple, le cas de @LaMerNoire - BSP qui n'a fait qu'une course en 2018 (1er sur la Rhum Ultime) et qu'une course en 2019 (56ème sur la Madagascar), il est de catégorie 1 et s'il revient en 2020 sera de catégorie 1, ce qui n'a rien de choquant.

Le 19/01/2020 à 19:43, Wrenic Abers29 a dit :

Je prends des exemples sur la "cat1". Mais je peux prendre d'autres exemples, comme le mien :

Je suis en "cat 2" (merci) car j'ai du faire une 3ème place en janvier2019  (sur la Mascate, je crois avec un changement de vent énorme qui m'a propulsé sur le podium) mais je ne mérite absolument pas ce ranking : je suis plus souvent au delà de la 20ème place, donc plutôt "cat. 4".

Donc Jérôme, François (je n'ai toujours pas compris qui c'est), JJ, et les autres, ne vous polarisez pas sur les catégories : c'est sympa mais il y a des choses plus importantes dans la vie

Désolé de te contredire, mais du ta modestie en souffrir, tu mérites tout à fait ta place en catégorie 2 :  3ème sur la Clipper 11 / 3ème sur la Dubaï Muscat-2 (2019)  / 3ème sur l'Indian Quest / 4ème sur la Clipper 13 / 4ème sur la Drheam Cup (2018) /  4ème sur la TransGascogne 1 (2019) / 5ème sur la NCR (2019) / 6ème sur l'Odissey-3 / 6ème sur la Transascogne 2 (2019) / 7ème sur la Clipper 12 / 7ème sur la Figaro-3 (2019) / 8ème sur la Sydney-Hobart (2019) ...

C'est simple, tu es celui de catégorie 2 qui a le plus de podium (3) et le 2ème ayant le plus de top 10 -podiums inclus (15) . @dady44 SGPS_FVR a 21 top 10 dont 2 podiums.

Devant toi, il y a 3 catégories 1 n'ayant pas de victoire, mais ayant fini dans les 10 premiers du challenge grâce à plus de podiums et de top 10 que toi

(Remarque : les données suivantes ne prennent pas encore en compte la Cape2Rio)

200129125446831691.jpg

Le 19/01/2020 à 19:46, HRobert23 a dit :

Pour cela, il me semble qu'il suffit de  baser les catégories sur les résultats obtenus pendant l'année en cours et les N années précédentes ;

En 2020, seront en catégorie 1 :

  • ceux qui ont gagné en 2020,
  • ceux qui ont gagné en 2019 (si N == 1)

Idem pour les autres catégories ...

Ce ne serait pas une descente (de catégorie) mais une réévaluation au début de chaque année et donc de chaque nouveau challenge ...

A suivre

Comme indiqué plus haut, j'ai pris N=2  !

Le 19/01/2020 à 19:48, François a dit :

effectivement, j'avais soumis comme idée le dernier de sa catégorie par course descend de catégorie, bien evidement valable uniquement pour les 3 premières

Cela ne me parait pas une bonne idée, d'une part car c'est compliqué à "suivre", mais surtout beaucoup de choses peuvent provoquer une dernière place dans ta catégorie.  Je préfère le principe de contrebalancer le ou les meilleurs résultats par la moyenne des moins bons ... autrement dit, celui qui est régulièrement dans les derniers de sa catégorie n'est sans doute pas dans la bonne catégorie

Le 19/01/2020 à 21:01, Téranga a dit :

Ça s'appelle les courses en flottes (A,B,C,D ou 1,2,3,4) pratiquées dans certaines catégories de regates ou les concurrents sont trop nombreux pour être tous sur le même parcours.

A la fin de chaque course/manche/régate, les premiers de chaque flotte ( le nb varie en fonction du nb de participants) montent dans la flotte supérieure et les derniers descendent.

Oui, mais ça marche pour des régates courtes, pas pour des courses de plusieurs jours !

Jérôme

 

Edited by EkstaZa maro
  • Thanks 1
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

J'ai de la peine avec le système de catégorie proposé, qu'est-ce que ça apporte d'avoir des bateaux qui ne participent pas au challenge, classés en catégorie 1.

Ça me parlerait plus d'avoir des pools avec promotion/relégation tous les trois mois par exemple. 4 pools de 10 ou 15 bateaux pour les 40 ou 60 premiers me parait beaucoup plus intéressant et tous les trois mois, les 2 ou 3 premiers au classement annuel de chaque pool sont promus et les 2 ou 3 derniers sont relégués. Celui qui entre dans le championnat, qui y participe vraiment et qui est bon, se retrouve dans le premier pool en 1 année ce qui me parait justifié de part sa participation et ses résultats.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Marcop0l0 SO a dit :

J'ai de la peine avec le système de catégorie proposé, qu'est-ce que ça apporte d'avoir des bateaux qui ne participent pas au challenge, classés en catégorie 1.

Ça me parlerait plus d'avoir des pools avec promotion/relégation tous les trois mois par exemple. 4 pools de 10 ou 15 bateaux pour les 40 ou 60 premiers me parait beaucoup plus intéressant et tous les trois mois, les 2 ou 3 premiers au classement annuel de chaque pool sont promus et les 2 ou 3 derniers sont relégués. Celui qui entre dans le championnat, qui y participe vraiment et qui est bon, se retrouve dans le premier pool en 1 année ce qui me parait justifié de part sa participation et ses résultats.

oulala.. une vrai usine à gaz... 😁 effectivement le principe est alléchant, mais bonjour le suivi. Et qui dit championnat dit confrontation à 2 non ? Et comment peut-on rentrer 10 bateaux dans une même poule ? 😂 C'est plutôt 10 poules dans un bateau non ? Et en plus il y aura de quoi faire une omelette... bon, je m’égare...

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Marcop0l0 SO a dit :

J'ai de la peine avec le système de catégorie proposé, qu'est-ce que ça apporte d'avoir des bateaux qui ne participent pas au challenge, classés en catégorie 1.

Ça me parlerait plus d'avoir des pools avec promotion/relégation tous les trois mois par exemple. 4 pools de 10 ou 15 bateaux pour les 40 ou 60 premiers me parait beaucoup plus intéressant et tous les trois mois, les 2 ou 3 premiers au classement annuel de chaque pool sont promus et les 2 ou 3 derniers sont relégués. Celui qui entre dans le championnat, qui y participe vraiment et qui est bon, se retrouve dans le premier pool en 1 année ce qui me parait justifié de part sa participation et ses résultats.

De toutes les façons le but recherché avec les catégories est surtout de permettre à ceux qui ne courent pas pour la gagne ou un podium, de se comparer avec des bateaux avec des performances voisines. Et on se moque donc surtout de connaître la catégorie de ceux qui ne participent pas à la course !

En plus, ce genre de mécanisme de montée/descente tous les 3 mois, n'aurait de sens que si tout le monde était obligé de participer à toutes les courses retenues, ce qui n'est pas du tout le cas, puisque seules les 10 meilleures courses sont prises en compte. Enfin, comme le dit  @Enperdition, c'est trop compliqué à gérer !

Jérôme

 

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, EkstaZa maro a dit :

De toutes les façons le but recherché avec les catégories est surtout de permettre à ceux qui ne courent pas pour la gagne ou un podium, de se comparer avec des bateaux avec des performances voisines.

 

Merci pour ton investissement dans le challenge.

Je trouve ça très intéressant. A l'arrivée de la course, est-ce qu'un classement par catégorie sera publié ???

Link to comment
Share on other sites

N'oublions pas le but principal est de participer un maximium aux courses PDD proposées par le comité PDD et de faire un classement général final 2020 le plus haut possible, 

C'est pas une course aux changements de catégories, ce n'est qu'une option mise en place par les responsables. 

"Si tu t’entraînes correctement, t'es devant, sinon tu suis le paquet et tu subis"

Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, Laurent_LC a dit :

N'oublions pas le but principal est de participer un maximium aux courses PDD proposées par le comité PDD et de faire un classement général final 2020 le plus haut possible, 

C'est pas une course aux changements de catégories, ce n'est qu'une option mise en place par les responsables. 

"Si tu t’entraînes correctement, t'es devant, sinon tu suis le paquet et tu subis"

Oui, tout à fait d'accord avec toi..

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Bonjour @ByVyck  et bienvenue chez les PDD !

Oui, tu es bien inscrit pour la prochaine course PDD : la RORC 600

Il te faudra quand même rajouter ton équipement sur la feuille d'inscription quand tu l'auras choisi (Light, C0, WP+P ou Strong + P)

Edited by Pastoo
Link to comment
Share on other sites

On 2/11/2020 at 11:39 AM, Pastoo said:

Bonjour @ByVyck  et bienvenue chez les PDD !

Oui, tu es bien inscrit pour la prochaine course PDD : la RORC 600

Il te faudra quand même rajouter ton équipement sur la feuille d'inscription quand tu l'auras choisi (Light, C0, WP+P ou Strong + P)

Merci beaucoup !

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Pour choisir les 20 courses cette année, le C0 essaie de varier les plaisirs: océans, bateau, difficulté, durée...

Après ces 2 courses courtes, on devrait plutôt revenir sur du plus classique, un peu plus long. Pour le moment, rien de prévu en mars. Difficile d'imaginer que ça reste ainsi. A suivre donc...

200228113209843807.jpg

A+

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour la team,

une petite suggestion pour le prochain règlement concernant la possibilité d'utiliser ou non la frégate d'accompagnement pour nous replacer en cas d'échouement longue durée.

Merci, bon weekend à vous.

Edited by Laurent_LC
Link to comment
Share on other sites

1/21: CAPE2RIO : François, SPEEDOU PDD TPN:

Bonjour

donc je ne vais pas échapper à la tradition..j’espère que mes dire ne seront pas mal interprété...

3 jours avant chaque course je regarde chaque maj pour essayer de connaitre l’évolution accompagné du Pilot Chart. Pour le mois de janvier c'est un vent NO puis à la latitude de Rio plein O. mais au départ ns n'avions pas cela. de plus le choix de voiles, une nouvelle donne dans cet exercice. chaque routage me donnais Light gagnant , de très faible différence mais comme disait  Mick" ds le doute prend les Lights"

comme je vous avait dis avant le départ les lights seront devant pendant 48h puis le CO prendra l'avantage pour qu'ensuite le Light revienne et gagne.

timidement  au départ j'ai serré, beaucoup trop les maj suivante on confirmé le Pilot Chart. donc 30h apres le départ je n’étais pas très bien placé de plus le code 0 rentre en action, j'ai sincèrement eu un coup de mou...de plus un critère que je n'avais pas pris en compte le nombres important de pénalité.

J'ai remarqué lors des  maj  les vents changeaient énormément, très instables dans ce cas j'essaye toujours de garder mon choix initial et de ne plus jamais faire " l’essuie glace" (promesse)  et c'est à la maj du 5eme jours de 23h ou nous avons eu un sacré bouleversement que je n'ai pas suivi de même Jean Marc et ceci nous a propulsé au avant poste par la suite. 

Ensuite j'ai très vite vu que la fin du parcours sera profitable au Spi Léger donc j'ai essayé d’être propre dans mes trajectoires, pour cela beaucoup trop de programme, c'est un gros souci...l’idéal serait de prendre le FP et de pouvoir retirer des options. les programmations sont utile aussi pour obtenir une TWA juste, très important aux extremes des polaires. 

Sachez que zezo est une de mes base de travail mais pas la seul, je tiens à féliciter tous les PPD, car c'est beaucoup plus prenant que le FP.  bon vent à tous.

François

2/21: RORC CARRIBEAN 600 Gauthier, grogogoth:

Bonjour à Tous,

ça faisait plus d’un an que je n’avais pas fait de course pdd, ce fut un vrai plaisir de revenir, surtout quand ça se termine aussi bien…

Vous avez devant vous un champion du calcul ! Le résultat de cette course s’explique uniquement par le choix de l’option, et je l’ai bien étudié avant le départ…

J’ai bien bossé, j’ai découpé le parcours en 12 tronçons, et sur chacun d’eux je compare les options. Je me fais donc un beau tableau, avec les pénalités, le vent et la voile prévu sur chaque tronçon, la vitesse moyenne, toussa… J’estime le temps de parcours à 3j, ce qui me semble un peu long par rapport aux années précédentes. Le verdict est sans appel, le c0 est derrière, et les WP sont devant. Il faut partir avec WP.

Mais j’aime pas WP ! j’ai toujours l’impression que c’est de la triche. Sans rien faire, on gagne du temps…

Bref, j’ai pas envie de prendre WP… Je refais mes calculs, je triche un peu en enlevant une ou deux pénalités par ci par là, en exagérant un peu les gains des voiles… en clair, je trafique mon tableau pour favoriser les voiles… Résultat : les WP sont toujours devant !

Rien à faire, va falloir prendre les winchs…

Mais j’aime pas WP… c’est de la triche…

Alors je prends le départ avec les Light, sans grand espoir de résultat, en me disant que la différence entre les deux n’est pas si grande que ça… Ce qui me décide est la fin de parcours, les voiles light auront l’avantage lors des deux derniers bords.

Peu de temps après le départ, je me rends compte que dans tous mes calculs, j’ai oublié le polish ! quel con ! Décidemment, les WP (+P !) sont la bonne option !

Encore plus fort, dès la 1ère heure, je fais mon bord en un seul virement, et je vois tous ces foutus WP tirer des bords pour profiter d’un meilleur angle ! Ben ouais gros, quand t’as pas les pénos, t’hésites pas à virer ! encore un autre avantage que je n’avais pas évalué… je vois venir le calvaire…

Je navigue alors n’importe comment ; 1ère nuit avec des waypoints, pour mieux dormir mais une route pas optimale, des rase-cailloux en laissant la place à une baleine entre mon boat et la plage, un virement trop tôt avant la bouée 5, juste pour bien avoir le temps de poser mes waypoints, un gros tout droit avant la Guadeloupe sans voir qu’il fallait prendre un peu plus d’est, un forçage du LJ au large de l’ilot Pigeon, et pan ! mauvaise voile ! J’enquille connerie sur connerie !

Mais je reste au contact ! malgré tout ça ! J’ai une chance de malade ! Les vents sont un peu plus faibles que prévu, ce qui favorise mes voiles. Et je prends plaisir à cette course qui tourne dans tous les sens, ça tape à chaque bouée… et on peut admirer les champions qui lors d’un échouage ne perdent qu’1 ou 2 minutes…

20022812141493175.gif

C’est seulement à partir de la Désirade que je me dis que c’est peut-être jouable… reste toujours les fameux deux derniers bords…

D’ailleurs Joris me dit « bravo Goth pour tes voiles light, il fallait l’oser ! » Tiens !?! je commence à lui faire peur !...

Une douzaine d’heure avant l’arrivée, je refais une dernière fois mes calculs… je reprends mon tableau et estime la route par rapport à McFly. 12h à estimer seulement, ça devrait être plus fiable que sur l’ensemble de la course ! et mes calculs donnent :  McFly 5min d’avance. Un champion du calcul je vous dis !

Arrive le bord 10-11 ; les vents sont pour moi. J’avais toujours vu que ce bord était favorable aux Light, mais pas à ce point-là ! Je dépasse HopHop, je double Speedou, je déborde Marius Jacob, je gratte McFly, je grille HRobert, je devance Barrik… Tous ces bateaux qui ont mieux navigué que moi sont maintenant derrière !

Et ça se confirme avec le dernier bord de près. Je passe la ligne avec 5min d’avance sur McFly. Exactement l’inverse de mes calculs ! le tout en 3j1/2, des vents vraiment faibles cette année.

Ce qui est drôle dans cette histoire, c’est que je gagne justement pour une des raisons qui m’a éloigné des courses pdd. Je remporte la course uniquement sur un choix hasardeux d’une option ! C’est pas juste ! Vous êtes nombreux à avoir navigué plus proprement que moi, et pourtant…

C’est un hold-up.

Merci à Tous pour votre navigation et vos sympathiques messages, Merci à Yann pour les classements,

Gauthier

3/21: DUBAI TO MUSCAT: François, SPEEDOU PDD TPN:

4/21: Solo Maître Coq: Joris, Mcfly BSP:

Hello !

Allez feu pour quelques lignes sur cette course  de moins de 2 jours ! Pour la faire courte, le début de la course a donné la tendance finale...  2 moments particuliers:

En numbeurre ouane, forcément, le départ. Je mate les polaires, y a un pic à 44, ce sera ça pour le départ et la même pour le virement, pis cap fixe quand c'est possible..direction la Tranche/Mer. Après, je merdoie bien comme il faut en faisant autre chose. Oh pinaise mon bateau, bien ouèj mon jojo, te v'là bien bien trop Nord, obligé de faire un contre bord foireux pour aller vers la bouée.. Nickel, je me kiffe, c'est siper ! Par chance, on serait allés plus vite en pédalo à ce moment-là, alors au final la double péno n'est pas trop vilaine. C'est la version courtoise ça, car en vrai, j'ai encore tué le chien.. 

En deuze, le passage de la première bouée. J'arrive avec en gros avec 0,2 mille de retard sur la tête. Je mets des progs pour tester: découpe du fromage  avec un bref changement de voile pour spi ou jib ou bien un passage jib léger > Spi léger. .. ça revient au même sur l'écran. Mais avec une péno en plus si on va au plus court, mon choix est vite fait fait. Je prends la réponse B et je mets des WP pour prolonger le jib léger, puis passer le spi léger vers TWA 120. Le plan se déroule sans accroc et miracle, tous ceux qui étaient en tête ont pris au plus court, en spi, ou au jib, voire même avec le spi léger forcé.. Oh ben mince les gars vous déconnez.. Nan, j'déconne, Yallah ! Et zag, sortie de l'île de Ré en tête, Na ! 

La suite est moins fun. Ne pas empanner trop tôt pour remonter vers l'ïle d'Yeu, puis passer la tondeuse sur Belle-Île, mettre des TWA propres quand c'est possible, pis raser la bouée et enfin retour à l'ïle de Ré.

Je n'ai pas lâché la tête de la course, pas le moment de faire nimp'. Tout avec des WP. Un virement un peu tard pour rester au-delà de twa 36 sur la fin pis rebelote, passage du jib léger au spi léger direct, pas de jib à la noix pour 3-4 minutes près de la bouée 1. La fin est tranquille, ça souffle plus fort devant et j'ai un peu de marge. Me prends pas le chou, je  fais simple et mets un WP  dans le cercle.

Patrice et moi avons fait les mêmes choix de voile sur les 2 passages de cette porte. Clairement, y avait du temps à gagner ici ! Avec un meilleur départ, tu aurais joué la gagne.. C'est bien que tu sois parti trop au sud du coup !😁Félicitations aussi Nico pour ta 3è place ! Joli retour parmi nous. Le chocolat pour François..mais quand tu viens de reporter la course des grands, tu relativises. 2 bateaux sur 2 comptes diffrents sur une course pareille où on a dû poser une bonne vingtaine de WP, ça use...

Merci Olive pour le classement de la course !

A+

Joris

5/21: Chiloe Expédition:Marc, Marcusbelgicus:

Merci Régis pour les classements.  Voici mon  CR.

Faut jamais dire 'jamais'... Après le challenge long et éprouvant de l'année passée et l'intense mano-à-mano  avec Claude, j'avais décidé de faire une pause VR et ne reprendre  sérieusement pour le VDG... L'actualité et le confinement auront eu raison de mon isolement VR... Vu le parcours atypique et le final technique très intéressant, je décide donc de me lancer sur la Chiloé. La course va se dérouler en 3 étapes.

Descente vers les Galapagos. A mi-descente, il y a un double-virement de bord à faire, et le bon plan c'est de le retarder et de rester plus au Nord,  Choix que font Flying  Frenchman, Siputih, Pataouchnock et Capitain JK, Je ne suis pas très loin et la bonne nouvelle en ce qui me concerne, c'est que je vois dans mon rétroviseur en petit:P, certains cadors comme Speedou, Black@eagle, Mousseline, McFly, Grogogoth et Marius Jacob. Un léger trou s'est creusé. 

Choix Sud ou Est? A la sortie des Galapagos, un premier choix critique doit se faire : suivre la route proposée par les routeurs, à savoir faire un contre-bord vers le Nord-Est pour profiter de vents plus soutenus à l'Est ou filer vers le Sud. Siputih, McFly et dans un 2ème temps Marius Jacob en bons baroudeurs qu'ils sont choisissent la 2ème option, Je choisis la première qui me parait moins aléatoire. Je décide de toujours choisir la route le plus à l'Est quelles que soient les changements d'opinion de zezo. Au moment d'entamer la descente vers le sud, le choix se présente de continuer avec un cap de 120° plus à l'Est ou couper au court plus rapidement. Par facilité (pas de possibilités de régler le bateau ce jour-la) et dans la logique de rester à l'Est, je sélectionne l'option A, qui se révèle être un mauvais choix, car les vents ont forcis à l'ouest  et Speedou et son fidèle lieutenant Cyrille22 ainsi que CaptainJK  me passent sous le nez.... Me voila dans leur rétroviseur... Didju, tout à refaire. :( La descente va être rythmée par le comportement lunatique de zezo qui nous fait aller tantôt à l'Est, tantôt à l'ouest en fonction des prévisions météo et de la latitude de la dépression qui arrive une semaine plus tard. En bon têtu que je suis vu mes origines ardennaises, je reste à l'Est ! Et pendant ce temps, les oustiens de la première heure Siputih, McFly et Marius jouent à 'Jean-qui-rie et Jean-qui-pleure' en fonction du comportement de la dépression dont j'ai parlé plus haut.

3ème temps. Route vers Chiloe. Le moment pour virer de bord vers l'Est va être crucial, Si on vire très tôt, il faudra rester à la VMG pendant très longtemps sans autre option que de rester à cet angle, tandis que si on vire plus tard, on ne perd que très peu de temps mais avec un choix de route plus varié. En faisant quelques tests avec la ligne de projection de VR, virer plus tard semble même être bénéfique donc contredit la proposition de zézo. Je décide donc de virer plus d'une heure après Speedou et Cyrille. Choix déterminant car ça va me permettre de repasser devant en creusant même un écart de plus 5 miles. Mais les vents se renforcent plus rapidement à l'arrière et la maîtrise parfaite de Speedou lui permet revenir. Passage sans soucis au Nord de l'île du parc Tantauco, par contre gros stress au passage de la pointe la plus au Sud où je reçois le message 'vous mangez des moules'. S..it j'ai oublié de tenir compte de la pénalité de 5 min pour changement de voile, en plus je suis en vidéo-conférence à ce moment-la donc rapido, je pare au plus pressé en rectifiant comme je peux sur le mobile. Ouf suis toujours devant, mais la course millimétrée de François le rapproche de plus en plus, il se trouve maintenant à moins de 0.3 miles . Les vents allant en forcissant, il faut absolument rester devant pour bénéficier de cet avantage. Au moment de virer vers le nord, j'ai repris un petit avantage, et histoire de pimenter la course, VR me fait une petite piqûre de rappel sur certains bugs dont celui de ne jamais toucher une prog  moins de 5min après un changement de bord, paf, je me prends une pénalité de double virement de bord. La suite est plus facile à gérer, vu que les vents devant forcissent de plus en plus, donc l'écart se creuse. Réveil vers 4h du mat pour surveiller le dernier passage délicat. Je constate que Speedou  et son fidèle lieutenant Cyrille22 sont à une distance respectable grâce à la configuration des vents, donc je peux aller me recoucher tranquille. Course bien sympa, avec un beau finish bien intense, merci à tous/toutes et Régis en particulier pour les classements. 

M.

6/21: Transat AG2R: François, SPEEDOU PDD TPN:

7/21: Télégramme Tresco Trophée: Eric, Chevenon

Bonjour la collectivité des PDD's

Je suis désolé pour ce qui arrive aux skippers qui jouaient sur téléphone (PDD ou non d'ailleurs). Je comprends tout à fait qu'ils se sentent lésés, soient frustrés et aient la rage 😬. Cependant  notre duel final avec @So Wrenic n'a rien à voir avec cela. Si cette course était annulée c'est moi qui aurais la rage (je pense que Yann également)... désolé je n'ai pas regardé plus en arrière. Quelle que soit la décision prise, il y aura des mécontents... mais comment faire pour être le plus juste ?  Juste une idée que je soumets: "entériner le dernier classement connu"  (celui du 21 au matin) ou bien prendre ce classement du 21 matin et le corriger de la copie d'écran de @Cousto-987 --> ça c'est pour que je garde ma victoire LOL !

Quoiqu'il en soit je vous donne 2 mots sur ma course:

Côté choix du gréement je n'ai pas hésité une seconde: voiles light prévues pour les 3 jours.  C'est un choix que beaucoup feront (96%).

Je ne connaissais pas cette course et c'est un collègue de ma team BOURGOGNE FRANCHE COMTÉ @FavGab plus expérimenté que moi, qui attire mon attention sur le fait que cette course se gagne dans le passage des Scilly... Hésitation: je coupe "gentillement" pour minimiser les manœuvres (en gros je passes au SUD de la 1ère île ?) ou je choisi le chemin le plus court mais gymkhana assuré ? Visiblement les leaders choisissent la deuxième option. Allez le gain en distance doit compenser les pénalités  je les suis... Pour rendre mon écran "lisible" je choisi quelques poissons pilotes dont ironie du sort  @Wrenic Abers29 Je minimise les changements de voile (pas de voiles auto) et petit passage à TWA 165°. Ca marche du tonnerre ! J'avais pris en repère des bateaux qui avaient choisi SUD de l'île et mon avance sur eux n'est pas négligeable ! C'était le bon choix. Sorti des Scilly , programmation pour la nuit (TWA 57° de mémoire) RAS. 

Le lendemain ZEZO propose un contre-bord. Certains le font déjà ! Suis pas convaincu.. je continue en attendant la prochaine màj. Bien joué ! Le contre-bord disparaît ! Ceux qui l'ont fait commencent à avoir un retard qui sera difficile à combler même avec un meilleur positionnement.  Très rapidement je comprends qu'il ne faudra pas raser Guernesey (la bouée 2) mais Jersey (la bouée 3). Je programme ma trajectoire pour le reste de la nuit en TWA en direction de cette bouée 3. C'est risqué mais je reprendrai la main à peu près 2h avant d'arriver à Jersey. Effectivement mon bateau est beaucoup plus au Nord que prévu (cf le petit mot que j'ai posté jeudi matin) mais je suis 7ème et pour revenir je vais bénéficier d'une bonne vitesse. Donc perspectives intéressantes.
A Jersey je vois que ça doit passer dans ce petit trou de souris.... risque à prendre pour un éventuel podium... ou j'assure un top 10 ? Allez soyons fou un peu de panache quoi !!!! Là j'ai tremblé.. mais c'est passé !!! Youhou !!! Mais le podium n'ai pas encore assuré car il y a cette fameuse "aile de mouette" en plein après-midi du jeudi Ascension alors que j'ai d'autres activités de prévues. Le duel pour la victoire avec Yann @So Wrenic se dessine. Je le vois virer à mon avis un peu tôt. Je sais qu'il prendra provisoirement la 1ère place mais que je vais revenir plus fort. C'est effectivement se qui s'est passé. Il était probablement concentré sur son 1ier bateau alors que de mon côté j'avais laissé @Chevenon au port pour me consacrer uniquement à la course PDD. Pas d'erreurs sur les derniers empannages et la victoire est au bout !!!! 
J'espère ne pas vous avoir saoulé.. et merci encore pour vos encouragements.

Eric 
 

8/21: Cape Town to Goa: Nico, Nico_BHT

Tout d'abord, un grand remerciement à tous les bénévoles qui ont fait naître et qui entretiennent ce club, je suis conscient du temps que vous devez consacrer au quotidien. Je dédie cette inimaginable victoire à la Breizh Harley Team ! J'ai repris VR après 2 ans d'absence (malgré quelques courses que j'ai dû prendre en cours de route en 2019). Honnêtement, je ne savais pas (plus) que j'appartenais à une équipe, ni même que VR permettait ces échanges ! Et petit à petit j'ai commencé à suivre les messages du groupe et à me rendre compte que j'étais très bien entouré. Puis j'ai appris pas mal de choses dont j'ignorais par rapport aux astuces de courses, aux routeurs etc et j'ai vraiment pris goût à cette équipe où tout le monde se tire vers le haut ! Un dernier bravo à vous tous qui ont participé à cette course et surtout à votre fairplay ! J'ai été très heureux d'avoir pu échanger avec bon nombre d'entre vous durant cette traversée ! Voilà pour les petites dédicaces. Maintenant, place à mes impressions et à mon expérience sur cette course !

J'étais très impatient de démarrer cette course car cet océan m’était méconnu (ou presque) sur VR et la course s'annonçait ardue, avec énormément de choix possibles. J'ai vite déchanté... 19h départ, à ce moment-là je suis en clientèle dans le magasin où je travaille. J'avais programmé mon cap 6h avant mais avais oublié de penser aux voiles... Résultats : 30 minutes à avancer deux fois moins vite (mais au "bon" cap) Le premier point stratégique s'est passé au jour 4 où j'avais deux idées en tête : "raser" Madagascar ou me décaler vers l'île de la Réunion. J'ai vu les cadors partir plein nord et je me sentais trop loin d'eux pour prendre leur sillage donc j'ai joué ma carte perso vers la Réunion. Ensuite, il ne s'est pas passé grand-chose jusqu'au jour 9 où je voyais la pétole se dresser devant moi... Je me sentais trop juste pour la contourner par l'ouest en rallongent considérablement la route, j'ai donc décidé de serrer les fesses, de ralentir et de mettre à profit mes voiles petits temps. Au jour 11 une éclaircie arrivait enfin (ces deux jours m'ont paru très long). Il me semble d'ailleurs que c'est à ce moment-là que j'ai commencé à voir que j'étais très bien placé en PDD... Au début je ne savais pas si le classement d'Ambert était fiable puis mon équipe m'a vite indiqué que j'étais aux avant-postes...

Je me disais que ça allait se dérouler comme d'habitude : bien placé au départ jusqu'à mi-course et dégringolade jusqu'à la fin de la course... Arrivé au jour 14 j'ai commencé à y croire, même si en zoomant bien sur la carte j'ai vu qu'il y avait des petites îles sur la route ! M'échouant régulièrement (je suis tête en l'air), je me suis dit que j'allais encore commettre l'erreur bête et irréparable... Mais deux secondes après je me retourne et vois Tavernier dans mon rétroviseur... Et trois secondes après je sens son souffle (plus fort que le vent, je vous l'assure). J'ai vite compris que j'allais me faire déborder... Deux choix me sont venu en tête : lui barrer la route où continuer la mienne. J'ai décidé de me faire confiance et de jouer sur la trajectoire, sans trop regarder les écarts de vitesse entre nous deux. Et le moment arriva, je passe deuxième, mais sur la carte je me sens mieux placé, j'ai quand même peur... Cette arrivée est digne d'une arrivée sur le vélodrome de Paris-Roubaix... On se titille pour 0,8/1,5 mille... Et finalement mon intuition de départ me donne raison, la trajectoire aura été (pour toute cette course je pense) l'élément le plus important. Je fini avec 4 petites minutes d'avance et attends impatiemment de monter sur le podium entouré de mes deux chers compatriotes ! Je me rappellerais de ma première course en PDD dont j'ai découvert l'existence quelques jours avant...

Voilà voilà ! Bon vent à tout le monde, déjà hâte de vous retrouver en mer et encore merci pour tous vos messages, ça me fait très plaisir !!!

9/21: Panteanius Rund Skagen: Fabien, Toumou26-BAR

c’est parti.

Bien saoulé par les sempiternelles transats et les plans d’eaux connus, voilà une courses courte et technique. Bon feeling: je connais un peu le tracé pour avoir fait plusieurs tentatives de record très similaire sur feu une plate forme concurrente; seul BAR engagé en PDD je ne serai pas pour une fois dérangé par ces petits points rouges aux trajectoires improbables; enfin avec le télétravail, j’aurai plus de temps et contrairement à d’habitude, je pourrai être majoritairement sur PC et avec le dash.

Bref je prends les Light Sails, suivant le routeur qui donnait je crois une quarantaine de minutes d’avance sur le C0 à l’arrivée. Je regarde sur cette course deux routeurs qui offriront quasiment tout le long des routes différentes, mais ça donne des idées. Pour le départ et le début de course rien d’extraordinaire, j’essaie juste de pas me faire larguer d’entrée et c’est avantage quelque temps aux CO. Je ne serre pas trop la côte avant l’aile de mouette, certains auront déjà perdu tout espoir ici (@Lagona @Flying Frenchman) . Pour la remontée vers la pointe Ouest contrairement à d’autres je vise au ras de la côte quitte à prendre moins d’air et je force le Jib au-delà de sa plage pour éviter de passer en Spi avant le LG. Les C0 commencent à repasser devant pour quelques heures.

A ce stade première action décisive à mon sens : j’arrive à esquiver un apéro-surprise-guet-apens. Je pense que tout s’est joué là en réalité. Je suis ainsi en pleine possession de mes moyens pour router vers l’empannage qui enverra à la pointe Skagen. Après la première pointe Nord-Ouest je décide d’ouvrir le TWA pour éviter de trop remonter, @LELORN abers29 fait pareil avant de changer d’avis, le reste du groupe suit +/- zezo. Comme le dit Yann c’est probablement ici que je passe devant. J’empanne dans les premiers, juste après Joris @McFly BSP, avec un meilleur angle et plus de vent. On ne reverra plus les C0. Progs, dodo.

Au réveil, j’aborde en tête la descente Sud-Est au près. Les 8 premiers à l’arrivée sont déjà définis et détachés. 2e action décisive : réussir à envoyer les enfants et maman chez la belle-mère pour la journée. Conditions parfaites. Soleil. 27 degrés. Terrasse. Pastis. Il ne peut rien m’arriver. 🙃

Alors que Favgab et la plupart des CO tentent une route Sud-Ouest qui sera finalement perdante, Théo @Hophop24et Régis @Pastoodécident d’ouvrir leur angle au vent et Joris, Eric @Chevenon, Yann @Wrenic Abers29, Denis @ayoyeet Cyrille @cyrille22serrent ; j’essaie de contrôler. Au final l’option du duo semble avoir été la meilleure. Ils sont à mon niveau mais plus au Nord. Je vire avant les autres pour sortir devant et profiter du vent forçant. Il ne reste plus qu’à contrôler avec la prime à l’avant dans la descente. Joris me dit que je devrais gagner. Je sens qu’il va m’attirer le mauvais œil. Progs pour la (petite) nuit et ça devrait être bon…

C’était sans compter sur un réveil raté entraînant un Jib sorti trop tard + une trajectoire mal optimisée et voilà 3 furieux revenus entre 0.2 et 0.4 miles derrière. Enfin selon l’interface. Autant dire que je ne sais pas qui est devant ou derrière. Je repense au MB de Joris… 😐

15 degrés. Il pleut. On se croirait en Angleterre ou pire, en Bretagne. Ca sent la lose. Un oubli de WP et encore un peu de temps perdu. Tout ça commence à me rappeler de mauvais souvenirs…  Grosse montée de stress (les enfants réalisent alors qu’ils auraient mieux fait de rester chez mamie) pour les 2 dernières heures avec en plus une prime à l’arrière. J'invoque la Terre, l'Univers, Bernard Kouchner... et finalement ça passe pour moins d’une minute… Soulagement et sentiment d’avoir enfin vaincu le signe Indien.

Merci à Yann pour les classements, à ceux qui m’ont encouragé/félicité et à ma team de BAR.

Bravo Régis, Théo, Joris (et les autres) : comme ça s’est fini comme ça je peux dire que c’était une belle bagarre bien intense. Mais vous auriez pu la jouer un peu plus cool ça aurait été bien pareil 😉

A la prochaine 

10/21: Bosphorus Aegean Race: Nico, Cousto-987_BAR

ATTENTION, UN BAR PEUT EN CACHER UN AUTRE...

La victoire de Fabien sur la Panteanius a peut-être donné des ailes aux BAR et a lancé la chasse à la victoire....

Pour être honnête j'étais pas parti pour la faire cette course mais Fabien et Lionel ont su me convaincre de partir avec eux. Et puis un certain commentaire au début de la course au moment de la diffusion du classement m'a fait retrouver l'oeil du Tigre pour aller chercher la victoire et j'avais l'esprit revanchard  de la Tresco qui était en train de m'écarter du challenge PDD.

Le choix de l'équipement : j'ai choisi le bon : wp+p🤣.

D'un côté on avait pas le choix car c'était une course en monotypie. Bravo au comité pour la Vista de l'équipement car c'était le meilleur à prendre il me semble.👍

Mercredi 17, jour du départ. Étant en rendez-vous professionnel toute la fin d'après-midi. Lionel très gentiment me lance mon bateau, je fais le stock de progs pour lui.
Je récupère mon bateau vers les 18h30, et là quel bordel.

200622090251692540.jpg

C'était du grand n'importe quoi, mais bon la galère était pour tout le monde. Je me place un peut plus sud que le gros de la flotte car il y avait un peu plus d'air. La normale revient dans la soirée, je pose mes progs pour la nuit, la météo paraît assez stable maintenant mais j'avais déjà dans ma tete l'idée de passer au sud de l'ile de Marmara.

Jeudi :
Ras pendant la nuit tout va bien au réveil je vois que je suis aux avant-postes
Ça commence à devenir intéressant.
Coup de chance, je suis tout seul au bureau je vais pouvoir être un peu plus sur mon bateau
Je reste sur mon idée de plonger au sud de Marmara.
Je vois Henri qui fait pareil puis Tangodancer PDD ainsi que Anton. Le gain en vitesse est significatif par rapport au groupe qui passe au Nord. J'ai un peu peur après Marmara quand la flotte au Nord va repiquer vers nous. La maj de 18h arrive et me conforte dans ce choix.
L'objectif était de rentrer dans les premiers dans le détroit car je pensais bien que la différence sur la course allait se faire avant le détroit. La maj de minuit arrive, je pose mes progs normalement j'ai un peu de marge (une vingtaine de minutes) au matin pour éviter de taper la côte. Je suis serein.

Vendredi :
Reveil habituel a 6h pour aller bosser. Et là la tête dans le cul je vois qu'à quelques minutes près j'allais taper la côte comme une merd.... et en plus je me retrouve plus à l'est que prévu et c'est pas fini j'ai oublié de mettre les voiles autos avant de me coucher car une heure avant mon réveil je devais changer de voile. Je rétablis à temps.

200622090459837751.jpg

Comme Henri qui a du talonner et Tangodancer.
Encore une bonne nouvelle mon boss n'est pas au bureau !!! Ça change tout
J'envoie un mb à Henri en lui disant qu'on a fait la différence. Ça sent le duel à 3 (Henri Tangodancer et moi) Anton est un petit peu plus derrière.
On arrive à l'entrée du détroit. Là va pas falloir faire n'importe quoi. Henri est un chouïa devant moi mais je rentre dans le detroit par le sud avec une trajectoire en parabole, Henri fait pareil. Je vois Tangodancer qui part trop à l'est avant de rentrer dans le détroit. Nous ne sommes plus que 2 pour la victoire. Anton est 3ème un peu distancé. Je la joue serré le long de la cote nord avant de repiquer vers le sud pour la Chicane.
Je rattrape Henri et passe même devant mais un.coup c'est lui, un coup c'est moi.
A l'entrée de la Chicane je me rends compte trop tard bien évidemment que j'ai oublié d'enlever les voiles auto.
Un double changement de voile pour rien et Henri prend un peu le large. Ma sortie du détroit se passe sans encombres et j'arrive à gratter un peu sur Henri pour essayer de rattraper cette erreur. A la sortie je pose un WP jusqu'à l'île de Gökçeada qu'on va frôler par l'est après on file vers Lesbos qu'on va passer au petit matin. Mais entre temps, je fais perdurer une tradition tahitienne : le vendredrink !!!!
Je pose des progs pour la soirée et mes alcooliques, euh pardon mes acolytes veillent sur mon bateau.
Merci les potos Fabien et Lionel
A la maj de minuit je ne suis pas serein pour la nuit. Le vent nest pas très stable et on va devoir empanner proche de l'île de Lesbos. Henri est toujours un poil devant mais rien n'est fait. Fabien me dit que je vais devoir mettre des réveils cette nuit.
Walou !!!! Je me suis jamais réveillé la nuit je vais pas le faire maintenant. Je file schlaffen (au lit, c'est de l'allemand)

Samedi :
Par le plus grand des hasards je ne sais toujours pas comment je me réveille à 4h. Du coup je vais voir mon bateau. Il était temps de passer dessus car c'était du grand nimporte quoi les vents. Je passe Lesbos non sans difficulté. Et Henri est toujours devant. Grrrrrrr.
Je sais que je ne vais pas être trop disponible cette journée avec beaucoup d'absence hors de la maison et avec pas ou peu de réseau. Je mets mes progs pour la matinée voir pour apres la maj et Lionel fait une veille si besoin.
Retour après la maj de 12h pour quelques heures avant de repartir. Je repose des progs. J'essaie de checker mon bateau  à distance et avec Lionel qui est prêt à m'aider au cas où. Ça se passe pas trop mal jusqu'au moment de tomber dans le traquenard de l'apéro, BBQ, suivi de folles parties de Billard Calva. C'est une variante très intéressante du billard qu'on connaît.
Minuit arrive. La maj se fait avec des progs. Et Henri et toujours devant.
Ça m'énerve.

Dimanche :
Certains se lèvent pour la messe, moi c'est pour VR. La nuit c'est bien passée je suis toujours à l'affût derrière Henri. Mais il est très fort sur cette descente.
Au passage entre la côte et l'île de Chios une aile de mouette se prépare.
Mes collègues me disent d'attaquer, je m'exécute et j'empanne par anticipation. Henri lui se loupe un peu et empanné trop tard. Je reviens un peu sur lui

200622090807785262.jpg


On arrive a la dernière île avant Kos : Kalimnos au doit faire un empannage.
Entre 2 micros siestes le matin j'ai Lionel qui me prévient que Henri a empanné. Quelques minutes avant on parlait des dernières options possibles avant l'arrivée. Mais je crois bien qu'Henri avait oublié de passer par le contournement de Kos.

200622090904103485.jpg


Je passe devant j'ai jusqu'à presque 2 mn d'avance.maintenant il y a plus qu'à foncer.
Bien sûr cest trop facile voilà que la prime a l'arrière que j'ai pas eu une bonne partie de la course arrive et je vois Henri qui revient easy sur moi.
Et encore une mauvaise nouvelle, le contournement de Kos va se faire la nuit.
Fait chier je sais qu'Henri est un adepte du canapé sur les courses à mettre son réveil plusieurs fois dans la nuit.
J'hésite à faire la nuit en prog ou en wp quitte à perdre cette première place.
Je choisis l'option prog en veillant au maximum pour approcher la pointe est de Kos avant d'attaquer la remontée vers l'arrivée. Inchallah !!!!!
Boris notre Bar des antipodes est prévenu et au besoin veille à ce que je ne m'échoue pas. Je m'endors à 2h du mat pas du tout serein. Je laisse qd meme de la marge avec la cote pour éviter de taper la cote comme un Bon à Rien.

Ce matin:
La grosse surprise, Boris na rien eu à faire cest passé comme papa dans maman.
Plus qu'à poser des WP avant d'arriver dans le golfe de Didim et finir tranquillement.

Ca fait du bien d'en regagner une, la dernière était il y a environ 1 an.

Pour rebondir sur ce que disait @VICACAPOURSO. On peut gagner en dormant la nuit. Mon avantage est que 5h30 de sommeil me suffisent.

 

Merci à mes potes BAR, c'est notre victoire les gars !!!

Lionel,  la prochaine elles est pour toi.

Merci à tous pour vos messages.

Merci  et bravo Henri pour  ce duel. La victoire est encore plus belle quand on a des adversaires avec qui batailler tout le long de la course.

Et bravo à Eric pour ta troisième place 

Merci à Olivier pour les classements et pour  ton commentaire de classement "d'affront du déclassement" ça  a été un déclic  pour jouer la gagne.

200622091621881514.jpg

Bref, faut jamais lacher l'affaire. 

A bientôt pour la prochaine course et la future victoire de Lionel 

Nico

Modifié par Cousto-987
Euh la mémoire est revenue en regardant ma trace

11/21: Vendée - Arctique - Les Sables: Guy, mcmgj2

 

Bonjour,

Comme le veux la tradition, voici mon compte rendu, que je vous transmets par l'intermédiaire de Joris, étant toujours privé de forum.

Que dire, je n'ai pas mémorisé grand chose car je ne m'attendais pas à me retrouver à cette place. Tout commence avant la course, je regarde le trajet initial et je constate que le début de course devra se faire en light mais il me semble que le long bord en descente pourra se faire en C0, en estimant à la louche le temps pour cette descente, je regarde le temps sur le troisième bord, qui me semble mixte. ensuite je regarde le gain de vitesse entre light et jib, que je ne trouve pas suffisant pour compenser le C0. C0 est donc mon option. Je demande à ce que l'on m'inscrive sur le registre, lorsque ce fut fait, on m'informe que seul 8 autres bateaux sont inscrit avec ce choix, je me suis dit : aurais-je fait une bourde ?

Vient le moment du départ, je voix qu'on est limite C0 au départ par rapport au JIB, je décide d'opter pour cette voile au départ, espérant la garder assez longtemps. Quelques temps plus tard, le JIB devient incontournable, donc WP jusqu'aux pointes de Bretagne, puis passage en C0 pour optimiser la voile jusqu'à l'Angleterre. Rejoindre la bouée 1 m'obligeait à repasser en JIB dans la montée, donc quitte à passer en JIB, autant virer tout de suite, je gagne un peu de vent, et je pourrais reprendre la C0 dès que je serais revenu au 270.

61ème au centre de Lastioules et ne voulant repasser en JIB, je maintiens ma voile jusqu'à obtenir un angle correct pour remonter vers la bouée 2, je vire finalement 10 minutes avant pour économiser une carte de programmation, et éviter de descendre trop bas, j'ai moins de vent que prévu, mais j'espère que ces 10 minutes ne seront pas trop pénalisantes car ma route semble moins longue.

 En approche de la bouée 2, il y a changement de la position de la bouée 3, je m'inquiète du règlement PDD à ce sujet auprès de Joris par MB, il semblerait que je ne fusse pas le seul C0 dans ce cas.

Continuant à monter je me rends compte que je passe à l'ouest de la longitude de la bouée 2, çà se complique pour en faire le tour. Joris m'informe que je suis le mieux placé et équipé pour passer en tête à la bouée 2. à une heure environ de celle-ci, je passe en WP pour la passer, je suis en twa 57 et prévois la sortie en TWA 105, le meilleur pour cette voile avec le vent prévu.

Quitte à m'éloigner un peu de la route vers la bouée 3, je continue à descendre à 105, jusqu'à pouvoir passer en 120-125 pour me permettre de garder cette voile. Dans la descente j'ai eu des impondérables, j'ai du abandonner mon bateau en en donnant la surveillance à La Wouane.

 A mon retour le bateau m'a semblé un peu trop à l'Est, j'ai du passer en JIB pour reprendre la première aile de mouette jusqu'à la sortie de la seconde où j'en suis sorti vers la 35ème position.

Dans ma descente vers la Bouée 3 Marcop0l0 me lance un défi, il est derrière et essaye de me doubler avec le même équipement, mais non inscrit en PDD, A partir de là je commence à faire plus attention à ma route, il réussi à me passer malgré tout juste avant la bouée, mais en la prenant plus près et en restant en C0 à la sortie j'ai repris un peu d'avance, un peu plus tard il a croiser ma route et est resté au 125 alors que j'étais en 129, en continuant en 125 il a finit par recroiser ma routealors que je continuais à monter au 115, il a ainsi pu accélérer, reprendre son retard et passer devant.

Avec une meilleure position et une bonne gestion de ma route, j'ai réussi à reprendre l'avantage, à priori, avantage insuffisant pour la programmation car il a réussi à finir 11 secondes devant à l'arrivée, sûrement en restant à la barre alors que moi je n'y étais plus.  Juste avant de quitter le jeux j'ai pensé à échanger mes 300 sesterces restant en 10 cartes pour en obtenir des deniers.


Cette deuxième victoire est donc à remettre à Marcop0l0 qui gère nettement mieux les polaires que moi.

12/21: Dhream Cup: Eric, chevenon 3

 

Bonjour les PDDistes... 

Youhou... 2ème victoire de l'année ! 😀

Ne vous inquiétez pas je vais faire court car sur cette course il n'y a pas grand chose à raconter.. 

D'abord le choix du matériel... à peu près le même scenario que l'Arctique que nous venons de terminer... est-ce que le C0 ne serait pas un bon choix avec le long retour de Fastnet à La Trinité ? Allez ! Je persiste et signe avec les Light (alors que mon collègue de Team @kdesc39 préfère le C0). Cette fois-ci, indiscutablement les Light auront un net avantage et feront "coucou" aux C0. Le changement de programme d'Arctique a encore du mal à passer ... ou pour @Marius Jacob - EZ vaseline de mauvaise qualité... 

Le dimanche du départ, étant absent, je l'ai fait sous prog ainsi que le franchissement de B1 et le 1ier contre bord pour redescendre aux Scilly. Quand je reviens aux affaires je m'attends à une mauvaise surprise... et non ! 6ème !!!! C'est quoi ce binz ! Petit inconvenient, pour quelques ° de twa je vais devoir faire un 2nd contre-bord alors qu'il aurait suffit de prolonger légèrement le 1ier comme l'a fait @cyrille22 et quelques autres. C'est décidé, pour passer le cap Lizard, pas de 2nd CB mais 2h de navigation à twa 147/148. Ca passe et je retrouve Cyrille en tête de course. 
Pas de particularité pour la suite à l'exception du petit passage entre les îles à la pointe SO de l'île de Man que je suis allé chercher pour trouver des vents un peu plus forts à notre babord. N'est-ce pas Henri @HRobert23 !!!

On approche les côtes Françaises...  on est samedi et c'est Cousinade avec anniversaire des 90 ans d'une tante... je pense faire de belles lignes droites de WP en WP avec voiles auto et être tranquille... et bien pas du tout !!!! Je me suis souvent absenté (Madame pas très contente) pour vérifier / ajuster et c'était nécessaire. Exit les WP et autre voiles auto (après un changement de voiles non souhaité d'ailleurs Grrr). Cousinades terminée... je reprends enfin les manettes à proximité du Phare des Poulains pour une navigation au 145/145 et un passage fin de l'îlot de Toul-Bras (B5). Yann nous avait prévenu de sa dangerosité ! Ouf c'est passé...une dernière ligne droite et  je peux rejoindre ma banette il est 2h30... 
 

Pour résumer je cite  @Wrenic Abers29 Yann à savoir: "Il ne fallait pas rater son départ car il était difficile de rattraper son retard ensuite."  et un grand merci à lui pour son travail de classeur...

Merci à @Cyrille 29 pour la pression constante et ses encouragements et bravo à @corana qui est peut-être prise par le virus PDD20
 

Merci à tous pour vos compliments, je vous souhaite une bonne semaine de repos VR et on se retrouve dimanche prochain !

13/21: Rolex Fastnet Race: Joris, Mcfly BSP

 

CR à la volée:

Jour 1: je prends le C0 parce que j'aime bien et que mis à part le début de course et éventuellement l'arrivée, les lights seront peu utiles. Je pars à gauche parce qu'à droite c'est plus long. Je rase la côte, je pique au sud mais pas trop. Zezo dit maintenant twa 50° sous jib.. et mon c.. c'est du poulet ? Pas question  je reste en C0, cap fixe puis 55° puis re cap fixe. Puis l'heure de programmer le virement. Ce sera 7h du mat pour moi en restant sous C0 un chouille au-dessus de 55 et remontée sous jib à 45. La double péno simultanée me fera perdre un peu moins d'eau. Au lit.

Jour 2: Je me réveille pas loin du moment de virer la régul et de mettre un cap fixe vers la pointe Nord de la porte 2. Puis direct un autre WP à Fastnet. Piscine, apéro, puis j'ai bien mangé. Du nouveau, non, mon wp est toujours là, tant mieux. Là pénible, je ne comprends rien à la route à prendre pour repartir du rocher. Je veille, vire le dernier wp et file un peu au sud puis régul à 80°. Au lit !

Jour 3: Réveil sous mauvaise voile en C0 à 80° (limite 82 avec Jib). La maj de la nuit a visiblement donné une belle adonnante. J'ouvre pour 85° puis 80 de nouveau pour rejoindre B4. Aller tout droit n'est pas le plus rapide, on grimpe un peu vers twa 130 puis vient le moment de voir la route la plus rapide pour passer sous B5 et B6 tout en allant vers les côtes de la Manche. Rebelote, tout droit serait pratique mais pas le plus rapide. Objectif sud de Guernesey. Plusieurs tests avec des progs puis je vire tout ça, pose plusieurs WP, même tous en fait jusqu'à l'arrivée.

Jour 4: Tout va bien, toujours devant, je mets un chouille plus de marge sur les WP, ajuste le dernier pour avoir en gros twa 55 et entrer dans Cherbourg. Je me rendors. Je me réveille, ah suis arrivé. Parfait !

 

14/21: EUROPA RACE: Mathieu, sauvageon

 

Bonjour à tous,

Je me réveille de ma nuit de 36h... Je suis heureux de cette victoire obtenu à l’arraché mais que cette course fut difficile. Comme bon nombre de régatiers le moment clés fut dimanche dernier avec l’option Nord choisi par @ayoye et ma position favorable sur @Lagona et @Chevenon dans la succession d’empannage lors de la mise à jour suivante.

Il a fallu être très assidu (merci le télétravail), apprendre à naviguer au Dashboard dans les zones de petits vents au sud de la Sicile et à l’arrivée, prendre les marges suffisantes le long des côtes (dommage entre autres pour @stefstef) et contrôler le retour de mes adversaires les derniers 48h. J’ai eu « peur » jusqu’au bout.

Nous avons tous pris la même option en Méditerranée Sud de la Sicile et côtes Tunisienne (sauf  bien sûr @VICACAPOURSO), 3ème à Gibraltar j’ai tenté une route un peu plus au sud qui ne s’est pas avéré payante mais j’étais toujours dans le coup. Mon idée ensuite été de rejoindre la Galice mais avec la mise à jour du fameux dimanche j’ai choisi la voie du milieu. Souvent viser la pétole est le meilleur moyen de finalement l’éviter !

Merci aux organisateur, à @Pianais290 et à tous les adversaires de cette course qui m'on poussé dans mes derniers retranchements.

Merci à @Lagona pour ces éclairages anti-bugs et mention aussi à @tsi-na-pahqui par sa poésie et sa musique m'a permis de rester zen sur cette course !

Je passe la Summer Race, A bientôt pour de nouvelles aventures.

Mathieu 

 

 

15/21: Summer Race: Eric, Viking74-BSP

 

16/21 : EUROSAF : Joris, Mcfly BSP

17/21 : Figaro 1 : Fred, Black Legend TPN

18/21 : Figaro 2 : Fred, Black Legend TPN

19/21 : Figaro 3 : Gauthier, grogogoth-BSP

J’aime bien la solitaire du figaro, une course technique, exigeante… Quand j’ai commencé à jouer il y a 4 ans, c’est la 1ere course pour laquelle je me suis réveillé la nuit ! avant, j’osais pas ! « tu vas quand même pas prendre sur ton sommeil pour jouer à un jeu idiot !? » … ben… si ... Parce qu’en SO, si t’étais pas là la nuit… ben t’étais pas là !

Ensuite, je crois me souvenir que j’avais gagné une étape en pdd il y a deux ans. Et maintenant celle-ci. J’aime bien la solitaire. Et en plus, tous les vainqueurs du Vendée Globe ont brillé sur cette course ! Tenez-le-vous pour dit, le prochain, il est pour moi…

1ere partie, le long bord au sud de l’Angleterre. Je retarde mon virement pour être au sud de la flotte et profiter d’un meilleur angle. Mais comme le vent était plus fort au nord, match nul. C’est pas là que ça s’est joué. Quoique il ne fallait pas être trop au nord non plus…

2eme partie, toute la nuit à twa120. Enfin… c’est ce que disait le routeur… Mais je vois que l’arrivée sur Ouessant se fera au près, je fais donc une partie de la nuit à twa125, pour prendre plus d’ouest et garder de la marge en vue de cette arrivée. Je me retrouve alors avec l’anarchiste, Touflasque et ayoyiyoyu. C’est en partie dans ce bord apparemment sans danger que ça s’est joué, mais on ne le savait pas encore, tabernacle ! Les 4 premiers à l’arrivée sont alors au même endroit.

3eme partie, l’aile de mouette de la mort en pleine mise à jour. 30 degrés d’écart entre les prévisions et le réel, une vraie loterie ! et le vent qui tourne à une vitesse impressionnante, on se prenait plus de 10 degrés de rotation toutes les 10 minutes ! Tous ceux qui étaient restés à l’est de la flotte se retrouvent piégés ! ils n’éviteront pas le contre-bord fatidique ! Et la mise à jour suivante n’est pas mieux ! toute aussi imprévisible, le routeur en perd son latin, ceux qui sont absents ont des trajectoires peu optimales ! J’ai la chance d’être présent, de pouvoir surveiller ma route. C’est à ce moment que je prends le large en choisissant le chemin le plus court… dans la molle, avec un vent qui tourne, je me mets en cap fixe tout droit vers Ouessant, sans me soucier des pénalités, jusqu’à atteindre la limite de vmg. J’ai alors un chemin court, en ligne directe vers le but, alors que mes voisins font des zig et zag sans aller vraiment plus vite. Ce pilotage fin suffit pour avoir près d’un mille d’avance sur le deuxième au passage de Ouessant. La messe est dite. Qu’on se le dise, pour gagner la figaro, il faut être au bon endroit au moment où le vent prend une direction imprévisible et imprévue !

Pour illustrer mes propos, je voulais mettre une photo pour vous faire admirer la courbe improbable de mon collègue du duo. Mais on peut plus voir la trace des bateaux quand ils sont arrivés ! C’est dommage, elle était bien sa trajectoire… et que je descend, et que je remonte, que je tourne en rond, et que je recommence avant de repartir dans l’autre sens ! Non mais qui c’est qui m’a mis un pareil duettiste ! A quoi il joue ce gars-là ?

4eme partie, la ligne droite. Après la pointe de Penmarc’h où il fallait faire un passage direct de LG à Jib sans passer par la case Spi mais avec quelques encablures en mauvaise voiles, ligne droite. Je ne fais même pas l’effort d’optimiser mon arrivée ! twa 70 jusqu’à la ligne ! c’est un peu plus long, c’est loin des cailloux, c’est plus simple et je ne change pas de voiles ! Et ça me laisse du temps pour briquer le navire et le faire briller, il faut faire bonne figure, l’arrivée se fait sous les fenêtres d’une amie !

Encore un petit mot sur mon compagnon du challenge Duo, azar. Pour dire vrai, je l’ai jamais vu ! la terre étant ronde, sa coque de noix a toujours été trop loin pour que je la vois ! en dessous de la ligne d’horizon le gus ! et trop loin pour la vhf aussi ! c’est ballot…

Pour terminer, je vous donne mon pronostic pour la leg4 : 1er Wassup, 2eme Blacklegend (parce qu’ils sont quand même très forts ces deux-là, et que y a pas de raison que ce soit toujours le même devant), 3eme Azar (parce que Joris va pas aimer mon CR et qu’il va vouloir se venger).

Merci à Yann pour les classements, à gaffophone pour son classement, à Joris pour ses classements,  Merci à tous ceux qui m’ont envoyé un mot gentil, et Merci pour votre patience,

Gauthier

 

20/21 : Figaro 4 : Fred, Black Legend TPN

21/21 : Prologue VG : Jacky,  Bistrakou-EZ

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Edited by Pianais290
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

La Solo Maître Coq est au programme, départ le 19 mars. Le comité PDD se met d'accord et on vous tient au jus pour vous informer si elle fera ou non partie des 20 courses du challenge PDD.

Edited by McFly BSP
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Hello, 
Je figure dans le classement général à la 46e place avec le bateau willadi (Rorc 600 et DubaÏ-Muscat) et à la 66e place avec mon 2e bateau Nanouk (Cape2Rio).
Le classement général est-il  généré en fonction du skipper ou du bateau ? Si c'est en fonction du skipper, je veux bien qu'on réattribue mes 26 points de Cape2Rio à willadi. Cela me permettra de gagner quelques places... et qui sait de battre François au final 🤪.

Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, Nanouk Willadi a dit :

Hello, 
Je figure dans le classement général à la 46e place avec le bateau willadi (Rorc 600 et DubaÏ-Muscat) et à la 66e place avec mon 2e bateau Nanouk (Cape2Rio).
Le classement général est-il  généré en fonction du skipper ou du bateau ? Si c'est en fonction du skipper, je veux bien qu'on réattribue mes 26 points de Cape2Rio à willadi. Cela me permettra de gagner quelques places... et qui sait de battre François au final 🤪.

Salut,
Tu dois déclarer ton deuxième bateau comme bateau de remplacement.
Les courses jouées sont comptabilisées sur 1 seul bateau ; ton principal.
Tu ne cumules donc pas les points acquis par tes 2 bateaux.
 

 

Edited by Mousse Line
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le 19/03/2020 à 22:36, kayros a dit :

Bonjour

va t il y avoir une pdd dans La grande evasion?

Message au CO : dans l'eventualité ou il n'y a pas de course 'grande evasion' retenue pour le challenge PDD, je suis volontaire pour faire le classement sur la course en IMOCA.

Bons vents à tous.

Link to comment
Share on other sites

Pour la Grande Evasion en PDD, c'est en réflexion au CO. Nul doute que cet après-midi apportera une (des) réponse(s) puisque la  Solo sera finie et  que le CO sera alors plus disponible (après la sieste et les réglages sur la Chiloe, bien sûr)

Mais on retient que tu vas faire le classement sur la prochaine course officielle PDD (ah bon, je n'ai pas compris ?). A cet am

Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, Nanouk Willadi a dit :

Hello, 
Je figure dans le classement général à la 46e place avec le bateau willadi (Rorc 600 et DubaÏ-Muscat) et à la 66e place avec mon 2e bateau Nanouk (Cape2Rio).
Le classement général est-il  généré en fonction du skipper ou du bateau ? Si c'est en fonction du skipper, je veux bien qu'on réattribue mes 26 points de Cape2Rio à willadi. Cela me permettra de gagner quelques places... et qui sait de battre François au final 🤪.

bonjour, 

la situation est la même pour moi jadanton (43ème) et jadanton/spirit of rackham (62ème) et qui sait, je pourrai peut être battre et francois et nanouk villadi ... 🤣

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Wrenic Abers29 a dit :

Pour la Grande Evasion en PDD, c'est en réflexion au CO. Nul doute que cet après-midi apportera une (des) réponse(s) puisque la  Solo sera finie et  que le CO sera alors plus disponible (après la sieste et les réglages sur la Chiloe, bien sûr)

Mais on retient que tu vas faire le classement sur la prochaine course officielle PDD (ah bon, je n'ai pas compris ?). A cet am

OK. Pas de probleme pour classer que la course soit officielle ou pas. J'ai  du temps en ce moment.

Bons vents à la flotte et bonne patience aux confinés et bon courage à ceux qui ne le sont pas !

Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, jadanton said:

la situation est la même pour moi jadanton (43ème) et jadanton/spirit of rackham (62ème)

Je viens seulement de piger - pas m'en vouloir je suis rookie en PDD, hein ?  😳 - j'avais compris qu'il suffisait de remplir le champ "main boat - 2nd boat" dans le tableau Excel pour indiquer que Nanouk est le bateau de remplacement de willadi. En fait on doit le faire acter via le topic "bateau de remplacement" au Club House.
Correct ?
Cela m'intéresse bien sûr de pouvoir faire de temps en temps une course en FP avec willadi grâce aux crédits accumulés lors des courses en PDD,  et de pouvoir quand même y participer en PDD avec mon autre bateau. 
Pour Cape2Rio j'avais déjà inscrit willadi à la course avec un certain nombre d'options lorsque j'ai découvert le challenge. J'ai donc aligné Nanouk au départ à sa place en PDD. 
Je laisse aux grands sages du CO le soin d'accepter ou non Nanouk comme bateau de remplacement de willadi pour Cape2Rio et d'adapter (ou pas) le classement général en conséquence.
Si c'est oui, tant mieux, sinon c'est pas grave.

Bon week-end, bon confinement et bonnes évasions virtuelles à tous sur vos navires respectifs 🙂 .

Didier

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Nanouk Willadi a dit :


Je laisse aux grands sages du CO le soin d'accepter ou non Nanouk comme bateau de remplacement de willadi pour Cape2Rio et d'adapter (ou pas) le classement général en conséquence.

Didier

Bien sur Didier, ta demande d'intégrer ton bateau de remplacement (à toi de le notifier dans le bon topic plus haut) sera traitée mais non rétroactive.
Sinon, chacun va se rappliquer avec son deuxième bateau FP et demander à l'intégrer au classement PDD, et on va pas s'en sortir.
Imagine que @François fasse pareil avec son FP, qui vient de gagner la Solo, et alors, on disparait tous à jamais des classements PDD...
Bien à toi.
Mousse.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, Toumou26-BAR a dit :

Bonjour à tous,

Pas de Grande Evasion prise en compte pour le challenge PDD.

L'occasion pour ceux qui ont besoin de s'occuper de se mesurer aux Full Pack 😉

Bon confinement à tous.

Fabien pour le CO

OK Fabien, c'est noté.

Comme proposé precedemment s'il y a des volontaires pour faire la grande évasion IMOCA en PDD, je suis partant pour faire le classement.

Message au CO Est ce possible de créer une grille d'inscription dans la fichier PDD - Hors challenge - ?

Merci.

Mickael

Link to comment
Share on other sites

1/7: IDEC HONG-KONG > LONDRES - Daniel, alias Boreale22:

Bon je m'y colle puisque c'est la tradition !!!

D'ailleurs je l'ai toujours trouvé bien cette tradition. Ils savent si bien raconter nos leaders PDD quand ils gagnent. Avec moults termes marins, les polaires, les empannages, les rase-cailloux, les études d'avant course, les options de course, les fortunes de mer.

Me suis toujours régaler à vous lire vos récits les pros de la voile, de vrais voileux dans le texte. J'essaie toujours d'apprendre de vos récits et de vos options de course pendant la course. Surtout, disons le clairement que vous êtes partageurs et c'est beau.

Moi à par un stage de hobbit cat d'une semaine en 92 dans la Marina du Gosier, je ne connais de la voile que VR, un pur virtuel. Le comble que je me retrouve à écrire un discours de vainqueur. Les polaires restent pour moi un truc que je mets l'hiver pour me réchauffer, j'ai beau faire j'y comprends que dal, alors merci au gars qui a inventé ZEZO😍😀

Pour autant j'essaie de m'améliorer, si si. Et dans mes rêves fous je me disais bien qu'un bon résultat ne pouvait arriver que sur un record. Mes date et  heure de départ je les ai soigneusement réfléchies et Zézo m'a aidé dans mon choix de voile, le CO, qui paraissait le meilleur choix en fonction de mon départ. Je dirais que le plus dur était fait. Au premier point de passage j'étais pas mal, ce qui m'a encouragé dans mes options. Un autre choix a été celui de m'écarter un peu plus que la moyenne des côtes africaines en visant la trajectoire directe et la rotondité. J'ai progressé petit à petit dans les classements de Jérôme, autre source d'encouragement à persister dans mes choix. Je me suis fait tout petit pour que les gros me voient pas venir, n'est ce pas Spirit, et un grand coup de ventilateur a favorisé ma remontée de la Manche, me permettant de griller la politesse à Marius Jacob qui s'était, lui, retrouvé piéger dans la pétole sur la fin.

Je n'omets pas que quelques gros poissons PDD🐳🐋🐬 n'étaient pas inscrit, mais c'est bien connu les absents ont toujours tort et je savoure cette victoire PDD🥂🏆 comme il se doit : YESSSSSSSSSS 😜 TOUS N.......     Oups je m'égare... Félicitations à mes collègues de podium qui gentleman m'ont déjà félicité pour leur part, et à vous tous qui avez participer..ou pas.

Daniel

2/7: Trophée Jules Verne - Andy, alias Abel Seaman:

En attendant le classement final, je me déclare winner de cette course...🤭

Plus respectueux de la tradition, quelques mots pour expliquer comment ça a pu arriver… pas bref, mais qu'est qu'on a à faire à part se raconter des histoires pendant ces temps qui courent ?
Tout a commencé il y a très longtemps. J'étais citoyen européen à l'époque. Fin 2019 j'avais juré d'arrêter un peu ce jeu, trop usant de vivre au rythme des MàJ. Donc plus de challenge PDD pour Abel, et un TJV assez relax; les MàJ de temps en temps, le routeur pas trop sollicité, cherche pas (du tout) les pouillèmes...et puis, une première tentative prometteuse (ratée à cause des vacances:47 jours). Ensuite, une deuxième simplement ratée et abandonnée après 22 jours, suivi de la bonne. Pas trop de souvenirs du début (7 jours à l'équateur, sortie de la fenêtre annoncée) mais les vents de folie entre les Caps au sud, et l'image du fantôme du leader FP derrière moi juste avant le Horn (ok, VR buggait mais je ne savais pas à l'époque). Ca commençait à sentir bon, temps de prendre les choses au sérieux.

La fréquence de suivi des MàJ augmente (jamais les 4 quand même). J'abandonne le routeur qui voulait m'amener loin au sud aux pays des manchots, rajouter des centaines de kilomètres, remonter au milieu de l'Atlantique. Préférence gratter le Horn pour ensuite monter plus près des côtes sud-américaines. Décision payante, bons vents, montée rapide et en bonus, peu touché par ce bug VR qui a emmerdé d'autres skippers.

Puis le choix à l'équateur; soit direction routeur vers l'est et un chemin sinueux vers la maison, 3 jours de gagné sur mon fantôme et ~44j au compteur final (bof); soit parier sur l'ouest et jackpot si louche y apparaissait. Fidèle au code de la route anglaise, je suis la gauche et bingo, après 2 jours de doute l'autoroute du bonheur se présente. Avantage à l'ouest par rapport à Henry (HRobertEZ), je récupère mon avance sur lui et on montent ensemble au finish dans le vents portants à 20-25 noeuds pour compléter le tour en ~42j14h.

Fallait attendre un bon moment pour confirmer la première place. Restait des bateaux sur l'eau, dont Tololebil avec de loin le meilleur temps au Cap Horn. Mais il peinait de monter l'Atlantique sud, pire au nord, un vrai calvaire...la loterie des records.

Très satisfait de cette première victoire PDD Record, et surtout d'avoir terminé 104ème au général devant tous ces FP (preuve qu'il faut énormément de chance de gagner ce genre de course). Ces mêmes FP qui étaient prêts à tout pour piéger leurs adversaires à l'arrivée (l'oeuvre d'un de mes coéquipiers):

Le tracé de mon quatrième tentative (non-déclaré😨) en hommage à l'equipe BSP. Ils m'ont accepté dans leurs rangs il y a un an. Début 2019 je ne connaissais presque rien sur l'existence des routeurs et les MàJ. Je regrette...nan, nan.

Bravo à Henry pour sa deuxième place, à SSKentucky qui est venu de nul part à la fin pour compléter le podium.

Merci à Jerôme pour ces beaux classements (multicouleurs, théorique et incompréhensible pour ma part!), et à Joris (McFly) pour son engagement chez les PDD.

A très bientôt sur l'eau. Pas de repos, le prochain défi a déjà commencé...

bons vents à tous

Andy

3/7: Los Angeles > Honolulu - Georges, alias Napoleon 2:

Bonjour a tous les courageux marins virtuel

Bien, voila le moment tant redouté par certains qui comme moi sont des marins d’eau douce. LE RAPPORT de la course. Alors si vous attendez un rapport très technique vous serez déçu.

Je vais donc me lancer dans l’écriture de mon roman. Mai pas sur que je décroche un prix Nobel

La course étant ouverte le 01 avril (tient un poisson pour des marins) et ce fut bien un poisson d’avril que cette course. N’étant ouverte qu’un mois, je décide de partir tout de suite pour avoir le temps de faire d’autres tentatives. Je ne regarde donc pas la durée de cette tentative et je fais une simulation zezo pour choisir les voiles. Tout me laisse a penser que les lights sont un bon choix pour rejoindre l’arrivée le plus rapidement possible. Les voiles achetées avec les crédits de VR, embarquées sur le rafiot, il ne reste plus qu’a lever l’ancre. Dans un premier temps j’vois très peu de valeureux navigateurs sur l’océan, mais cela ne m’effraye pas car je part a l’aveugle pour me faire une référence. Alors, hors la pression (pas la bière) je trace ma route définie par zezo que je suis approximativement comme d’habitude et tout en voiles Autos. Je trouve agréable de naviguer ainsi a l’aveugle et le temps passe vite d’autant que je ne m’y consacre que peu, étant pris par les autres courses ou il faut recoller au peloton. A quelques encablures du port d’arrivée je m’aperçois que @LeSanflorain Cantal me colle de prés a tribord. Je vois dans le fichier qu’il a fait un autre choix de voile (les CO) et je m’étonne de le voir si près car zezo me donnait un avantage certain avec les Lights. Ce qui prouve qu’il a du somme toutes mieux naviguer que moi. Mais pas inquiet plus que ça pour une éventuelle première place provisoire, je place des progs pour terminer la course et je m’absente. A mon retour, je constate que NAPOLÉON est au port sans s’être échoué. Je retourne au départ et je commence a regarder pour un prochain départ un peu mieux préparé. Ce n’est qu’en consultant le classement sur le Topic de la course que je constate que je suis leader provisoire. Wouah….. Car déjà 15 jours de mangés avant la fermeture. Mes potes ORCA commencent a me chambrer et préparent activement un départ autours du 22 Avril pour me détronner. Les temps prévus donnent environ 121 heures donc proches de celui de ma première tentative. Je décide de les suivre bien que ma modeste expérience par l’utilisation de zezo me dit de rajouter une paire d’heure ou deux car zezo ne tient pas compte des pénalités pour empannage et autres. Tant qu’a être détrôné, autant l’être en navigant et non en spectateur. La 2eme tentative s’avère un échec et je suis bien conscient que cette victoire n’est pas due a mes capacités de navigateur mais plus a la chance d’être parti a l’aveugle dès l’ouverture de la course et que la météo n’a pas permis aux autres de tenter une aventure victorieuse. Gageons que je saurai, et d’autres également, tirer profit de cette aventure a renouveler quand ce sera possible.

Et je passe la main au prochain vainqueur. Bon courage et bonne chance a tous

Georges de Thaïlande 

4/7: Honolulu > Yokohama - Nazebrock-PDD:

Salut, Kenavo, Yassou , Hello, Hola  a tous

Et oui je ne m’attendais pas à ça. C’est à la taverne des « Affranchis » que j’ai appris que je devais faire un speech sur mon exploit, Un rapport de course comme ils disent. Et comme notre équipe est polyglotte, va falloir que je le translate aussi.

Je ne comptais pas gagner quoi qu’un peu quand même. Alors je vais vous raconter toute mon histoire

Mon nom ne vous dit rien car je naviguais en 2014 sous un autre diminutif. Et oui ça nous ne rajeunit pas. Comme dirait un membre de ma nouvelle équipe « les Affranchis » qui vient de m’accueillir, tu es un vieux de la vieille.. et oui on  naviguait avec VRTOOL, Pacotool (je le cite car ce gars avait fait un travail énorme pour nous amateurs)  pour ceux à qui ça parle. On longeait les lignes des cases de vents.

De 2014 à maintenant il y a eu des breaks, j’ai perdu mes mots de passe (Alzheimer me guette déjà) et j’ai recréer un nouveau bateau que j’ai encore perdu en mer. Alors j’ai décidé d’en créer un troisième.

C’est là que je me suis dit, note le dans ton carnet, t’es vraiment NAZ d’où mon surnom actuel. Toute mon équipe attendait cette explication avec impatience.

Apres être passer dans l’équipe « Les Verts 42 » en 2018 2019 ou j’ai côtoyé des marins virtuels expérimentés qui m’ont beaucoup appris , je suis arrivés chez les Affranchis.

Là j’ai découverts encore un autre monde, où la Terre serait ronde, où la lune serait blonde
et la vie serait féconde, c’est la Taverne des Affranchis.

Des plus vieux que moi, qui passent beaucoup de temps sur le faux rhum, à faire des analyses ( cholesterol, d’urine ect.. ), des classements, à répondre à mes questions techniques de marins virtuel d’eau douce.

Bon concernant la course alors. Quelle a été ma stratégie ?

N’étant pas retraité ni divorcé, je dois concilier avec ma moitié, le boulot et le bateau.

Alors la stratégie, c’est d’en faire le moins possible avec le meilleur résultat possible. Ça s’appelle la productivité ou l’efficience.

Donc je me suis reposé sur les données de notre routeur, pas Zezo mais mon coequipier Luc Deschilleuses concernant les analyses de temps et de voiles à prendre en compte pour ce record. Choix donc de WP+ Polish sur mon bateau PDD. Le premier bateau (Arrow91) que j’ai enfin retrouvé (une reconnexion de neurones est toujours possible, la preuve), j’ai l’ai équipé lui du Code 0.

Je voulais tester les qualités d’analyse de mon coéquipier routeur et voir si ZEZO était fiable.

Bon le seul hic, c’est que le créneau le plus favorable était le 4 mai vers 3h00 du mat (pas possible, j’ai besoin de mes 8 heures de sommeil). Bon après vérif. le 2 au soir. le créneau c’était décalé le 5 au soir voir 6 au matin mais encore très tôt.

Alors j’ai décidé de partir le 3 au matin (en supposant que la météo favorable du 5 au 6, serait toujours là un peu plus au NW de ma trajectoire) en même temps qu’au boulot afin de pouvoir suivre ma course toutes les 2 à 4h.

Une moitié de mon équipe était déjà partie depuis 24h au minimum et l’autre moitié partirait le 6 au soir.

Mon challenge alors a été de rattraper mon ancien coéquipier des 24H00 du mans roller LOLOCEAN sans me faire remonter par les cadors de mon équipe parti 12H00 après.

Je suis zezo dans un premier temps puis fais des tests avec les 2 bateaux. Il n’y a pas photo, les WP sont un gain indéniable par rapport au gain de vitesse CO/Jib sur cette course.

Le créneau du matin se révèle au fur et à mesure pas si mal que ça car tous se déroule à merveille.  Pas de pétole sur la route, des vents qui permettent une VMG optimum (***** à m’écouter écrire, je deviens pro…).

Je remonte sur mon coéquipier mais j’ai aussi la meute qui me talonne. Pas le droit à l’erreur.

Alors, hors la pression (pas la bière) comme le disait Napoleon2 le précèdent vainqueur, je fais au mieux en tenant la stratégie définie dès le départ (presque tout droit vers la cible malgré quelques variantes pour tester la différence entre les 2 bateaux. ***** je me répète) et je trace

Pas de voile auto, car je me suis déjà fait pourrir par mon ancien coéquipier ( bonjour à TOTO) dont je pilotais le bateau en dépannage. Et oui la météo avait changer dans la nuit et comme je dors, j’avais fait quelques virements incontrôlés et perdu quelques places au classement.

J’avais aussi quelques FP devant et derrière moi qui me donnait la tendance pour savoir si j’étais dans le bon tempo. Mon but ne pas me faire remonter ou lâcher.

A l’arrivée 250 ième au classement général, et je suis étonné que mon classement soit resté le même avec le temps car avec le temps, va, tout s'en va,( petite dédicace aux anciens) .

En tout cas, conclusion mon routeur coéquipier Luc avait raison.

En cet fin de récit j’en profite pour pousser mon coup de gueule envers VR. J’aimerais bien que lorsqu’il reporte le départ d’une course, il nous permette de pouvoir changer les options choisies avant le report. (Rien à voir avec cette course, il est naze, oui mais c’est mon surnom alors j’en profite puisque c’est moi qui suis le roi aujourd’hui)

Je constate aussi que sans FULL PACK il est difficile de rivaliser sur une course. C’est pour ça que je cours aussi en PDD car cela implique plus de stratégie avec des options qui se ressemblent en termes de perfo.

Vive le PDD et rendez-vous à la Taverne des Affranchis.

Santé

Naze de Brock

 

 

 Et maintenant pour mes coequipiers etrangers ( Bon pas facile d'arranger les expressions francais en English ) mais le coeur y est.

  

Hi, Kenavo, Yassou, Hello, Hola everyone

And yes, I didn’t expect that. It was at the "Affranchis ‘s tavern that I learned that I had to give a speech on my exploit, A race report as they say. And since our team is multilingual, I will have to translate it too.

I didn't expect to win anything, but anyway just a little. So I'm going to tell you my whole story

My name doesn't mean anything to you because I was sailing since  2014 under another diminutive. It  does not rejuvenate us. As a member of my new team "Les Affranchis" who just welcomed me , one of my sailer friends said, you are an old man of the old . we were sailing with VRTOOL, Pacotool (I quote him because this guy had done a huge job for us amateurs) for those  whom has known this tools. We went along the lines of the wind huts.

since 2014, i have made some breaks, I lost my passwords (Alzheimer is already watching me) and I recreate a new boat that I lost again on the  sea. So I decided to create a third one.

I said to myself, write it down in your notebook, you're really « NAZ » , this is  my current nickname. My whole team was eagerly awaiting this explanation.

After being in the "Les Verts 42" team in 2018 -2019 where I met experienced virtual sailors who taught me a lot, I arrived at the Affranchis.

There I discovered yet another world, where the Earth would be round, where the moon would be blonde ( French song) and life would be fruitful, it’s the Tavern of the Free.

In Affranchis team, there are older than me, they spend a lot of time on the Club house , doing analyzes (Cholesterol, urine ect ..), rankings, answering my technical questions of virtual freshwater sailors.

So about that race. What was my strategy?

Being neither retired nor divorced, I have to reconcile with my other half, the job and the boat.

So the strategy is to do as few as possible with the best possible result. It's called productivity or efficiency.

So I relied on the data from our router, not Zezo but my teammate Luc Deschilleuses concerning the analyzes of time and sails to be taken into account for this record. So choose WP + Polish on my PDD boat. The first boat (Arrow91) that I finally found (a reconnection of neurons is always possible, the proof), I equipped it with Code 0

I wanted to test the analytical skills of my router teammate and see if ZEZO was reliable.

Well the only problem is that the most favorable time was on May 4th around 3:00 am (not possible, I need my 8 hours of sleep). Good ,after checking. the evening of the 2nd, the time slot was shifted on the evening of the 5th or even on the morning of the 6th still very early

So I decided to leave on the morning of the 3rd (assuming that the favorable weather from the 5th to the 6th, would always be there a little more to the NW of my trajectory) at the same time as at work so that I could follow my race every 2 to 4 hours.

Half of my team had already left for at least 24 hours and the other half would leave on the evening of the 6th.

My challenge then was to catch up my friends LOLOCEANS from 24H00 Roller teammate without being picked up by the cadors of my team who left 12H00 after.

I follow zezo at first then do tests with the 2 boats. There is no way,  the WP are an undeniable gain compared to the CO / Jib speed gain on this race.

The niche in the morning is gradually revealed to be not so bad because everything is going perfectly. No light wind on the road, winds that allow an optimum VMG (shit to listen me to  write, I become professional ...).

I'm going back on my teammate but I also have the pack behind me. No way  for error.

So, off the pressure (not the beer) as Napoleon2 the previous winner said, I do my best by taking the strategy defined from the start (almost straight towards the target despite some variations to test the difference between the 2 boats. I repeat myself) and I trace

No auto sail, because I have already been rotted by my former teammate (hello to TOTO) whose boat I was handling in recovery. And yes the weather had changed overnight and as I sleep, I had made some uncontrolled turns and lost a few places in the standings.

I also had some FP in front and behind me which gave me the tendency to know if I was in the right tempo. My goal is not to make me go up or let go.

At the finish 250th in the general classification, and I am surprised that my classification has remained the same over time because over time, goes, everything goes away (small dedication to the elders).

Anyway, conclusion my teammate router was right

At the end of this story I take this opportunity to push my rage towards VR. I would like that,  when they postpones the start of a race, they should allows us to be able to change the options chosen before the postponement. (nothing to do with this race, it sucks, yes but it is my nickname so I take advantage of it because i am the king today)

I also note that without FULL PACK it is difficult to compete in a race. This is why I also run PDD because it involves more strategy with options that are similar in terms of performance.

Long live the PDD and go to the Taverne des Affranchis.

Prosit, cheers, Yérêd mât, Salud, yamas, Na zdorovia,ect…

Nazebrock

5/7: Record de l'Atlantique - Georges, alias Napoleon 2:

 

Voici donc comme le veux la coutume un CR des Courses et de mes aventures sur le  Record Atlantique

La première chose est le choix des voiles, Je me fie a mon instinct et à la majorité de mes navigations sur les trans-Atlantique Nord. Ce sera donc le CO.

Cette course ouvrant le 16/06 pour environ 1 mois 1/2, il sera possible de faire de nombreuses tentatives. Aussi je décide comme cela devient une habitude de partir sitôt l’ouverture ou peut s’en faut sans m’occuper si c’est une bonne fenêtre ou pas. Je choisi également d’essayer d’utiliser qtVlm que je ne maîtrise aucunement. En plus j’utilise la version Free et donc ne dispose pas de toutes les fonctionnalités, notamment la sélection des voiles et les polaires pour cette course. Mais bon on essaye pour apprendre. Au bout de 30 heures je vois bien que je suis mal embarqué au sud et décide de revenir à Zezo. Mais le mal est fait et je poursuis donc en roue libre pour terminer en 7jours 1/2.

Après ce galop d’essai, je reviens au port tout en surveillant cette fois une fenêtre un peut plus favorable. Je me lance le 23 juin pour ma 2eme tentative faite cette fois en conformité avec Zezo.

Rien de particulier à en dire sauf que vers la fin, mes camarades ORCA échangent sur notre forum qu’une fenêtre en 120 heures se profile. Mais comme je n’ai pas l’habitude de saborder mon rafiot en pleine mer, je poursuis jusqu’à l’arrivée et améliore mon temps en 6j 12h (1 jour de mieux)

Par contre à l’arrivée, je ne perd pas de temps et me précipite chez DHL pour expédier mon bateau à New York en express. Je consulte les prévisions et zezo me donne une fenêtre de 129 h. Pas le temps de faire le plein de bières et sandwichs. Tant pis, je vais jeûner et manger quelques poissons volants s’il en atterrit sur le pont. Je me lance le 30/06 pour ma 3eme tentative derrière la vague de ceux partis le 27 et 28/06 et qui établiront une meilleure marque provisoire en 132/133 heures

Je suis suivi peu après par Christophe (santflorain Cantal en Strong+P) et Didier sur Willadi (en Lights) qui allaient me pousser dans mes derniers retranchements. Mai ça, je ne le savais pas au départ. Par contre je savais que Christophe est un navigateur habile. Voir mon CR de Los Angeles -Honolulu.

Pour en revenir à la course, le 2eme jour alors que je suis parti Sud/Est. Se présente une aile de mouette. Si j’écoute Zezo, il faudrait changer de cap toutes les 10 mn ou placer des Progs en pagaille pour négocier ce passage périlleux mais trop Sud a mon goût. La chance veut que cela se passe vers 5h00 du matin en Thaïlande et que je suis toujours debout vers cette heure. Aussi, je décide de moyenner ma route plutôt Est. Et à l’heure de la bascule prévue, je me lance en Cap fixe vers le Nord/Est. Au bout de quelques heures Christophe qui a fini de se réveiller me félicite pour cette manœuvre qui me permet de prendre de l’avance sur lui car il est descendu trop au sud. Les jours suivants sont sans difficultés et nous poursuivons notre route très gentiment. J’étais serein car plus d’une heure d’avance sur Christophe, Didier étant un peu plus en retard. Dashboard nous donne un peu loin mais je me fit au temps restant jusqu’à l’arrivée + le temps de navigation déjà effectué et cela me donne 129h00, Donc un peut mieux que le leader provisoire (Mitch58). A la veille de l’arrivée Christophe me félicite pour ma future victoire ( pour cette tentative ) avec 1h00 d’avance sur lui. Je trouve cela prématuré connaissant ma maladie de mauvaise gestion de fin de course. Je n’aime pas trop naviguer sous pression. Mais bon, serein malgré tout je continu de suivre Zezo aveuglement et décide de bifurquer Nord comme préconisé. Au bout d’un temps certain je vois que sur dasboard Christophe s’est dangereusement rapproché a moins de 20 mn. Je décide donc d’anticiper mon changement de cap en direction de l’arrivée pour le contenir. Le lendemain matin, il est toujours aussi proche mais a fait la même manœuvre au Nord. Je place une prog sur la ligne d’arrivée (a cheval sur la projection de route VR) puis 2h00 avant l’arrivée je regarde ce que cela donnerais si je met je cap Nord pour franchir la ligne. Ma prog qui était sur la ligne se retrouve largement après celle-ci me faisant gagner 10 bonnes mn. En tenant compte des pénalités, je pense pouvoir gagner 5mn. Et j’ai bien fait car Christophe termine derrière moi a 14 mn. Didier sur Willadi se place 3 eme pour compléter le podium.

Je ne repartirai pas lors de la fenêtre du 11/07 car pas d’amélioration possible de mon temps. Alors repos et je suis les aventures des valeureux marins qui essaient de me détrôner.

Merci à Mick61 pour ses classements car sur Dashboard on n'a pas tous les participants PDD

Bon courage a tous sur le record NY-SF ou il ne sera possible de faire que 2 tentatives. Donc ce sera départ rapide pour moi comme d'habitude et calculer mieux pour une seconde si possible

 

6/7:  New York- San Francisco, Xxxxxx, Black Panther

 

7/7: La Mauricienne - Henri, HRobertEZ / Lagona

 

 

Bonjour à tous,

et Bravo à Andy et Jad Anton pour leur belle course …

Bravo aussi à tous les  participants, il faut aussi un peu de chance pour trouver la bonne fenêtre …

J’aurais aimé vous parler de ma première tentative, partie le 9/10 (en compagnie de Barrik) qui se déroulait plutôt bien, avec :une descente proche de l’Afrique, un passage de l’équateur autour de 20° W et une ETA à Port-Louis assez changeante mais correcte … jusqu’à ce que j’entende parler d’une fenêtre autour du 19 …

En principe, je n’abandonne pas une tentative en cours mais :

  • la fenêtre semble bonne,
  • avec la nouvelle version VR, c’est peut-être la dernière course de Lagona (peu importe donc les 1000 crédits de retour au port),
  • je vise une amélioration au classement général et je m’en voudrais trop d’avoir laissé passer cette fenêtre si c’était la bonne …

Je repars donc pour un tour …

Au départ, le routeur m’envoie vers le NO chercher la belle dépression qui se présente, puis me propose une route plus conventionnelle dès que le vent forcit …

Jadanton, parti 4h après moi, choisit de continuer vers la dépression … et me reprend 3h en 2 jours 

Les prévisions se présentent de façon classique avec un passage de l’équateur tout près du Brésil, une louche brésilienne pour récupérer une dépression qui nous ramène vers l’Est, mais bien au Sud de BE puis une remontée vers La Réunion …
On est sur l’autoroute et tout va bien … j’ai repris un peu de terrain à Jadanton au passage de l’équateur …

Jusqu’à BE … où les routeurs commencent à me proposer de descendre encore plus au Sud … pour contourner la zone de calmes qui barre le passage.

J’hésite … puis me décide à tenter le coup … ça ne semble en tous cas, sur le papier, pas perdant. Un long bord (8h si je me souviens bien) pour trouver des vents plus forts, qui m’emmène près des iles Crozet … on rase l’Île aux Cochons (pas de cochonne en vue) …

Jad a tardé à descendre et semble maintenant un peu distancé ...

L’anticyclone se décale lentement  vers l’Est … et je pense qu’il est temps de remonter, et d’arrêter de courir après …
Je remonte donc et traverse la zone de calmes pour retrouver du vent (un peu) à l’ouest …
Je commence à me rapprocher de siputih qui est englué dans la pétole.

Remontée plein Nord avec le vent qui revient par le Sud, me permettant de rester à 3h d’Andy …

Oui, j’aurais aimé faire ce compte-rendu qui aurait laissé supposer que j’ai maîtrisé cette course de bout en bout …
Mais en fait, je me suis contenté de suivre mon routeur … et de bénéficier de beaucoup de chance et de conditions météo favorables ...

Félicitations encore à tous les participants,

et spécialement à Andy et Anton qui m’ont aidé à rester motivé jusqu’à l’arrivée …

Bon vent sur le Vendée

Henri

  •  
Edited by Pianais290
  • Thanks 1
  • Haha 2
  • Like 8
Link to comment
Share on other sites

Bonjour.

2 remarques : ou trouve t-on le fichier avec les résultats et classement ? J'ai cherché et pas trouvé. Et souvent les liens sont morts. Il serait bien de faire un onglet avec des liens qui soient toujours les mêmes

Si on ne fait pas une course du challenge, on prend 100 points. Ce qui oblige de faire 12 courses pour ne pas être pénalisé.  C'est un peu dommage je trouve.

Et bravo pour ce challenge et l'organisation. Vraiment super.

Hervé

Link to comment
Share on other sites

  • McFly BSP changed the title to Les 21 courses retenues en 2020
  • Pianais290 changed the title to Challenge PDD
 Share


×
×
  • Create New...